Breal

  • Cet ouvrage actualisé dresse l'inventaire des nouvelles théories économiqueset montre quel est leur apport dans l'évolution de la pensée économique. Il explique de façon simple les points d'accord et de rupture entre nouvelles et anciennes théories. Une biographie rapidedes principaux auteurs cités constitue un outil utile pour les lecteurs. Une synthèse pratique et accessiblepour les étudiants.

  • En quoi l'accession au pouvoir, en 1949, des communistes chinois a-t-elle constitué un tournant ? Comment expliquer les phases révolutionnaires meurtrières de l'époque maoïste ? Y a-t-il eu un totalitarisme spécifique à la Chine ? Pourquoi n'y a-t-il jamais eu de démaoïsation complète ? Comment la Chine est-elle redevenue une grande puissance ? Qu'inaugure la « présidence à vie » de Xi Jinping? Le monde doit-il «trembler » ? Si la Chine constitue aujourd'hui un pôle majeur de l'économie mondiale, son insertion dans les relations internationales demeure l'un des enjeux les plus importants du XXIe siècle.

  • Cet ouvrage vise à analyser les contraintes qui pèsent actuellement sur les politiques économiques, particulièrement dans le cadre européen. Mêlant analyses théoriques et histoire des faits économiques, il permet de présenter de façon accessible les grands débats actuels sur les politiques à mener au sein de cet espace européen.

    Le partage des compétences entre l'Europe et les États membres relève du principe de subsidiarité qui permet de distinguer la politique économiquede l'Europe de celle en Europe. Les mesures ne sont prises au niveau supranational que si l'on considère l'échelle européenne plus efficace que l'échelle nationale.
    Cette architecture unique des politiques économiques est-elle responsable des mauvaises performances économiques de la zone ? Une politique structurelle ambitieuse tournée vers une croissance inclusive et durable est-elle compatible avec la faiblesse du budget communautaire ? Le niveau très bas des taux d'intérêt constitue-t-il une opportunité à saisir pour mener une politique de relance européenne ?

  • Comment sont apparus et comment ont évolué les régimes soviétique, fasciste et nazi ? Quelles furent les spécificités de chacun ? Quels ont été les liens de continuité entre la Russie tsariste et l'URSS ? Le fascisme italien fut-il un « totalitarisme interrompu » (Pierre Milza) ? Quelles sont les origines du nazisme ? N'eut-il pas, en partie, des racines idéologiques... françaises ?

    Les totalitarismes posent aussi le problème de la responsabilité individuelle. Comment comprendre la forte adhésion de la population en Italie ou en Allemagne ?
    Autant de questions auxquelles ce livre répond de façon claire et précise en s'appuyant sur le renouvellement historiographique des dernières décennies.

  • Une synthèse claire, documentée et mise à jour pour comprendre la place de l'Inde dans le jeu géopolitique contemporain.
    En dépit de la montée en puissance du nationalisme hindou et à l'exception de la période d'état d'urgence (1975-1977), la République indienne essaie de préserver depuis près de 70 ans un système démocratique et séculariste grâce à un pouvoir judiciaire indépendant qui fait respecterl'autoritéde la loi et les droitsfondamentaux.
    6e puissance économique mondiale, la croissance indienne est très inégalement répartie tant sur le plan socioéconomique que géographique. Comment ce pays émergent entre puissance et vulnérabilité arrivera-t-il à relever les nombreux défis en matière de justice sociale et environnementale et à maintenir cette stabilité dans un environnement régional et mondial troublé?

  • La démondialisation est au coeur de notre actualité. Cette synthèse s'articule autour de trois thématiques majeures : 1. Mondialisation et démondialisation : de quoi parle-t-on ? 2. La mondialisation en procès ou les revendications d'une démondialisation. 3. La démondialisation est-elle possible ? est-elle en cours ?

  • Alors que l'endettement mondial atteint des niveaux très élevés et qu'il suscite des inquiétudes sur la stabilité de nos économies, l'ambition de cette nouvelle édition mise à jour consiste à décrire les mécanismes et les enjeux de la dette publique pour nos économies contemporaines.
    Elle répond à des questions essentielles : qu'est-ce que la dette publique ? L'endettement public estil un phénomène nouveau il ? La dette publique est-elle sous l'emprise des marchés financiers ? Estelle soutenable ? Quelles solutions pour réduire le poids de l'endettement public ?

  • Cette nouvelle édition propose une histoire de l'urbanisme dans ses différentes composantes et se fixe comme objectifs de comprendre :
    - comment des types urbains sont le reflet, dans le temps, de sociétés différentes ;
    - la ville et les espaces d'aujourd'hui comme le résultat de strates du passé ;
    - comment les rapports entre des volontés de planifier et des actions de nombreux acteurs détermine les formes de l'urbain ;
    - comment cette histoire peut éclairer les choix de demain.

