Laurence Croix

  • C´est bien parce que la place du père est extraordinairement idéalisée et galvaudée que les ouvrages, les définitions et les législations ne cessent de se multiplier afin de définir ce que doit ou devrait être un père. La vulgarisation de la théorie psychanalytique ne permet pas plus de rendre compte d´une définition et de toutes les conceptualisations complexes de la paternité chez S Freud et J Lacan, d'autant plus accrues qu´elles multiplient les figures de pères : Père de la Horde primitive, oedipien, père de la réalité, réel, symbolique, imaginaire, père des fantasmes, du monothéisme et du christianisme, « petits pères des peuples », Nom-du-Père, fonction paternelle, métaphore paternelle, etc. De nos jours, les pères sont de plus en plus nombreux à réclamer leur légitimité et conjointement jamais le libre-arbitre des hommes, d´assumer ou pas une paternité, ne s´était autant exercé. Face à leur éventuelle réduction biologique par des sciences et des lois, nous interrogeons les places que les pères peuvent effectivement occuper dans nos modernités. Sans éviter la complexité, cet ouvrage pluridisciplinaire propose une synthèse des approches mythologiques, religieuses, politiques, législatives, psychologiques et anthropologiques de la paternité. Il a pour vocation de rappeler et clarifier de nombreuses notions et de démontrer que nous n´avons rien à regretter du patriarcat : la fonction, dite « paternelle », s´exerce manifestement au-delà des imagos paternels. A partir de ce constat, les fondements structuraux des civilisations et du développement des enfants ne semblent pas en danger par les évolutions familiales et sociales constantes et nécessaires.

  • Que la douleur affecte un sujet dans sa totalité ou qu'elle n'atteigne qu'une petite partie de son corps, elle lui inflige une sensation insupportable et le plonge dans le désarroi.
    Aucun mot ne semble pouvoir décrire l'expérience de la douleur. Elle révèle un non-sens, non seulement du corps mais de l'existence même. L'homme ne peut la nier, que difficilement l'oublier, rarement lui échapper, jamais l'éviter. Or, notre civilisation, toute de maîtrise et de technologie, semble avoir de plus en plus de mal à supporter la douleur, cet indomptable de la subjectivité humaine, qui résiste toujours à la médicalisation et met en échec les théories neuro-bio-physiologiques.
    L'auteur, qui s'inscrit dans la logique freudienne, soutient que la douleur n'est pas une conversion comme d'autres symptômes mais qu'elle a un statut métapsychologique qui lui est propre. Ainsi, plutôt que d'affirmer que la douleur a une fonction, Laurence Croix démontre qu'elle est une fonction dans l'appareil psychique. À travers des tableaux cliniques variés - qui vont de la douleur du membre fantôme, des douleurs qui accompagnent des lésions organiques ou des maladies, des analgésies repérées dans l'autisme et l'hystérie...
    à la douleur de l'existence - cet ouvrage étudie les spécificités de la douleur, notamment dans le rapport intime que la femme entretient avec elle et dans le cadre des perversions. Dans le même temps, il permet de faire le point sur des notions fondamentales comme : corps, affect, réel, symptôme, masochisme, traumatisme, angoisse, et répond au devoir éthique de tout clinicien de reconnaître la douleur en soi.

  • Avec l'album Tyler Cross, Fabien Nury et Brüno signent une histoire pure et dure de gangster des années cinquante : une BD amorale et jubilatoire !



    Tyler Cross vient de braquer 17 kilos d'héroïne pure appartenant à la Mafia. Il a 20 dollars en poche, un fusil à pompe, un Colt à la ceinture, et il est à pied, seul, au fin fond du Texas. Direction Black Rock, un bled paumé sous la coupe d'un magnat du pétrole et de ses fils. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les péquenauds de Black Rock se souviendront longtemps du passage du gangster dans leur ville !



    Tyler Cross est un récit complet avec, à la fin de l'album, un cahier graphique réunissant des dessins, dont ceux de Richard Guérineau et de Pierre Alary ; une histoire de gangster, un polar noir froid et teigneux.

  • Avec la série Tyler Cross, Fabien Nury et Brüno signent une histoire pure et dure de gangster des années cinquante : une BD amorale et jubilatoire La chance tourne. Ce qui devait être un coup sans risque, garanti sur facture, se transforme en descente aux enfers pour Tyler Cross. Un enfer qui porte le doux nom d'« Angola », la plus grande prison de haute sécurité des États-Unis, entourée de marécages et écrasée par le soleil torride de Louisiane. Cerise sur le gâteau : le clan Scarfo a mis un contrat sur sa tête, et les Siciliens sont nombreux parmi les détenus... Si Tyler sort un jour de cet enfer carcéral, ce ne sera pas pour bonne conduite.


    />
    Tyler Cross est un récit complet ; une histoire de gangster, un polar noir froid et teigneux.

