Jean-Dominique Rey

  • Berthe morisot

    Jean-Dominique Rey

    Berthe Morisot, peintre impressionniste la plus reconnue aujourd'hui, élève de Corot, fut un modèle pour Édouard Manet (Le Balcon, Portrait au bouquet de violettes) et elle épousa le frère du peintre, Eugène Manet. Elle a participé aux sept expositions impressionnistes aux côtés de Claude Monet, Camille Pissaro, Edgar Degas, Auguste Renoir, dont elle restera l'amie et la confidente.
    Cette monographie est introduite par un essai de Sylvie Patry axé sur l'originalité de la touche de Morisot.
    Jean-Dominique Rey signe un texte rétrospectif ainsi qu'un long chapitre sur la relation de Berthe Morisot avec les écrivains, les plus beaux extraits des textes de Joris-Karl Huysmans, Félix Fénéon, Émile Zola, Paul Valéry, Stéphane Mallarmé seront réunis ici pour la première fois. « Mlle Berthe Morisot a des petits tableaux dont les notes sont d'une vérité exquise » écrit Zola en 1876 ou encore en 1896 Georges Lecomte : « Mme Morisot s'inquiète de l'au-delà des impressions ; elle pénètre l'intimité des êtres et des choses ».
    Une biographie illustrée de lettres et de photos complètent la monographie.

  • Belle-soeur de Manet, amie de Degas, de Monet, de Renoir, Berthe Morisot (1841-1895) adopte à leur contact la palette claire et la peinture de plein air, mais avec une intuition et une subtilité toute personnelle. A travers des sujets intimes, inspirés de sa vie quotidienne, elle a su se démarquer de ces influences. Sa fille Julie est un des principaux sujets de son oeuvre.

  • L'auteur nous fait découvrir Henri Michaux, peintre et poéte, artiste bilingue dont l'oeuvre reste d'une actualité sans temps. Jean-Dominique Rey propose ici le texte d'une des rares interviews accordées par Michaux tout au long de sa vie ; un deuxiéme texte publié pour un catalogue d'exposition.

    "Michaux était d'abord sur le qui-vive. C'était un déjoueur de pièges.
    Il paralysait l'éventuel ennemi. Par sa distance ou sa défense.
    Pourtant, si on l'avait vu une fois, on le reconnaissait à sa démarche, à sa façon d'avancer, faite d'hésitation et d'affirmation : il incarnait le conflit.
    L'être et le paraître coïncidaient en une sorte de retrait." Aux éditions Pagine d'Arte et dans la même collection ciel vague est toujours disponible la réimpression de Jean Louis Schefer, Michaux, histoires d'encre, paru en 2011.

    Jean-Dominique Rey a publié une vingtaine d'ouvrages (poèmes, nouvelles, romans, essais) et de monographies de peintres : Monet, Berthe Morisot, G. Roux et organisé de nombreuses expositions. L'auteur a collaboré à une quarantaine de revues.

  • Laboratoire furieux du hasard et de la mémoire, du plaisir et de la lutte, de la trouvaille et de l'obsession, télescopages de cris et d'éveils, de naissances et de meurtres, agression puis conquête de l'espace, combats d'arrière-garde de l'au-delà, sténographie de l'invisible ou parcours de l'imaginaire, la peinture de Michaux ne cesse de se développer, de s'enrichir, d'accroître ses forces, de s'affirmer, d'intensifier ses rythmes.
    J.-D. Rey.

  • Jean Hélion (1904-1987) est l'un des artistes majeurs du XXe siècle et appartient comme Giacometti à la génération qui suit Picasso, Matisse ou Léger, génération venue après le cubisme et en même temps que l'abstraction.
    De celle-ci, Hélion fut dans les années trente une figure dominante, aux côtés de Mondrian. A la veille de la Guerre, hanté par le besoin de dialogue, il réintègre la figuration sans nier l'apport de l'abstraction et son évolution à contre-courant représente un moment essentiel de l'art du XXe siècle. Des Mannequins aux journaliers, des Lecteurs aux Gisants et jusqu'aux Farandoles de Mai qui font de lui l'un des rares peintres à s'être fait l'écho de Mai 68, il réinvente une peinture de l'immédiat et du quotidien dont on trouve l'équivalent dans les textes de Ponge ou les romans de Queneau, ses amis.
    Ce parcours exemplaire il en a retracé avec intelligence et vivacité les différentes étapes dans un long entretien aussi lucide que passionné accordé en 1970, et resté inédit, à Jean-Dominique Rey. Une trentaine de reproductions en couleurs, provenant de collections privées donnent à voir les différentes périodes de cette oeuvre majeure.