  • Les espaces ruraux en France ont connu depuis les années 1950 des mutations spectaculaires. Dans une France majoritairement urbaine, les campagnes doivent répondre à des fonctions variées (productives, résidentielles, touristiques...) et à de nouvelles représentations (nature, patrimoine...).Hier répulsifs, les espaces ruraux font aujourd'hui l'objet d'un réel désir. Cette synthèse analyse les raisons de ce changement et ses conséquences sur le territoire. Un ouvrage au premier cycle universitaire et aux enseignants de première.

  • Cet ouvrage permettra au lecteur de découvrir les différentes dimensions d'un phénomène complexe. Une large présentation historique depuis le XIXe siècle souligne que la mondialisation ne s'est pas produite de manière linéaire et que le mondialisation contemporaine puise ses sources dans un mouvement amorcé depuis au moins deux siècles.
    Les différentes explications de la mondialisation sont ensuite abordées à travers les logiques commerciales, productives et financières qui permettent de mettre en évidence le rôle des différents acteurs. Mais la mondialisation suscite également des débats, autour des conséquence qu'elle provoque, en matière d'inégalités, de gouvernance... qui sont analysés à la fin de l'ouvrage.

  • La Shoah

    Anastasio Karababas

    La Shoah est souvent exclusivement asociée au Troisième Reich. Pourtant, comprendre cet événement inédit de l'histoire de l'humanisté suppose d'aborder la question de la haine contre les Juifs qui frappe l'Europe depuis le Moyen Âge. Ce retour en arrière est absolument nécessaire pour saisir comment l'extermination de millions de personnes innocentes a été rendue possible.

  • Si le fait urbain est ancien en France, l'urbanisation du pays est récente et tardive comparativement aux autres Etats développés. Comment expliquer le retard de l'urbanication de la France et quelles en sont les spécificités ?
    Les espaces urbains eux-mêmes sont de plus en plus différenciés, alors que les tendances générales à la métropolisation ou à la fragmentation spatiale et sociale des territoires urbains sont communes à d'autres régions du monde. Elles sont par ailleurs de plus en plus porteuses d'enjeux qui interrogent l'aménageur et l'urbaniste.
    Mobilisant à la fois des éléments théoriques et des analyses empiriques, cette édition mise à jour montre l'importance des aménagements dans les évolutions territoriales de la France urbaine.
    Les réflexions et les enjeux exposés dans cet ouvrage appartiennent tant aux programme du lycée qu'au cycle universitaire de licence.

  • Comment sont apparus et comment ont évolué les régimes soviétique, fasciste et nazi ? Quelles furent les spécificités de chacun ? Quels ont été les liens de continuité entre la Russie tsariste et l'URSS ? Le fascisme italien fut-il un « totalitarisme interrompu » (Pierre Milza) ? Quelles sont les origines du nazisme ? N'eut-il pas, en partie, des racines idéologiques... françaises ?

    Les totalitarismes posent aussi le problème de la responsabilité individuelle. Comment comprendre la forte adhésion de la population en Italie ou en Allemagne ?
    Autant de questions auxquelles ce livre répond de façon claire et précise en s'appuyant sur le renouvellement historiographique des dernières décennies.

  • En répondant à six questions essentielles, Mylène Gaulard offre aux lecteurs des éléments d'analyse et de réflexion pour comprendre les raisons de l'émergence récente de l'économie du Brésil et les causes de la crise actuelle de la première puissance latino-américaine.

  • La crise financière de 2008, d'une gravité inédite, a rappelé la complexité et l'importance des institutions financières du capitalisme mondial. Si l'histoire économique enseigne que la finance est au coeur des phases de crise, elle montre aussi que des systèmes financiers efficaces et innovants sont indispensables au développement économique. L'ambition de cette 4e édition consiste à décrire le fonctionnement des mécanismes nécessaires au financement de l'économie et à montrer en quoi ils participent de la croissance, mais sont aussi susceptibles de générer une instabilité et appellent une régulation.

  • Rédigée par des spécialistes du sujet, cette synthèse fait le point sur la situation économique de l'Amérique latine du XVIe siècle à nos jours pour comprendre l'évolution et le ralentissement actuel de l'économie. En inscrivant cette analyse dans le temps long, les auteurs s'interrogent sur les pistes de développement pour le 3e millémaire.

  • La monnaie est une construction sociale qui permet aux hommes d'échanger plus facilement. La confiance dans la valeur d'une monnaie est associée à la puissance économique du pays qui l'émet. Si les banques ont l'initiative de la création monétaire, l'État, par l'intermédiaire des banques centrales, veille à l'adéquation de sa quantité au volume des affaires pour éviter les déséquilibres, notamment l'i l'inflation. Grâce à cette nouvelle édition mise à jour, vous découvrirez les conditions de la création de la monnaie et de sa diffusion, et vous comprendrez comment ses formes et son contrôle ont évolué jusqu'à nos jours.

