Desroches-Noblecourt

  • L'étoile Sothis et l'omniprésence du fleuve, les pyramides et le Dieu Soleil, les momies et Amon le caché. Les symboles de l'Egypte n'en finissent pas de peupler notre imaginaire, mêlant les mythes et les figures divines. Car, s'ils continuent de fasciner autant notre Occident par ailleurs si rationnel, c'est qu'ils touchent directement aux mystères de la vie et de la mort, du réel et de l'au-delà. Christiane Desroches Noblecourt, qui a dirigé le département égyptien du musée du Louvre et de nombreux chantiers de fouilles, connaît cet univers mieux que quiconque. En descendant le Nil, elle nous invite à le découvrir, étape par étape. Un passionnant voyage, qui réserve plus d'une surprise.

  • De la signification occulte du papyrus à la révélation du mystère du roi asexué, d'une mèche de cheveux aux origines insoupçonnées du plus célèbre des pharaons, d'un fragment de pierre à la reconstitution d'un temple entier, christiane desroches noblecourt nous entraîne dans un voyage unique.
    Au travers de véritables énigmes policières, elle nous dévoile sa méthode d'investigation et décrit ce que l'oeil du chercheur doit voir et reconnaître. dans une véritable communion de sensibilité avec l'esprit des anciens egyptiens, la plus enthousiaste des égyptologues contemporaines nous fait partager l'essence de son métier et de sa passion. en livrant les clés de ses découvertes, elle propose un regard nouveau aux passionnés d'egypte.

  • Durant plus de cinq millénaires, la Nubie a vu passer, sur les rives du Nil, envahisseurs venus du sud et administrateurs métropolitains. C'est aussi là que se sont élevés, par la volonté de Pharaon, des dizaines de citadelles et de temples. Désormais submergée après la construction du barrage d'Assouan, la Nubie ne serait plus qu'un souvenir sans l'élan international dont Christiane Desroches Noblecourt fut l'initiatrice qui permit d'en sauver les fondations religieuses essentielles. Mais pourquoi Ramsès II décida-t-il de faire édifier six temples, dont le colossal Abou Simbel, dans ce pays quasiment désertique ? Et dans quel but Sésostris Ier, Thoutmosis III ou Aménophis II y consacrèrent-ils tant de sanctuaires et de chapelles oe Cette prodigieuse « machine divine », Christiane Desroches Noblecourt la décrypte pour nous. Résurrection d'un pays disparu par un de ses derniers témoins et hommage à une terre qui, de tout temps, a servi l'Egypte, ce livre dévoile un mystère qui fut - et demeure un miracle.

    Conservateur général honoraire des musées de France, Christiane Desroches Noblecourt est l'auteur de nombreux ouvrages consacrés à l'Egypte dont La Femme au temps des Pharaons, La Grande Nubiade, Amours et fureurs de La Lointaine et Ramsès II, la véritable histoire. Durant plus de cinq millénaires, la Nubie a vu passer, sur les rives du Nil, envahisseurs venus du sud et administrateurs métropolitains. C'est aussi là que se sont élevés, par la volonté de Pharaon, des dizaines de citadelles et de temples. Désormais submergée après la construction du barrage d'Assouan, la Nubie ne serait plus qu'un souvenir sans l'élan international dont Christiane Desroches Noblecourt fut l'initiatrice qui permit d'en sauver les fondations religieuses essentielles. Mais pourquoi Ramsès II décida-t-il de faire édifier six temples, dont le colossal Abou Simbel, dans ce pays quasiment désertique ? Et dans quel but Sésostris Ier, Thoutmosis III ou Aménophis II y consacrèrent-ils tant de sanctuaires et de chapelles oe Cette prodigieuse « machine divine », Christiane Desroches Noblecourt la décrypte pour nous. Résurrection d'un pays disparu par un de ses derniers témoins et hommage à une terre qui, de tout temps, a servi l'Egypte, ce livre dévoile un mystère qui fut - et demeure un miracle.

    Conservateur général honoraire des musées de France, Christiane Desroches Noblecourt est l'auteur de nombreux ouvrages consacrés à l'Egypte dont La Femme au temps des Pharaons, La Grande Nubiade, Amours et fureurs de La Lointaine et Ramsès II, la véritable histoire.

