François Hollande

  • Comment vit un président au jour le jour ? Comment tranche-t-il dans le feu de l'action ? Comment agit-il sur la scène internationale ? Comment a-t-il décidé, pour redresser le pays, d'encourir l'impopularité et l'incompréhension parmi les siens ?
    Face aux épreuves qui ont ensanglanté notre pays, François Hollande donne ses sentiments intimes et nous fait partager, par les portraits saisissants des principaux dirigeants du monde, les défis majeurs de la planète. Il livre des vues aiguës sur la crise que traverse la démocratie européenne et sur l'avenir de la gauche réformiste. Dans sa vie publique, comme dans les replis de sa vie privée, il confesse aussi ses regrets. Il révèle enfin les raisons qui l'ont conduit à ne pas se représenter, détaille la relation qu'il entretient avec Emmanuel Macron et le jugement qu'il porte sur la politique suivie depuis mai 2017. François Hollande s'explique et tire les leçons humaines et politiques d'une expérience unique.Un document rare sur l'exercice du pouvoir.Édition enrichie de trois chapitres inédits où il évoque l'avenir de la gauche, la place de l'écologie et la question européenne.

    1 autre édition :

  • À la lumière de son expérience de président de la République, de ses réussites comme de ses échecs, des blocages qu'il a rencontrés, des immenses défis de notre temps, François Hollande trace des pistes pour une nécessaire réforme des institutions. Un regard lucide et des propositions concrètes pour donner un second souffle à la Ve République et revitaliser la démocratie française.
    « La démocratie recule partout dans le monde. Les régimes autoritaires vantent leur efficacité et se moquent effrontément des règles de droit. Le populisme prend des formes nouvelles aux États-Unis et s'installe en Europe. La démocratie paraît en danger dans notre pays. Crise de la représentation, Gilets jaunes, affaiblissement des élus et des corps intermédiaires, contestation des institutions de la Ve République : tout concourt à la remise en cause de ce qui a fondé la relation entre les citoyens et le pouvoir.
    J'ai voulu mettre mon expérience de président de la République au service de cette réflexion, ayant pu moi-même faire le constat des ambiguïtés et des contradictions de notre Constitution. Elle tente de plus en plus mal de conjuguer les apparences d'un régime parlementaire avec la concentration du pouvoir présidentiel qu'amplifie le quinquennat. Tout remonte au chef de l'État, alors que, contrairement à l'idée reçue, il ne décide pas de tout, et ne devrait se préoccuper que de l'essentiel.
    J'ai donc choisi de répondre à toutes les questions que Terra Nova entendait me poser pour en savoir davantage sur le fonctionnement des pouvoirs publics et pour connaître mes propositions afin de redonner du souffle à notre démocratie et de la force à nos institutions.
    Mon but est de convaincre les Français que nous devons garder la stabilité que confère la Ve République sans rester dans l'immobilisme. Notre pays a besoin d'autorité, mais aussi de responsabilité, de clarté, d'équilibre, de respect et d'engagement. Tel est le sens de mes propositions. ».
    F. H.

  • « Ce qui est inimitable dans l'enfance, c'est sa capacité d'émerveillement. C'est cet étonnement relayé plus tard par l'émotion, la colère et l'enthousiasme de l'adolescence qui constituent notre feu magique, celui que l'on ne doit à aucun prix laisser s'éteindre », déclara un jour François Hollande.
    On connaît bien les « petites phrases » humoristiques de l'homme public, son sens fulgurant de la répartie.
    On connaît moins l'homme d'esprit, subtil, témoin lucide de son temps et observateur curieux de la nature humaine.
    Tout au long de sa carrière politique, François Hollande a fait preuve d'une extrême pudeur, s'efforçant de ne jamais montrer ses états d'âme.
    Dans ces Pensées et répliques réunies par Bernard Combes, on retrouve les meilleures phrases du septième président de la Ve République, ses commentaires précis et ses analyses éclairées sur le pouvoir, les institutions, la vie politique nationale et internationale.
    On approche aussi, peut-être pour la première fois, l'intimité d'un homme charismatique et secret qui nous livre un peu de son humaine vérité. Un homme d'État, guidé par un destin exceptionnel, et qui restera, malgré les obstacles, au plus près de la réalité des choses et des êtres.

