Eric Libiot

  • Éric Libiot aime Clint Eastwood depuis toujours. Son cinéma, ses grognements, son regard, ses coups de gueule. Mais il l'agace également à cause de ses prises de position, de sa passion pour le .44 Magnum, de son respect pour le drapeau étoilé.
    Comment Clint peut-il jouer Dirty Harry et réaliser Sur la route de Madison ? Comment peut-il interpréter les machos et célébrer Charlie Parker dans Bird ? C'est ce mystère qu'Éric Libiot, grand cinéphile, tente de percer.
    Il raconte « son » Clint Eastwood et, parce que le 7e art touche à l'intimité de chacun, en vient à se raconter lui-même. Balade vagabonde et érudite, autoportrait en creux et leçon de cinéma : Clint et moi renouvelle le genre de la déclaration d'amour.

  • « On a les petites mythologies qu'on mérite mais on vit une époque formidable. » Une succession de chroniques sur des objets du quotidien rédigé dans un style à la fois léger et érudit, qui vous donne réellement envie d'en savoir plus sur une ampoule ou du sparadrap... C'est possible  ? Pour Eric Libiot, oui  ! Bureau, Gomme, Clé, Sablier mais aussi Magnet, Fourchettes à huître, ou le mal-aimé Sac banane... tout y passe, de l'objet le plus inutile au plus indispensable, du raffiné au «  monsieur tout le monde  », de l'improbable au délaissé.
    Chaque chronique est l'occasion d'une dérivation libre sur l'actualité et cette société qu'Eric Libiot observe à la loupe  : la nôtre.
    Il nous rappelle aussi qu'un objet est avant tout un mot, interrogeant son inscription dans la langue, son usage, les références auxquelles il nous renvoie (cinéma, livres, BD...). Avec Eric Libiot, même votre pelle à tarte devient culturelle  !

    A propos de l'auteur :
    Eric Libiot est rédacteur en chef culture de l'Express. Ce livre est l'adaptation de sa chronique sur les objets du quotidien dans l'émission d'Ali Rebeihi, «  Grand bien vous fasse  ».

empty