  • Hatchepsout, illustre pharaon au féminin, le premier en titre, gouverna l'Égypte pendant vingt ans. Maintenant la paix dans son royaume, la souveraine sera l'initiatrice de grands projets architecturaux, hauts lieux de ferveur religieuse et d'innovations artistiques, comme en témoigne son remarquable temple funéraire de Deir el Bahari. Mais cette magnificence ne peut cacher la disgrâce dans laquelle elle tomba après sa mort ; représentations systématiquement martelées, nom raye des documents officiels... La figure d'Hatchepsout se para alors de mystère ; elle reste aujourd'hui encore une énigme. De l'enquête minutieuse de Christiane Desroches Noblecourt émerge l'émouvante personnalité d'une femme à l'intelligence subtile et à l'indomptable volonté. L'ouvrage, riche en anecdotes et illustre avec soin, se lit comme un roman. « Se risquer a faire revivre l'aventure d'une souveraine égyptienne morte il y a plus de 3400 ans mais plus que jamais médiatique, écrit l'auteur, tel est le défi qu'a voulu relever cet ouvrage. »

  • " Cette Egypte qui nous fascine avec ses pharaons légendaires, ses sarcophages d'or et ses pyramides s'est-elle faite avec ou sans les femmes ? Avec, répond Christiane Desroches Noblecourt, la plus illustre des égyptologues.
    La Grande Epouse d'abord : elle transmet le sang et l'héritage pharaonique. Consécration ultime : une femme sur le trône et c'est l'extraordinaire histoire de la reine Hatshepsout... Puis les femmes du Grand Harem du pharaon qui ourdissent sans cesse des complots ; les vierges souveraines de Thèbes, épouses du dieu, évinçant les grands prêtres... Et il y a la femme égyptienne au quotidien. Egale de l'homme, elle peut faire des études, hériter, léguer...
    Quant au monde divin qui imprègne toute la vie, il est largement dominé par Isis, la magicienne, le modèle de l'épouse et de la mère.
    Rempli de vie, d'anecdotes surprenantes, d'histoires parfois cocasses, d'intrigues et de légendes cosmiques, La Femme au temps des pharaons donne une vision nouvelle et plus familière d'une époque dont on n'avait jusqu'alors que l'image impériale et grandiose. "

  • La grande nubiade

    Desroches Noblecourt

    • Stock
    • 26 Février 1992

    Les souvenirs de la plus célèbre égyptologue française. cinq cents pages de dépaysement et d'aventure.

  • " Aucun pharaon n'a laissé un aussi glorieux souvenir que Ramsès II. Soixante-sept ans de pouvoir personnel, une innombrable progéniture, une profusion de monuments grandioses, parmi lesquels les temples de Louxor, de Karnak, d'Abou Simbel, témoignent d'un règne sans égal, qu'on a pu comparer à celui de Louis XIV.
    Archéologue de renommée mondiale, auteur de La Femme au temps des pharaons et de La Grande Nubiade, Christiane Desroches Noblecourt retrace ici pour un large public cette existence que ses travaux ont tant contribué à éclairer. Nourri des connaissances les plus récentes et les plus rigoureuses, son récit fait litière de bien des légendes, qu'elles proviennent de la propagande de Ramsès lui-même - la " victoire " de Qadesh sur les Hittites - ou de ses ennemis - le massacre des " premiers-nés " après la naissance de Moïse.
    Loin des enjolivements faciles du roman historique, aussi bien que des pseudo-mystères sur le secret des pyramides, on découvrira ici, telle que l'archéologie continue à nous la dévoiler, cette Egypte ancienne qui ne cesse de fasciner notre temps. "

  • L'énigme de la reine Hatshepsout, morte il y a plus de 3 450 ans, a fasciné plus d'un spécialiste. Concilier la plus stricte rigueur scientifique et l'audace de plonger dans l'intimité d'une reine injustement rayée de l'histoire, voilà le défi que relève Christiane Desroches Noblecourt.
    En s'appuyant sur les travaux les plus récents et sur de célèbres oeuvres d'art, l'auteur reconstitue le destin singulier d'une théologienne novatrice, exceptionnelle par son intelligence et par son courage. Elle nous livre une interprétation inédite et passionnante de faits historiques majeurs restés jusqu'à présent inexpliqués. Découvrez la vie de la première grande souveraine de l'histoire de l'humanité.