  • Il a quatre ans pour affirmer son image et se préparer à l'épreuve de la désignation du candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012. A la veille de ce changement de statut, il s'explique longuement sur son action, parfois controversée, à la tête du PS pendant une décennie qui aura vu la " gauche plurielle " gouverner avec Jospin, se fracasser avec lui à la présidentielle de 2002, être de nouveau battue avec Ségolène Royal face à Nicolas Sarkozy en 2007... Autant de sujets que François Hollande analyse sans tabou pour en tirer les leçons pour l'avenir. Un avenir politique dans lequel il entend prendre toute sa place et jouer, si possible, le tout premier rôle. Dans cette perspective, il préconise une " fédération " des partis de la gauche de gouvernement, préalable indispensable à une candidature commune et victorieuse de la gauche en 2012.
    Préfiguration aussi d'un " accord de gouvernement " des formations de gauche.Et il n'en fait guère mystère, François Hollande se verrait bien incarner cette ambition. Il n'aura pas tout à fait 58 ans lors de la prochaine présidentielle... Les entretiens ont été conduits par le journaliste politique Pierre Favier, ancien chef du service politique de l'AFP et co-auteur des quatre volumes de La décennie Mitterrand (Seuil et Points).

  • Interrogé par Edwy Plenel, voici donc le livre - très attendu - de François Hollande. À treize mois de l'élection présidentielle, le Premier secrétaire du Parti socialiste a accepté de se soumettre aux questions les plus directes et d'y répondre sans détours ni langue de bois. Les cinq dernières années n'ont pas été de tout repos pour les socialistes : campagne présidentielle de 2002 marquée par la multiplication des listes de gauche qui conduisent à la défaite de Lionel Jospin, émergence d'une nouvelle extrême gauche, affrontement Hollande/Fabius à l'occasion du référendum européen dont le résultat est un échec pour la direction du Parti, tensions avec différents courants internes... François Hollande donne, pour la première fois, une vision très personnelle de ces événements. Aujourd'hui véritable leader de l'opposition (il a été réélu Premier secrétaire lors du dernier congrès du Mans avec près de 77% des voix), il peut répondre à ceux qui reprochaient au PS de ne pas dévoiler son projet pour la France. Ainsi, sur toutes les grandes thématiques de campagne, il se confie au célèbre journaliste et présente ce que devrait être le grand dessein de la gauche pour battre la droite.

  • Quelles sont les idées de François Hollande ? Quelle est sa vision du monde, de la politique, de l'avenir de la France ? Quelle est son expérience d'homme et de dirigeant ? Comment a-t-il vécu les étapes de la longue marche qui en fait aujourd'hui le candidat de la gauche dans cette élection 2012 et, peut-être, le prochain président de la République ?
    Mieux que ses discours ou ses interventions télévisées, seul un livre pouvait faire connaître aux Français la vérité de ce personnage décisif de notre vie politique. François Hollande a donc décidé de décrire lui-même, dans cet ouvrage personnel et polémique, sa conception de la vie, du monde et de l'avenir de la France.

