Les Peregrines

  • PETIT ELOGE ; de la chanson française Nouv.

    PETIT ELOGE ; de la chanson française

    Didier Tronchet

    • Les peregrines
    • 5 Mai 2022

    La chanson française a largement participé à ce que Didier Tronchet appelle sa « formation émotionnelle ». De la variété des années 1970 à la fraîcheur des chansons contemporaines, en passant par l'exaltation de la « chanson contestataire » et bien sûr les grands auteurs qui ont forgé la noblesse du genre, il réveille dans ce Petit éloge ses souvenirs... et les nôtres.
    Brassens, Brel, Ferré, Ferrat, Barbara, Bashung, Souchon, Julien Clerc, Renaud, mais aussi Pierre Perret, Gérard Lenorman, Michel Sardou, Michel Delpech... et bien sûr la génération contemporaine sont mis à l'honneur. Ce voyage subjectif est empreint d'une forme de nostalgie, certes (c'est d'ailleurs la couleur de la plupart des chansons), mais c'est une nostalgie joyeuse, qui laisse toute sa place à l'humour et l'autodérision.

  • Embrasser Maria

    Sophie Rabau

    • Les peregrines
    • 3 Mars 2022

    Sophia est la plus vieille amie de Maria Callas. Du Brooklyn de leur enfance aux plus grands opéras du monde, elle l'a accompagnée toute sa vie. Pourtant, elle ne figure nulle part, n'est mentionnée dans aucune des biographies de la Callas et n'apparaît pas sur les photos.
    À quatre-vingt-quinze ans, elle confie ses souvenirs à un mystérieux musicien qui veut en savoir plus sur la diva. Sophia lui (et nous) révèle alors les véritables identités de Maria Callas et la manière dont celle-ci, avec son aide, a dupé le monde entier.
    Avec ce roman impertinent mené tambour battant, Sophie Rabau se glisse dans les interstices de l'histoire pour nous conter ce qu'a peut-être été la vraie vie de la Callas : un opéra qu'elle a elle-même mis en scène.

  • L'histoire du maillot de bain, c'est aussi une histoire du genre, du corps, de l'eau, de la sphère publique. Le vêtement de bain a transformé le bord de mer, les centres de thalassothérapie et les piscines en lieux de l'émancipation des femmes. En contrepartie, le corps rendu public subit de nouvelles injonctions à une beauté normée. Ces exigences sont notamment imposées par la publicité, l'industrie... et une domination masculine renouvelée.
    Bikini, monokini, trikini, burkini ou facekini, le vêtement de bain est devenu une pièce éminemment politique et religieuse. La remise en perspective historique des avancées et reculs autour du maillot de bain révèle bien la portée symbolique de ce bout de tissu, véritable enjeu de pouvoir.

  • La jouissance féminine

    Adeline Fleury

    • Les peregrines
    • 3 Février 2022

    La jouissance féminine a fait au fil des siècles l'objet de discours religieux, médicaux, psychanalytiques, le plus souvent tenus par des hommes. Celles qui prétendaient jouir ont ainsi été réduites au silence ou mises au ban de la société.
    Adeline Fleury a joui pour la première fois à 35 ans. Il aura fallu qu'elle remette ses sens en éveil, qu'elle décide de séduire et de se laisser séduire. Quand le désir est entré dans son quotidien, elle a laissé place à Adèle, son alter ego littéraire, son double désirant, un reflet de toutes les femmes qui refusent que leur désir soit bridé.
    Entre essai littéraire et autofiction, le Petit éloge de la jouissance féminine, nourri de références culturelles, nous fait ressentir à chaque page que jouissance et liberté sont indissociables.

  • Chaplin

    Rose Vidal

    • Les peregrines
    • 7 Avril 2022

    Acteur populaire devenu réalisateur iconique, Chaplin a réussi à faire passer le cinéma de la technique à l'art. Du Kid (1921) au Dictateur (1940), ses films sont toujours porteurs, sous leurs dessous comiques, d'une grande force politique.
    Souvent drôles voire franchement burlesques, ses personnages, notamment celui de Charlot, placent la précarité affective, financière et politique au coeur de chaque film.
    Par des entrées aussi diverses que l'enfance, les foules, le décor ou le silence, l'artiste Rose Vidal tente de discerner les profondeurs derrière la surface de l'icône, la mélancolie dans son humour, elle analyse la place du corps dans son cinéma, la singularité intime de la figure universelle, et s'interroge sur l'héritage que nous a laissé cet artiste complet.