  • Dans une vie pleine et riche en rencontres, Jean-Dominique Rey a croisé de nombreux peintres dont certains sont devenus ses amis. Brancusi, Victor Brauner, Auguste Perret, Le Corbusier, Anton Pevsner, Matta, Max Ernst, Giacometti, Jean Hélion, Man Ray, André Masson, Chagall, Salvador Dali, Camille Bryen, Jacques Villon, Marcel Duchamp, Vieira da Silva, Arpad Szenes, Émile Compard, Étienne-Martin, Poliakoff, Massimo Campigli, Survage, Jean Fautrier, Zoran Music, Sacha Garbell, et Alain Cuny. Souvenirs, portraits vivants, entretiens passionnés restitués ici pour la première fois par-delà le temps, Jean-Dominique Rey, à travers le deuxième tome de Mémoires des autres, continue à tisser une impressionnante et captivante fresque de la vie intellectuelle et artistique du vingtième siècle. Chaque portrait est précédé d'un portrait photographique, la plupart du temps inédit, du peintre qu'évoque Jean-Dominique Rey.

  • Né en 1833, mort en 1912, Henri Rouart aura été à la fois peintre, mécène, collectionneur, ingénieur et industriel et sut mener de front ces diverses activités avec dynamisme et discrétion.
    Sa collection, l'une des plus importantes de son époque, va de Greco à Gauguin et compte des oeuvres majeures de Corot, Millet, Daumier, comme de Cézanne, Degas, Manet, Monet, Renoir. Cette exposition en réunissant quarante de ses tableaux, se propose de mettre en valeur l'oeuvre d'un peintre connu mais non célèbre, discret et exigeant, et de lui restituer sa véritable place au coeur d'une époque fertile et passionnante dont il demeure une figure marquante.

  • Manet fit d'elle ses plus beaux portraits, elle conquit les impressionnistes par son talent et devint la première femme du groupe aux côtés de Monet, Degas, Renoir, Pissarro et Sisley. Elle fut reconnue par les meilleurs écrivains de son temps, Mallarmé, Fénéon, Huysmans et bientôt célébrée par Valéry. Sa modestie et sa discrétion naturelles comme son exigence d'artiste, sa disparition prématurée comme les réticences levées à l'époque par une peinture faite par une femme ont trop longtemps été des obstacles au large succès de son oeuvre. Celle-ci, intacte et sans une ride, un siècle après sa mort, s'affirme aujourd'hui comme l'une des plus hautes de son temps, et révèle qu'elle fut souvent en avance et sut ouvrir la peinture à des voies nouvelles.

  • Un écrivain, une musicienne, leur rencontre dans un théâtre. Mais, un instant, une autre femme efface la musicienne.
    Chacun raconte l'histoire de son côté, à la recherche d'une fusion dont les mots et la musique seraient les clefs.
    Lui, parcourt sans fin un Berlin schizophrène au lendemain de la chute du Mur, poursuivant la solution d'une énigme donc elle s'inquiète mais dont souvent elle le délivre par son chant.
    Elle, devine Paris à travers le plaisir et la peinture qu'il lui révèle, et découvre sa propre ville, Berlin : la familiarité lui en cachait l'insolite. Et cherche sa voix, dont l'amour serait l'autre versant.
    Tous deux mènent leur quête à travers l'exubérance de leurs corps, les souvenirs qui les séparent, les oeuvres qui les rapprochent. Les mots ici font l'amour comme les arpèges ou les couleurs. Jusqu'au moment où... dans une petite ville à laquelle l'auteur de De l'amour emprunta son pseudonyme en l'agrémentant d'un h...
    Entre la brièveté de la surprise et les échos d'un certain baroque, l'écriture de l'auteur embrasse toutes les ressources d'une langue arrivée à sa plénitude.

    Écrivain et critique d'art, Jean-Dominique Rey a publié des poèmes, des nouvelles, des monographies d'artistes, et de nombreux articles autour de l'art et de la littérature.

  • Dans une vie pleine et riche en rencontres, Jean-Dominique Rey a non seulement croisé de nombreux peintres mais a également connu de nombreux écrivains dont certains sont devenus ses amis. Paul Valéry, Paul Claudel, Léon-Paul Fargue, André Gide, François Mauriac, Léautaud, André Breton, Eluard, Soupault, Aragon, Paul Celan, Gaston Bachelard, Raymond Queneau, Jean Paulhan, Antonin Artaud, Georges Bataille, Armel Guerne, Malraux, Dominique de Roux, Pierre Jean Jouve, Josef Sima, Saint-John Perse, Jean Grenier, Camille Bryen, Henri Michaux, Jorge-Luis Borges, Robert Ganzo, E. M. Cioran .
    Souvenirs, portraits vivants, entretiens passionnés restitués ici pour la première fois par-delà le temps, Jean-Dominique Rey, à travers ses Mémoires des autres, nous offre une impressionnante et captivante fresque de la vie intellectuelle et littéraire du vingtième siècle. Chaque chapitre est illustré d'une photographie, la plupart du temps inédite, de l'écrivain qu'évoque Jean-Dominique Rey.