  • François Hollande a choisi d'expliquer la nature de son engagement, d'éclairer les perspectives qu'ouvre sa candidature et de situer son parcours dans un contexte national, politique et public très difficile, qui exige les réponses les plus responsables et les plus courageuses. Ce livre apporte au lecteur, et pas seulement aux sympathisants de gauche mais à tous ceux qui attendent de la politique une action, une morale, des clefs de compréhension et la nécessaire sérénité qui doit présider à toute destinée individuelle et collective. Homme politique, homme d'écoute, homme de partage, homme de convictions, animé par des valeurs de gauche, comme la justice, qui transcende les partis et rassemble les Français, François Hollande veut que cet ouvrage transmette une vision claire de la France pour les décennies à venir.
    Le livre se compose essentiellement de deux grands moments. En premier lieu est proposé le texte intégral, souvent inédit, des grands discours qui ont conduit François Hollande de sa décision de se porter candidat à la magistrature suprême jusqu'à l'entrée dans la campagne des primaires socialistes. Une telle publication répond à une exigence civique, elle nourrit des vertus pédagogiques, puisque le lecteur comprendra la maturation de cette volonté d'un homme d'assumer les défis à venir d'un pays, d'une nation, d'une société. Les lignes directrices de son programme et plus encore de sa pensée de la politique et de l'action au service de tous s'y dégagent fortement. L'ouvrage se poursuit dans un second temps par un long entretien inédit que François Hollande a accordé à Vincent Duclert et Denis Lefevre, historiens, et à Bernard Poignant et Dominique Villemot, deux parmi les plus proches du candidat. Au gré de cet échange, il précise les grands thèmes qui vont conduire et ont toujours guidé son action. Sans faux-semblants, avec une franchise de ton et de pensée, il livre sa conception d'une France plus juste, apaisée et confiante. Équité, partage, mais aussi pragmatisme et efficacité structurent la pensée de François Hollande, exposée ici dans la plus grande clarté.
    Candidat « à échelle humaine », choisissant d'assumer les enjeux qui sont ceux de la France d'aujourd'hui et de demain, porteur des valeurs de la gauche trop souvent oubliées ou sacrifiées, François Hollande dévoile ici son ambition pour les Françaises et les Français, ses convictions profondes, son exigence de justice, sa conception haute et digne de la citoyenneté républicaine. Il nous invite à partager, à ses cotés, ce « rêve français » qu'il entend replacer au coeur de la société.
    Un livre essentiel, pour comprendre les enjeux de la présidentielle à venir et les raisons pour lesquelles la candidature de François Hollande est un espoir pour la France.

  • Après Leur République expliquée aux jeunes et aux moins jeunes, François Hollande nous explique le fonctionnement de l'État.
    C'est quoi l'État ? À quoi ça sert ? Qui le dirige ? Qui le contrôle ? Qui finance l'État ? Après avoir décortiqué la République pour que petits et grands en comprennent les tenants et les aboutissants, le Président Hollande, par souci de pédagogie, a décidé de nous faire connaître et comprendre le fonctionnement de l'État, cette ombre puissante sur nos vies qui peut nous effrayer ou nous rassurer. À travers 5 grands chapitres qui reprennent les grandes missions de l'État : protéger, éduquer, soigner, servir et anticiper, il nous permet d'avoir une vision globale de l'État, cet inconnu qui nous veut du bien.Saupoudré d'une touche d'humour et sans aucune vocation partisane, ce livre s'inscrit dans la collection « Quand ça va, quand ça va pas » : à la fin de chaque chapitre, le président détaille les bons et les mauvais fonctionnements.Les illustrations de Laure Monloubou aideront les plus jeunes à s'imprégner du texte et des concepts expliqués.Tout comme son grand frère, cet ouvrage ne s'adresse pas aux enfants de 5 à 10 ans mais aux jeunes de 10 à 100 ans. Il n'est jamais trop tard pour comprendre le pays dans lequel nous vivons !

  • C'est quoi la différence entre un pays et une nation ? Pourquoi notre drapeau est-il bleu blanc rouge ? C'est quoi « être de droite » ? Et « être de gauche » ? À quoi sert un Président de la République ? Et les secrétaires d'État, ils font quoi ? Quelle est la différence entre un député et un sénateur ? Des questions comme celles-là, qui ne se les est pas posées un jour ?