  • Prince

    Gerald Petit

    • Les peregrines
    • 7 Avril 2022

    C'est le portrait d'un homme qui ne dormait jamais puisqu'il consacrait ses jours et surtout ses nuits, toutes les nuits, à une oeuvre singulière. C'est aussi le récit d'un artiste, conscient très jeune de son destin, qui créera un projet musical et artistique sans équivalent, ni dans les musiques classiques ou savantes, ni dans l'histoire du rock.

  • Qui a peur des vieilles ?

    Marie Charrel

    • Les peregrines
    • 16 Septembre 2021

    Vieille. Le mot lui-même est tabou. Alors que la société elle-même vieillit, elle a un problème avec les vieux en général et les vieilles en particulier, soumises à une double injonction contradictoire : être authentiques, mais rester minces et jolies.
    Si elles sont moins regardées, invisibilisées, mises de côté passé un certain âge, de nombreuses « vieilles » se découvrent en contrepartie une liberté nouvelle. Alors pourquoi a-t-on, malgré tout, peur de vieillir ?
    Mêlant témoignages, analyses historiques et sociologiques, références culturelles et réflexions de l'autrice sur son propre rapport à la vieillesse, Qui a peur des vieilles ? apporte un regard rafraîchissant sur une question politique toujours tabou et démonte les stéréotypes sur les femmes ménopausées.

  • Warhol

    Eric Loret

    • Les peregrines
    • 10 Novembre 2021

    Qui est Andy Warhol ? Depuis quelques années, les découvertes des chercheurs qui ont plongé dans les archives de Warhol tendent à troubler l'image que les spécialistes comme le grand public se faisaient du « pape du pop ». Les enregistrements originaux de ses interviews les plus célèbres ou les matériaux préparatoires de ses oeuvres, recueillis dans des « time capsules », rappellent que, si l'art de Warhol n'est pas une satire du consumérisme, il ne relève pas non plus d'une adhésion amorale au capitalisme postmoderne. En mettant l'accent sur le queer chez Warhol et son opposition aux diktats genrés, cet essai biographique tente de montrer que l'oeuvre picturale, cinématographique et médiatique de Warhol reste à ce jour un modèle de résistance aux assignations identitaires et que, à sa façon cynique, elle appelle à la « vraie vie » que Michel Foucault défendait dans son dernier séminaire, Le gouvernement de soi et des autres.
    Entre confessions personnelles et analyses fascinantes, le style parfois absurde et décalé d'Éric Loret nous embarque avec une efficacité redoutable dans l'incongruité de l'univers warholien, pour nous proposer un portrait personnel de cet artiste insaisissable et inclassable.

  • Du baiser

    Jérôme Attal

    • Les peregrines
    • 1 Octobre 2021

    Alors que les baisers sous leurs formes les plus vibrantes ou imprévues sont devenus presque subversifs, Jérôme Attal leur consacre un réjouissant patchwork de textes drôles et poétiques.
    Ceux que l'on donne, ceux que l'on reçoit, ceux que l'on manque, ceux que l'on fantasme... On trouvera dans ce livre une ode au baiser clandestin, des baisers pornographiques ou politiques, des souvenirs personnels qui font appel à la mémoire collective - le baiser échangé entre Rachel et Ross de Friends, celui de Sophie Marceau et d'Alexandre Sterling dans La Boum, chez Proust ou Truffaut, dans Cyrano de Bergerac ou chez Doisneau, les baisers dans l'art, la littérature, la musique et au cinéma.
    Mais surtout, vous trouverez dans ce livre un secret ultime : la recette imparable du parfait baiser !

  • Nuance ! la puissance du dialogue

    Julien Lecomte

    • Les peregrines
    • 6 Janvier 2022

    Peut-on faire preuve de nuance sans être tiède ? Lutte sociale et discours nuancé sont-ils compatibles ?
    Dans un contexte de polarisation du débat public, en appeler à plus de nuance peut être perçu comme un signe de mollesse idéologique. Mais pour Julien Lecomte, la nuance doit être comprise comme corollaire de l'indignation et moteur de l'action.
    Entre réflexion philosophique, analyse concrète de controverses actuelles et introspection critique de son propre rapport à la nuance, Nuance ! La puissance du dialogue est un appel humble et intelligent au débat pour vraiment changer les choses.

