Presses De L'ecole Des Mines

  • This volume takes a close look at monitoring activities in chemical and nuclear industrial processes. The authors document the day-to-day work in these sectors, asking simple questions: What are workers actually doing in a highly automated plant? How do they ensure that production is continuous and that the plant is safe? How do they combine their work on the facility itself and their remote work in the control room? How is the work of employees organized, given that their tasks cannot be consistently determined in advance? The analysis shatters the image of labor as physical toil or as a social constraint As such, this detailed study of these industrial configurations gives us tools to question the changes underfoot in our work environments, far beyond nuclear and chemical plants. This book is written in clear, direct language, and includes numerous concrete examples and verbatim quotes from the authors' fieldwork. It is intended for social science and engineering students, as well as for professionals who are confronted on a daily basis with these new ways of organizing production.

  • Les débats sur la place du travail dans notre société ont un caractère paradoxal. On vante les potentialités de la technique ou on dénonce la domination techniciste, mais on affirme, pour s'en inquiéter ou s'en réjouir, la disparition inéluctable du travail. La technique se serait donc émancipée du travail ?

    Abordant le travail par l'étude concrète des activités productives, cet ouvrage se penche sur la fonction de surveillance-contrôle dans les usines chimiques et nucléaires. Il pose des questions simples : Que font les hommes dans un contexte productif très automatisé ? Comment assurent-ils la continuité du flux productif et la sécurité des installations ? En somme, comment travaillent-ils ?

    Les formes de l'activité productive dans ces industries contredisent les représentations communes du travail, celles qui le réduisent à une dépense de force ou à une contrainte sociale. Aussi, l'étude minutieuse de cette configuration industrielle permet d'interroger les transformations contemporaines du travail, bien au-delà du cas de ces secteurs.

    Écrit dans un langage clair, illustré de nombreux cas concrets et verbatims d'enquête, cet ouvrage devrait intéresser les étudiants en sciences sociales comme les élèves ingénieurs, mais aussi les professionnels confrontés au quotidien avec les nouvelles logiques productives.

empty