    Comment adhérer à un projet démocratique si on n'en comprend pas ou plus les mécanismes et la finalité ? Et comment les expliquer à nos enfants si, soi-même, on peine à les appréhender ?
    D'où la réflexion que s'est faite François Hollande depuis quelques mois : « Et si on revenait à la base : l'explication simple et didactique de nos institutions démocratiques ? » mais que le Président ne peut s'empêcher - parce que c'est lui - de saupoudrer d'humour.

    Ce livre n'est pas un livre partisan, c'est l'ouvrage d'un homme qui, à travers sa fonction, a eu le temps de voir les Français déboussolés face à des décisions politiques qu'ils ne maîtrisent plus et même, qu'ils rejettent.

    Ce livre s'inscrit dans la collection « Quand ça va, Quand ça va » puisqu'à la fin de chaque chapitre, le Président Hollande donne ses bons et ses mauvais « points ».
    Les illustrations de Laure Monloubou aideront les plus jeunes à « rentrer » dans le texte.

    Exceptionnellement, cet ouvrage ne s'adresse pas aux enfants de 5 à 10 ans mais aux jeunes de 10 à 100 ans. Il n'est jamais trop tard pour comprendre le pays dans lequel nous vivons...

  • L'économie n'est pas une science exacte. Les contraintes n'effacent jamais complètement la liberté de ceux qui décident. C'est pourquoi l'économie doit accepter de redevenir politique, d'indiquer des cheminements et des choix possibles en fonction d'objectifs qui relèvent de la société ou de l'État. Un instrument de travail pour l'étudiant autant qu'un outil de réflexion et d'analyse pour le décideur.

  • Ce texte du premier historien de l'art (les Dialogues datent de 1548, les Vies de Giorgio Vasari de 1550 et la Vie de Michel-Ange d'Ascanio Condivi de 1553) sacrifie au genre du dialogue alors fort en vogue en Italie dans les milieux humanistes. François de Hollande lui accorde cependant un tour familier et spontané tout à fait inusité. Outre le fait que nous disposons là du seul témoignage des opinions de Michel-Ange sur la peinture au moment où il peignait Le Jugement dernier, nous l'y voyons vivre à l'époque de sa relation avec Vittoria Colonna et nous est restituée l'atmosphère des réunions et débats entre artistes et lettrés dont on peut supposer que François de Hollande tenait une sorte de journal. Les thèmes les plus variés sont ici abordés sur le ton de la conversation: rapports entre invention et observation, supériorité de la peinture italienne sur la peinture flamande, importance relative du sujet et de la technique, valeur qu'il faut accorder à la rapidité d'exécution, rôle du peintre dans la vie de la cité, rapports entre l'éphémère et l'art... Sous la plume d'un mémorialiste impliqué, savant, lui-même vif dans ses options artistiques, le "tableau vivant" d'une époque, le portrait le plus net et enjoué de l'un des très hauts modèles d'artiste-inventeur de notre culture.

  • Le " président normal " et le philosophe de la " démesure ", le socialiste de la " synthèse " et le sociologue de la " complexité ", se sont rencontrés au coeur de la campagne présidentielle de 2012. L'idée consistait à confronter leur vision de la gauche, du progrès et du nouveau désordre mondial. Car la crise que nous vivons est pour Edgar Morin une crise de civilisation, le socle de nos valeurs et de nos croyances vacillent sur ses fondations. Selon lui, seule une pensée politique capable de relier, de " tisser ensemble ce qui est séparé ", sera capable d'être à la hauteur de l'ère planétaire. Il souhaite que la France soit considérée comme " une, indivisible et multiculturelle " afin de reconnaître les différences sans tomber dans le communautarisme. Face aux ambiguïtés de ce mot qui risquerait de gommer les références communes, l'alors candidat François Hollande préfère " renforcer la laïcité dans la Constitution ".
    Ces deux hommes ont confronté leurs points de vue sur la conception de la gauche, le mitterrandisme, la mondialisation, la présidence de la République, la politique économique et la politique de civilisation. De grands hommes sur de grands sujets, les ingrédients sont réunis pour un excellent entretien.

empty