  • Quel est le point commun entre le jeu de l'oie, l'alphabet, les animaux des fables d'Esope et de La Fontaine, le test de grossesse, les traitements contre la migraine et les châteaux forts ? Tous trouvent leur origine sur les rives du Nil, il y a près de 5 000 ans.
    Philosophie, médecine, techniques et sciences, théologie... ces disciplines fondatrices sont issues des 4 000 ans d'histoire de la civilisation égyptienne. Christiane Desroches Noblecourt, la plus respectée et la plus audacieuse des égyptologues, dresse un panorama étourdissant du legs de l'Egypte ancienne à l'Occident, dans sa vie quotidienne comme dans ses fondements religieux et philosophiques les plus essentiels.
    Cet ouvrage présente plus de 250 illustrations extraites de la collection de l'auteur.

  • Il convient, en considérant les expressions de la symbolique égyptienne, de reconnaître le rôle primordial joué par le fleuve et d'admettre une fois de plus que "l'Egypte est un don du Nil" - à condition, en considérant le mot Nil, de comprendre l'Inondation, qui sous-entend l'essentiel de mythes et de symboles protéiformes.
    Vivre sans l'Inondation, c'était imaginer la fin du monde ! A tout prix, il fallait mesurer sa force bienfaisante mais dangereuse, se la concilier, l'apaiser, l'inciter - sinon la contraindre - à dispenser vie et renaissance à cette Egypte pour laquelle son retard, son absence prolongée signifieraient agonie et mort. Cette angoisse, puis cet espoir comblé, sont puissamment exprimés par le mythe de la Déesse Lointaine, celle qui s'enfuit vers le Sud, comme pour se ressourcer dans la fureur de son ivresse amoureuse cependant que les jours et les mois s'étirent, jusqu'à ce que la juste mesure de ses limites la ramène, redevenue pacifique, vers le pays de ses premières amours.
    A chaque retour de cette crue, c'est un recommencement qui scande l'existence de l'éternel fellah fidèle au fleuve rythmant impérativement la fertilité du sol, le bonheur et la fécondité de ses habitants et la renaissance de ses morts. Ainsi, La Lointaine règne-t-elle sur le temps, en complicité avec le soleil auquel elle renouvelle, au Jour de l'An, sa jouvence et celle de Pharaon.
    Ch. D.-N.
    Christiane Desroches Noblecourt, commandeur de la Légion d'honneur, médaillée de la Résistance, médaille d'or du Cnrs, grande médaille d'argent de l'Unesco, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Toutânkhamon, Vie et mort d'un pharaon, traduit dans seize pays, La Femme au temps des pharaons, La Grande Nubiade, Ramsès II, la véritable histoire.

  • il y a plus de trente-deux siècles, la gloire de ramsès ii resplendissait sur toute l'egypte.
    jalonné de prodiges, le règne de ce pharaon exceptionnel entouré de ses douze épouses, de ses deux cents concubines et de ses cent dix enfants dura soixante-sept ans. a cette époque, le peuple ennemi, les hittites, menaçait d'envahir le nord-est du pays. c'est au cours de la célèbre bataille de qadesh que ramsès s'opposa à leur avancée en syrie et rétablit la paix entre les deux peuples. il sillonna l'égypte pour conduire de gigantesques chantiers dont on visite encore aujourd'hui les vestiges.
    " certes, écrit christiane desroches noblecourt, des plages d'ombre subsistent, mais l'écrasante réalité de la vie de ramsès ii et l'attrait passionnant quelle suscite, dépassent, on le verra, toutes les fictions, aussi brillantes soient-elles, qui pourraient surgir du cerveau d'un romancier. "

  • des rives du nil au désert du sinaï, des pyramides du caire aux colosses d'abou simbel en passant par les oasis du désert libyque, cet ouvrage propose de découvrir une égypte émouvante et surprenante, portée par son destin d'éternité.
    collectionneur passionné de photographies anciennes de l'égypte et photographe lui-même, dominique escartin voue à ce pays qu'il parcourt depuis plus de vingt ans une véritable passion. ses clichés dialoguent avec des images d'archives comme celles de gustave le gray et de nombreux autres photographes de la seconde moitié du xixe siècle.