  • Nous avions quitté un Tyler Cross fatigué mais libre après son évasion du centre pénitentiaire d'Angola. Nous le retrouvons fringuant et en chemisette à fleurs sous le soleil de Floride. Entraîné malgré lui par son avocat véreux, Tyler s'immerge dans le monde poisseux de la promotion immobilière. Et se concentre sur un objectif alléchant : un braquage de 700 000 dollars. Dans cette nouvelle affaire criminelle, Tyler Cross rencontre une alliée surprenante en la personne de Shirley Axelrod, apparemment normale, mais qui apprend vite. Très vite.

  • C'était il y a deux mille ans... La vie, les actes et les paroles d'un certain Jésus bouleversent l'existence de ceux qui le rencontrent. Sa mort terrible, cloué sur une croix, les plonge dans le désespoir. Pourtant, peu après, ses amis désemparés ressentent sa présence mystérieuse à leurs côtés : il est vivant, il est ressuscité, il est vraiment Dieu ! Fidèles aux Evangiles, ces 96 planches de bande dessinée reconstituent la vie de Jésus.
    Mais plus qu'une biographie, elles en éclairent le sens pour les jeunes lecteurs. Pour les aider à comprendre pourquoi les chrétiens voient en cet homme le fils de Dieu.

  • Les textes de cet ouvrage, signés de grands universitaires et praticiens, tentent de transmettre un discours analytique sur le genre et la famille dynamique qui soit vivant, actuel et ouvert sur l'avenir. Car la psychanalyse a un rôle subversif et libérateur qu'il importe de maintenir.

    Les auteurs réinterrogent radicalement les théorisations, dogmes et a priori de la psychanalyse sur les notions de père et de mère, à partir de l'anthropologie mais aussi des théories queers et des études de genre pour se demander ce que la psychanalyse aurait à dire des choix de composition familiale qui s'o?rent à la diversité culturelle et sexuelle. Ils relèvent les confusions diverses entre le psychisme et les normes sociales qui peuvent s'insinuer dans la pratique clinique, comme la place accordée à l'oedipe. Répondant à la question de J. Butler : « la parentalité est-elle toujours hétéronormée ? », l'ouvrage ouvre sur bien d'autres questions encore...

  • Léo et Lola sont frère et soeur, et ils adorent collectionner... les bêtises. Rien ne les arrête, même le pire ! Mais ces deux p'tits diables sont si attachants qu'on leur pardonne tout... à condition qu'ils continuent de nous faire rire ! Une BD pour lire et s'amuser spécial Noël.

  • 1831. Entouré de ses amis artistes, Gauguin fête son départ pour Tahiti. Il souhaite y séjourner une certaine période pour partir à la recherche de couleurs venues d'un autre temps. Il reviendra avec des tableaux magnifiques aux ambiances éclatantes et empreints du rêve d'un âge d'or primitif. Li-An, qui a lui-même vécu plusieurs années à Tahiti, s'amuse à broder une vie aventureuse autour des éléments connus de la vie de Gauguin. On sait qu'il était un artiste exigeant, qu'il était marié, qu'il plaisait aux femmes et vice versa, qu'il aimait les rencontres et le voyage. Mais il y a encore tant de choses que l'on ignore sur lui...Un excellent point de départ pour une belle histoire !

  • Léo et Lola font souvent des bêtises. C'est vrai. Mais ils sont si drôles qu'on finit toujours par leur pardonner... et eux, bien sûr, finissent toujours par recommencer !
    Le samedi, Léo et Lola rendent souvent visite à leur grand-père. Ils adorent aller chez lui et passer l'après-midi dans son grand et merveilleux jardin. Tout irait pour le mieux si Dédé Zerban, l'horrible voisin de papi, n'avait pas décidé de s'en mêler...

  • Léo et Lola font souvent des bêtises. C'est vrai. Mais ils sont si drôles qu'on finit toujours par leur pardonner... et eux, bien sûr, finissent toujours par recommencer !
    Léo et Lola sont super-contents : aujourd'hui, ils vont rendre visite à leur oncle adoré. Avec lui, ils ne s'ennuient jamais. Cette fois, tonton les entraîne dans un fabuleux voyage... pour libérer une princesse ! Mais le sultan Tyranik pourrait bien se dresser en travers de leur chemin. Sans parler de son terrible génie !
    Les héros de la BD en roman, dans une aventure inédite.

  • Léo et Lola sont frère et soeur, et ils adorent collectionner les bêtises.
    Rien ne les arrête, même le pire ! Mais ces deux p'tits diables sont si attachants qu'on leur pardonne tout, à condition qu'ils continuent de nous faire rire !

  • Après tout, l'entrée à la «grande école» n'était peut-être pas la pire épreuve qui attendait Léo et Lola. Voici venir Noël et son cortège de cadeaux... qu'il faut mériter en étant sage. Car, c'est bien connu: grâce à ses micro-caméras et aux coups de fil de maman, le Père Noël voit tout. Ça ne veut pas dire qu'il faut arrêter de se chamailler... Cela signifie juste qu'il va falloir trouver un moyen de ne pas se faire repérer !

    Une série de mini-albums joliment cartonnés pour les tout jeunes lecteurs et lectrices.