  • Le chomage

    Patrice Pourcel

    Dans nos sociétés, le travail constitue l'essentiel des revenus et conditionne l'accès à une grande partie des droits sociaux. Il est également un élément central de l'identité et du statut des individus. Dès lors, l'existence d'un chômage massif et durable remet en cause la cohésion de nos sociétés. Les débats portant sur les causes du chômage sont vifs et nombreux, y compris parmi les économistes. Cette nouvelle édition mise à jour soumet à un examen critique les principaux questionnements que soulève le chômage.

  • Les dernières décennies sont marquées par un important renouvellement historiographique sur les deux guerres mondiales et sur les relations internationales de 1919 à 1939. Cet ouvrage est une synthèse claire, vivante, précise et dense reprenant les apports les récents des historiens. La compréhension de cette époque de crise de la démocratie, des relations internationales et des phénomènes de très fortes violences constitue un enjeu majeur du XXIe siècle.

  • S'intéresser au pavillon s'impose d'autant plus que cette figure urbaine occupe une place majeure dans la vie quotidienne de nombreuses familles. La France compte près de 20 millions de maisons, dont une partie importante correspond à la figure du pavillon avec jardin plébiscitée par plus de 8 Français sur 10. L'étude de la France pavillonnaire est liée aux problématiques actuelles de l'école, du travail, de la consommation, des loisirs, du vieillissement de la population, de la composition, sociale des ménages, des mobilités, du développement durable, de l'aménagement des villes et des territoires. Le pavillon peut être considéré comme un phénomène social total.

  • L'aménagement du territoire en France a fortement marqué le territoire national des Trente Glorieuses par de grandes politiques souvent lancées sur de vastes espaces, agricoles, urbains, littoraux et montagnards.

    Aujourd'hui, cet aménagement imposé d'en haut a laissé la place aux initiatives locales et régionales pour aménager le cadre de vie et les bassins d'emplois. Si les objectifs généraux de l'aménagement ont peu changé, à savoir favoriser le développement économique et social, leurs échelles et leurs enjeux ont subi d'importantes mutations.

    Les territoires du quotidien font désormais l'objet d'une attention toute particulière. Ce sont ces évolutions et héritages que cet ouvrage tente d'analyser à travers un retour sur le territoire français, les acteurs de l'aménagement, les grandes politiques de l'État aménageur des années 1950 aux années 1990 et les aménagements actuellement menés dans les territoires français.

  • Les inégalités urbaines se reproduisent, les politiques censées y remédier font débat et les mouvements qui secouent la France en témoignent. Dans cette nouvelle édition mise à jour, Mehdi Arrignon revient sur les travaux classiques des sciences sociales et sur les mutations contemporaines des villes. Il dresse un panorama des inégalités territoriales, des conflits et des débats politiques qui les entourent. Les fractures entre zones urbaines, entre espaces ruraux et zones périurbaines, sont-elles dépassées ? Comment évaluer les politiques urbaines ? Pour répondre à ces questions, le livre propose une étude des rapports entre quartiers riches et quartiers pauvres, une analyse des politiques publiques et des représentations sociales sur les espaces urbains.

  • Existe-t-il un modèle sportiffrançais, comme on peut trouver une exception politique ou culturelle dansnotre pays ? Faut-il financer les Jeux olympiques ? Le sportfavorise-t-il l'intégration ?

    Le sport est un monde quiévolue très rapidement et qui pose des questions fondamentales à toute lasociété française. À travers une approche pluridisciplinaire (histoire,économie, sociologie) et thématique (à partir de grandes questionscontemporaines) originale, cet ouvrage propose un panorama stimulant et éclairantdu phénomène sportif en France.

    Il intéressera particulièrementles étudiants de L1-L2-L3 de STAPS, les candidats aux concours des IEP, desécoles de commerce et de la fonction publique, ainsi que le grand public désireuxd'en apprendre plus sur le monde du sport, grâce à une présentation claire etaccessible.

  • Sociologie du genre, une sociologie que l'on pourrait décliner au pluriel tant les approches sont diverses.
    SI certains sociologies voient dans le genre la « part sociale » du sexe, d'autres sont plus radicaux et pensent d'emblée le genre comme un système fonctionnant sur l'idée de binarité et de domination masculine. Cet ouvrage commence donc par présenter de façon didactique l'éventail de ces théories.
    Il développe ensuite des analyses empiriques dans des domaines aussi variés que les sphères domestique et professionnelle, l'école, la politique ou le sport. Partout, un même constat s'impose : les identités genrées, incontournables, qui ont accompagné le développement des théories du genre. Ces évolutions sont-elles radicales et remettent-elles en cause le coeur de la masculinité et de la féminité ?

    Dans cet ouvrage Guillaume Vallet, maître de conférence à l'université de Grenoble, montre la fécondité du concept de genre dans l'analyse des relations sociales.
    Qu'est-ce que le genre ? Un présentation par les concepts :
    Les masculinités.
    Des femmes en luttes.
    Sphère domestique et sphère professionnelle : une relation au coeur du genre.
    Genre et école.
    Genre, corps et sport.

empty