  • Pourquoi le sphinx de Guizeh représente-t-il un lion à tête humaine ? Que disent réellement les temples d'Abou Simbel, et pour quelle raison Ramsès les a-t-il placés à cet endroit précis ? Comment la Grotte Sacrée de la Vallée des Reines est-elle gardée par une vache et un hippopotame ? Pourquoi le lotus symbolise-t-il la renaissance, et le papyrus le monde des disparus ? Comment le Nil - et son inondation annuelle - a-t-il profondément façonné les mentalités ?
    Pour comprendre l'esprit de l'ancienne Égypte, il faut tenir compte de l'environnement naturel de ses habitants. L'aridité du désert rocheux, l'apparente monotonie du cycle de son fleuve, et le sol peu généreux furent dominés - et utilisés avec bonheur - par ce peuple attentif au moindre soupir de la nature. Sensible à l'appel du divin, il sut tirer un enseignement profond de tous les signes.
    Christiane Desroches Noblecourt propose un parcours personnel et passionnant au coeur du système de pensée des Égyptiens. À l'aide de cent cinquante illustrations, elle raconte avec un constant souci de pédagogie comment ces hommes et ces femmes, témoignant d'une grande richesse créatrice, aboutirent à l'élaboration de nombreux mythes à partir d'une nature qui leur " parlait " et qu'ils savaient écouter.

  • Il y a 15 ans, quelques années avant sa disparition, celle qui fut à l'origine en 1967, de la 1 re et de la plus triomphale (1,2 millions de visiteurs) des expositions consacrée à Toutânkhamon livrait les clés de sa connaissance de l'Égypte ancienne.
    Un classique à nouveau disponible à l'occasion de l'EXPOSITION TOUTÂNKHAMON à la Villette.

  • Dans ces entretiens, Christiane Desroches- Noblecourt (1913-2011) révèle les raisons profondes de son amour pour l'Egypte ancienne.
    Passionnée très jeune par la recherche égyptologique, elle en gravira rapidement les échelons par ses découvertes et par l'originalité de ses analyses. Avec sa verve habituelle, elle décrit les grandeurs et les petitesses de ce milieu haut en couleur, mais parfois peu ouvert aux innovations...
    Et aux femmes.
    De son engagement dans la Résistance au sauvetage des temples de Nubie, de ses multiples explorations et expertises à l'invention du concept de patrimoine culturel mondial, Christiane Desroches-Noblecourt nous raconte une traversée du siècle hors du commun sous le regard des dieux égyptiens.

    Ce livre est la reprise en poche d'un grand format paru en 2003.

  • De la signification du papyrus à la révélation du mystère du Roi asexué, d'une mèche de cheveux aux origines insoupçonnées du plus célèbre des pharaons, d'un fragment de pierre à la reconstitution d'un temple entier, Christiane Desroches Noblecourt nous entraîne dans un voyage unique.
    Au travers d'énigmes, elle nous dévoile sa méthode d'investigation et décrit ce que l'oeil du chercheur doit reconnaître. Dans une véritable communion de sensibilité avec l'esprit des anciens Egyptiens, la plus enthousiaste des égyptologues nous fait partager l'essence de son métier. En livrant les clés de ses découvertes, elle nous emporte avec elle sur les traces d'une civilisation fascinante. Cet ouvrage présente plus de 250 illustrations extraites de la collection de l'auteur.

  • Pourquoi le lotus symbolise-t-il la renaissance et le papyrus le monde des disparus ? Comment le Nil a-t-il façonné les mentalités ? Pour comprendre l'esprit de l'ancienne Égypte, étudions l'environnement de ce peuple si attentif à la nature et qui en tira un enseignement profond. À l'aide d'illustrations, un parcours passionnant au coeur du système de pensée des Égyptiens et de leurs nombreux mythes.

  • Cet ouvrage permet de mieux comprendre les rituels, les symboles et les signes ésotériques du pharaon et de son règne qui dura 67 ans et donne un aperçu de sa personnalité. Sont notamment étudiés les temples et les énigmes qu'ils renferment et donne le déroulement d'une cérémonie secrète et sacrée.

empty