Flore Vasseur

  • Cinq quadragénaires sont ou ont été amis. Issus de la même grande école, ils font partie de l'élite politico-économique. La mort de l'un d'entre eux bouleversera leurs plans et les révélera à eux-mêmes.

  • Une septuagénaire redoutable, à la tête du « Bilderberg » - un gouvernement mondial secret qui a organisé la domination de l'Amérique sur la planète - charge un as de la finance, génie des mathématiques, de détruire de l'intérieur le système économique afin de provoquer l'effondrement d'un monde acculé à la faillite.

  • « La planète est un Monopoly, les entreprises des sigles à la pelle, les cadres, les fantassins du grand capital. Le monde bosse pour nous. Nous n'apparaissons jamais. Nous n'avons jamais mis le pied dans une entreprise, ce repaire de besogneux . Les pires truands de la planète sont comme moi. ils financent la lutte contre le paludisme, créent des écoles en Afrique, investissent dans l'éolien. ils écoutent Bono comme le Messie, veulent serrer la main d'Angelina Jolie. Je suis un enfant du fascisme occidental » Fils de plombier à Clermont-Ferrand, Pierre s'est réfugié très jeune dans les mathématiques. Devenu polytechnicien, trader richissime, il conçoit des programmes de calcul systémique qui engrangent des milliards. Mais sa vie est un désastre affectif. Ses rares sentiments sont pour une prostituée tendre et drôle. Il est convoqué à New York par Mme Krudson qui dirige d'une main de fer le Bilderberg, un rassemblement secret qui domine le monde. Incapable d'accepter la fin de la suprématie américaine au profit de la Chine, Mme Krudson décide de faire sauter le capitalisme pour mieux le sauver en infiltrant les systèmes informatiques et financiers mondiaux. scénario terroriste redouté par le FBI. Pierre n'a pas le choix : liquider ce monde de chiffres n'est-il pas le moyen de recouvrer sa vie d'homme ? Avec Comment j'ai liquidé le siècle, Flore Vasseur autopsie l'oligarchie financière, prisonnière de sa sophistication, de ses dogmes morbides, qui va dévaster le monde. C'est la chronique d'une explosion définitive préfigurant la prochaine étape du capitalisme.

  • Ce qui reste de la démocratie est le récit de l'entretien entre trois figures de résistance réunies par Flore Vasseur à Moscou - où Edward Snowden a trouvé refuge - autour d'une question : comment sauver la démocratie ?

    Moscou, décembre 2016.
    Vladimir Poutine règne en maître sur la scène internationale. Donald Trump s'apprête à devenir Président des Etats-Unis. Une nouvelle page de l'histoire mondiale s'ouvre. Est-ce la fin de la démocratie ? La défendre deviendra-t-il un crime ?

    Edward Snowden connaît ces questions mieux que personne. Ancien sous-contractant de la NSA, il a révélé au monde en 2013 les programmes de surveillance de masse des USA sur la population mondiale. Il n'est pas le premier lanceur d'alerte, il appartient à un mouvement de défense de la citoyenneté et de l'Internet libre.
    L'américain Larry Lessig et la députée islandaise Birgitta Jonsdottir en sont les figures avancées.

    À Harvard, où il enseigne le droit, Larry lessig dirige un centre de recherche sur la corruption. Homme du serail, il multiplie conférences et ouvrages sur l'influence de l'argent en politique. Il lance une mobilisation citoyenne, tente de fédérer des parlementaires susceptibles de changer la loi sur le financement des campagnes électorales, causes selon de lui, de tous nos maux. Quand il se présente à l'élection présidentielle en 2015, le parti démocrate l'éjecte de la course.

    Auteur, punk, mère célibataire, Birgitta Jonsdottir coproduit la vidéo Collateral Murder qui, en 2010, révèle au monde l'assassinat à bout portant de citoyens irakiens par l'armée américaine. Elle se sépare de Wikileaks en 2010. Débarquée en politique à la faveur de la crise des subprimes, elle dirige aujourd'hui le parti pirate islandais qu'elle a fondé en 2013.

  • " Ce matin, John John est mort. Il s'est égaré dans le brouillard, engueulé une dernière fois avec sa femme tyrannique dans son coucou de sex symbol. Ils se sont abîmés pour toujours. New York a perdu son fiston. Madison Avenue éclate de pureté. Je vis comme un rat. L'été, tout se passe dehors. Cela se voit moins. Je suis dans le rythme. J'ai vingt-cinq ans, deux dollars en poche... Au royaume des Kids, je suis devenue un petit mec. " Par peur de l'ennui, l'héroïne d'Une fille dans la ville crée sa petite entreprise de e-business. Wonderwoman, elle veut se hisser sur la première marche du podium. Après le 11 septembre 2001 et la fin de la bulle Internet, elle juge ses rêves obscènes. A la poursuite d'un nouveau sens, elle tente alors de construire une grande histoire d'amour. Mais les Capitalistes cernent la planète ; son coeur menace d'exploser. De New York à Kaboul, via Paris, Séoul, Mexico et Moscou, Une fille dans la ville est un road-movie autour de la folie économique, un tableau terrifiant sur les sentiments amoureux à l'heure de la mondialisation, le roman caustique d'une génération au bord du gouffre.

empty