  • Léo et Lola sont frère et soeur, et ils adorent collectionner les bêtises.
    Rien ne les arrête, même le pire ! Mais ces deux p'tits diables sont si attachants qu'on leur pardonne tout, à condition qu'ils continuent de nous faire rire !

  • Léo et Lola ont beau avoir 6 ans et être frère et soeur, ils savent parfaitement mettre leurs différends de côté lorsqu'une belle opportunité de faire des bêtises se présente. Et là, c'est l'occasion en or: Papa est parti chercher Papi et Mamie en voiture, les laissant seuls dans la cuisine ! Convaincus qu'un chat à la chantilly sera la plus belle des surprises pour toute la famille, nos deux «chefs coq» se mettent à l'oeuvre sans tarder. Et, c'est bien connu, la cuisine est affaire d'expérimentation. En prime, ce sixième tome comportera un cahier d'éveil pour continuer d'initier les plus jeunes aux joies de la lecture ! Parents, attention ! À voir la joie et la bonne humeur qui se dégagent de ce capharnaüm culinaire, il n'est pas certain que la lecture de ce nouvel album de Léo et Lola ne leur donne pas quelques idées. Pour parer à cela, vous pouvez bien sûr le lire en leur compagnie - Marc Cantin, en habitué de la littérature jeunesse - l'a pensé à cette fin. Vous pouvez également les laisser tranquillement attendre la fin de l'histoire: cela leur rappellera que même les aventures les plus excitantes ont des conséquences. Cerise sur le gâteau, une fois la lecture de l'album achevée, vos petits monstres pourront se plonger dans le cahier d'éveil que les auteurs ont spécialement conçu à leur attention. Une fois ce dernier terminé, à vous de garder un oeil sur le chat, parce que la chantilly, ça colle drôlement aux poils !

  • S'occuper de deux enfants très toniques, ce n'est pas toujours très reposant. Alors, pour se détendre un peu, quoi de mieux qu'une bonne journée à la piscine ? Réponse: n'importe quoi d'autre, en fait ! Pourtant, l'entraînement intensif pratiqué dans la salle de bain dès cinq heures du matin par Léo et Lola aurait dû mettre la puce à l'oreille de leur mère. Quand il s'agit de déranger un maximum de gens en un minimum de temps, Léo et Lola savent en effet très bien mettre leurs différends de côté ! Il faut les comprendre : c'est rigolo, la piscine ! S'il n'y avait pas ce bougon de maître-nageur pour les empêcher de jouer aux aventuriers et convaincre Maman de les surveiller, ce serait même le paradis. Mais bon, si Maman ne veut plus les y emmener, ils n'auront qu'à y retourner avec Papa ! La bande dessinée de Cantin et Nouveau est toujours destinée aux plus jeunes lecteurs. Mais, les parents qui aiment partager cet éveil à la lecture avec leurs enfants ne manqueront pas de décocher un sourire complice ! Le scénario de Marc Cantin n'a peut-être l'air de rien, mais rien n'est plus difficile que la simplicité, surtout quand il s'agit d'initier en douceur des enfants à la lecture. Une douceur que l'on retrouve dans le dessin de Thierry Nouveau. À l'instar de son scénariste, son trait est simple et expressif . Les couleurs de Laurence Croix viennent rehausser cet ensemble déjà très convaincant. Les fêtes sont peut-être passées, mais il n'est jamais trop tard pour offrir le goût de la lecture aux enfants !

  • Les vacances sont finies et il est temps pour Léo et Lola d'affronter leur plus grande aventure à ce jour:
    La «grande école» ! Un nouveau monde plein de dangers...

  • En résolvant le mystère de l'Ange, Aglaëe et les Maîtres de l'étrange ont mis le doigt sur une complexe et passionnante affaire ! Le beau Docteur Flux, magicien et maître de Léon le gorille, avait promis de disparaître, or comme par hasard, un grand singe blanc se met à terroriser Paris ! Pendant ce temps, le banquier mexicain Don Armando promet à tous les notables de la capitale de leur vendre un élixir de jouvence... Aglaëe pourra-t-elle démêler cet imbroglio avant que sa mère n'exige qu'elle rentre à la maison ?

  • Les Maîtres de l'Étrange, ce sont quatre vieux messieurs, non dénués de talent ni de style : un ancien colonel, de Vraimont, un prêtre collectionneur d'affiches, le curé Fortier, un ancien agrégé de maths coureur de jupons, monsieur Raymond, et M. Leblanc, l'oncle d'Aglaëe. Aglaëe, c'est au bas mot leur plus grande admiratrice. Par ailleurs fort jolie jeune fille, elle rêve d'échapper au destin tout tracé par sa mère : épouser un garçon boucher... Voilà pourquoi lorsque ces chenus détectives tentent d'élucider la mort mystérieuse d'une femme trouvée dans la neige sans aucune trace de pas autour d'elle, Aglaëe se lance à coeur perdu dans l'enquête.Voici le premier tome d'une enquête en deux volets dans la France "Belle Époque", où le spiritisme était à la mode et le monde pas encore connecté en WiFi !Époque parfaite pour une histoire mêlée de mystère, d'humour et d'investigation policière.

empty