Romuald Pistis

  • Après être parvenus à déjouer les plans de « Double-K » qui, s'étant associé à un pirate informatique, avait dérobé et pris le contrôle de drones, « Baron », « Seiko » et « Alf » doivent à présent affronter les nouveaux plans diaboliques de Double-K dont la première mission ne semblait que de l'entraînement.
    Car rien ne va plus au Centre de contrôle du projet Galileo au camp militaire des Loges à Saint-Germain-en-Laye : des interférences de nature indéfinie ont affecté à plusieurs reprises le satellite CCRSAT gérant les mails de toute l'Europe ainsi que les GPS. Pour la belle Tabatha, ancienne pirate travaillant au centre de contrôle, pas de doute, des pirates informatiques sont en train de tenter de prendre possession du satellite Pendant ce temps, à plus de 6000 km de là, dans la région de l'Adamaoua dans le Centre-Nord du Cameroun, nos trois héros de la « Flottille 66 », aidés par l'extraordinaire avion « SynapsE », vont tenter de mener à bien leurs missions. Mais avec des données satellitaires faussées, ce qui n'était au départ que des missions de routine va rapidement se transformer en cauchemar.

  • Dans le nord de l'Italie, de nos jours, le frère de l'archéologue Katy Morganne, un prêtre, se fait violemment agresser dans son église pendant qu'il visionnait des plaques de verre à l'aide d'un canon à images. Alors que les plaques semblent attirer la convoitise de nombreuses personnes, Katy et sa nièce de 14 ans, Eva, tentent de dénouer l'intrigue et de comprendre pourquoi Francesco est plongé dans cet étrange coma qui lui fait écrire de mystérieuses phrases durant son sommeil...

  • Sur le Charles de Gaulle, l'ambiance n'est pas au beau fixe : Ming-Yue est plongée dans un coma profond suite à sa vision d'un étrange avion en pleine mission au-dessus d'Abou Dhabi et la mission de protection d'un convoi maritime transportant de l'uranium a échoué suite à l'attaque du terroriste Hadès financée par le puissant chef d'armes "Chafik". Mais la Flottille 66 ne se laisse pas abattre si facilement.
    Alors que "Crazy Joe", l'ingénieur de bord, fait une découverte extraordinaire, Hadrien et Alf partent sur la zone où le Hawk-Eye semble avoir détecté une densité anormale d'uranium et une activité inhabituelle dans le territoire d'Oman dans le prolongement de la chaîne de montagnes Hajjar. Mais le comité d'accueil est violent et, après une bataille aérienne acharnée, Hadrien est obligé de s'éjecter tandis qu'un "Chammal", une tempête de sable redoutable, s'abat sur lui et ses ennemis, empêchant à Alf de venir le secourir.
    Tandis que Hadès paie cher la découverte de la nature impitoyable de Chafik, Hadrien, livré à lui-même et progressivement cerné par les hommes de Chafik, va faire, en plein désert, une rencontre plutôt inattendue.

  • Lors d'une mission de lutte contre la pêche illégale, au large de Malte, le drone révolutionnaire à voilure tournante S-150 Camcopter de la société autrichienne Schiebel, embarqué à bord du patrouilleur français «L'Adroit» a soudainement perdu le contrôle des expérimentateurs du détachement «drones» du CEPA. Le pacha de l'équipage, le capitaine de frégate Baily, vois avec horreur le drone foncer sur les pêcheurs clandestins et, de son rotor, causer dégâts et morts humaines avant d'exploser.

  • Le prêtre Francesco se fait violemment agresser dans son église pendant qu'il visionnait des plaques de verre à I'aide d'un canon à images.
    Pourquoi reste-t-il plongé dans cet étrange coma qui lui fait écrire de mystérieuses phrases durant son sommeil ? Et que contiennent ces mystérieuses plaques de verre au point de lancer un tueur impitoyable sur les traces de la soeur de Francesco ?

  • Difficile de résister à la chance, surtout quant elle revêt les atours attrayants d'une blonde pulpeuse.
    Mais on ne saurait trop se méfier de la belle et de son caractère lunatique. Une contrariété, une déception et la frontière entre chance et malchance s'avère alors bien mince. Danny Keating, un obscur petit comptable bostonais et Vincenzo Varetto, un journaliste en mal de sensation, vont en faire la dure expérience.

  • L'entre-deux guerres, on découvre un Marcel Bloch passionné par l'esprit d'entreprise et conscient des enjeux liés à la croissance du marché aéronautique, créant des sociétés, s'investissant dans plusieurs domaines, quitte à se mettre parfois dans des positions ambigües.
    Mais l'arrivée de la Seconde Guerre mondiale sonne l'arrivée du calvaire pour Marcel Bloch qui, d'emprisonnements en déportations, frôle la mort dans le camp de Buchenwald et ne doit sa survie qu'au Parti Communiste Français.
    Est-ce le fait d'avoir frôlé la mort ? Après la Seconde Guerre mondiale, l'esprit entrepreneurial de Marcel Bloch explose littéralement. Il crée des entreprises, fonde un journal, dévient député, sénateur, lance Jacques Chirac, produit des films et transforme sa société en multinationale mondiale ! Son fils Serge prend la succession à la tête du groupe

empty