  • Monet consacra 25 ans de sa vie à peindre les nymphéas du " jardin d'eau " qu'il aménagea à Giverny où il vécut jusqu'à la fin de sa vie. Le génie de Monet atteint son apogée, il est allé " au-delà de la peinture ", pour nous restituer, à travers les miroitements de l'eau, les jeux de lumières, la sensation de l'éphémère. Les " Nymphéas " réunis ici apparaissent comme autant de " Miroirs du temps ", dont la singularité et la modernité influencèrent les plus grands peintres de la seconde moitié du XXe siècle. Un catalogue raisonné réunissant les 251 Nymphéas répertoriés à ce jour vient compléter l'ouvrage ainsi qu'un dépliant de la série monumentale réalisée pour l'Orangerie à Paris et un ensemble de photographies et de lettres. Par l'ampleur, l'originalité de son approche et sa mise en page, Monet, les nymphéas, est destiné autant à l'amateur qu'au spécialiste.

  • Ce vocabulaire présente les concepts, la clinique, les pionniers de la pratique psychanalytique avec les enfants et les adolescents. Il est ouvert sur les autres disciplines qui s'intéressent à l'environnement social et culturel du premier âge et de la jeunesse.

    « Qu'est-ce qu'une psychanalyse avec des enfants, des adolescents ? Nous avons voulu répondre à cette interrogation par un vocabulaire ancré dans la clinique avec nos jeunes patients.
    De la même façon qu'un psychanalyste ne saurait travailler en se coupant du bruit du monde, nous avons conçu un ouvrage polyphonique, réceptacle des signifiants, mots, concepts, expressions... qui véhiculent culture, connaissances, débats entre professionnels et thématiques liées à l'enfance et à l'adolescence qui intéressent tout un chacun. » C.R.

  • "La franc-maçonnerie a vocation à être universelle, mais son idéologie demeure floue : divers courant la composent. Les membres sont supposés accéder à ""l´illumination intérieure"" et la franc-maçonnerie anglo-saxonne avoue sa foi en Dieu. Pourtant, aucune allusion à Dieu n´est mentionnée dans le texte de référence des francs-maçons. La question se pose donc : peut-on être chrétien et franc-maçon ?"

  • Des clés pour faire silence et prier pour notre monde

  • Au XVIIe siècle, à Cotignac dans le Var, saint Joseph apparaît à un jeune berger, Gaspard Ricard.
    Ce livre rassemble des méditations prononcées par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, lors du pèlerinage annuel des pères de famille qui a lieu chaque été, au mois de juillet, en ce sanctuaire.
    Mgr Rey développe plusieurs traits de la personnalité et de la sainteté de l'époux de la Vierge Marie : ils forment pour lui un modèle incomparable pour les pères et les grands-pères qui viennent se ressourcer à Cotignac.
    Un homme nommé Joseph donne aussi des clés spirituelles pour les éducateurs en général et, bien entendu, pour les jeunes qui se préparent au mariage et à la fondation d'une famille.

  • L'Islam : menace ou defi ?

    Dominique Rey

    • Artege
    • 16 Octobre 2019

    Islamisme, condition des femmes, situation des chrétiens d'Orient, questions d'immigration, laïcité, l'Islam pose un nombre de défis croissant à notre société contemporaine. Mgr Dominique Rey côtoie de nombreux musulmans dans son diocèse mais aussi dans les missions qu'il accomplit régulièrement auprès des chrétiens d'Orient. Son expérience lui permet d'aborder avec franchise ces nombreux sujets et d'y donner une réponse claire, réaliste mais pas anxiogène qui concernera aussi bien les chrétiens que nos concitoyens pour lesquels la question musulmane se pose de manière de plus en plus accrue.

  • Monet consacra 25 ans de sa vie à peindre les nymphéas du "jardin d'eau" qu'il aménagea à Giverny où il vécut jusqu'à la fin de sa vie. Le génie de Monet atteint son apogée, il est allé "au-delà de la peinture", pour nous restituer, à travers les miroitements de l'eau, les jeux de lumières, la sensation de l'éphémère. Les "Nymphéas" réunis ici apparaissent comme autant de "Miroirs du temps", dont la singularité et la modernité influencèrent les plus grands peintres de la seconde moitié du XXe siècle.
    Un catalogue raisonné réunissant les 254 Nymphéas répertoriés à ce jour vient compléter l'ouvrage ainsi qu'un ensemble de photographies et de lettres.

empty