  • Debord

    Laurent Jullier

    • Les peregrines
    • 10 Novembre 2021

    L'un des grands avantages de la pensée de Guy Debord est sa concision. Il a ramassé le fond de ses idées en douze mots : Tout ce qui était directement vécu s'est éloigné dans une représentation. Un mantra qui, surtout si on le trouve juste, se conserve facilement. Cette phrase (la deuxième de La société du spectacle) est bien plus facile à comprendre de nos jours qu'en 1967. La politique-spectacle, l'omniprésence des écrans et des caméras de surveillance, l'addiction aux téléphones portables et la mise en scène de soi sur les réseaux sociaux, tout cela va dans le même sens : le règne des apparences, du look, du spectacle.
    D'autres aspects de Debord, comme sa défense d'une langue française classique et sa détestation de la nourriture frelatée, le rendent tout aussi actuel. Outre une démonstration de la pertinence de la pensée de Guy Debord pour analyser le monde contemporain, cet essai biographique remet les idées du cinéaste et théoricien dans leur contexte, en soulignant les points communs avec diverses figures - attendues (Marx, Breton, Cravan) et non attendues (Hemingway, Léon Bloy, Sylvia Plath).

  • Surf

    Joël de Rosnay

    • Les peregrines
    • 18 Juin 2020

    Avant de devenir un scientifique reconnu, Joël de Rosnay découvre le surf à la fin des années 1950.
    C'est le début d'une passion qui le conduit à lancer ce sport en France, avant d'en devenir un des champions.
    Le surf est aussi, pour lui, un style de vie, une symbiose avec la nature et une philosophie fondée sur le concept de « glisse », qui enseigne à négocier les difficultés de la vie comme on apprivoise la vague. S'appuyant sur l'histoire du surf depuis sa découverte à Hawaï au XVIIIe siècle, convoquant ses personnalités, de Duke Kahanamokou à Kelly Slater en passant par les frères Lartigau, racontant ses beautés et ses dangers, jouant avec les références à la surf culture, de la musique des Beach Boys au film culte Point Break, Joël de Rosnay signe un éloge épique, drôle et émouvant.

  • Climat, parlons vrai

    ,

    • Les peregrines
    • 14 Octobre 2021

    Climatoscepticisme et théories de l'effondrement gagnent du terrain. « Foutu pour foutu... » Et les jeunes générations de se sentir perdues entre ces deux extrêmes, qui dominent nombre de débats actuels sur le climat. Qu'en est-il réellement ? Faut-il croire que tout est perdu ? Et si non, quels sont les leviers d'action ?
    Le « lobby citoyen » a-t-il un rôle à jouer ? Autant de questions que Baptiste Denis, vingt-six ans, a posées à Jean Jouzel, l'un des plus grands climatologues français.
    Il en résulte un dialogue passionnant, vivant, concret, mis à jour et augmenté, dans cette réédition, des nouvelles questions qui ont émergé en 2020 et 2021.
    Non, il n'est pas trop tard pour changer les choses. Mais il est plus que temps de passer à l'action.

  • La vierge à combustion et le Baryton perché

    Sophie Charpentier

    • Les peregrines
    • 6 Janvier 2022

    Quand Notre-Dame s'embrase, Zimmerman et Meunier, deux habitants d'un paisible immeuble parisien avec vue sur la cathédrale, se rapprochent de manière inattendue. L'irruption d'un nouveau voisin aux borborygmes musicaux insupportables vient mettre en péril leur amitié naissante : le jeune baryton finit par s'attirer la sympathie de Zimmerman, qui le prend sous son aile et délaisse Meunier. Pendant ce temps, celui-ci est aux prises avec ses travaux photographiques autour d'une vierge en cire et un manuscrit anonymement déposé dans sa boîte aux lettres...
    Au croisement de la musique, de la photographie et de l'écriture qui se penche sur elle-même, Sophie Charpentier nous entraîne dans le quotidien d'un immeuble où se jouent discrètement les drames des relations humaines et de la création.

  • La mode fascine et fait rêver. Véritable art pour certains, purement utilitaire pour d'autres, s'habiller est indispensable pour tous et constitue parfois un moyen d'affirmation de soi. Cette industrie est pourtant devenue le symbole du capitalisme de séduction et d'une mondialisation malade. Système complexe d'exploitations et d'oppressions, elle repose sur différents types d'esclavage moderne. Derrière la poésie des motifs et des formes, les corps naturels améliorés à coups de bistouri ou de Photoshop, se cachent le travail des enfants, la discrimination, les abus et le harcèlement des patrons d'usines, les bas salaires, la mise en danger des travailleurs comme des consommateurs, les dégradations environnementales.
    Remonter la chaîne de création et de production, analyser les pratiques de manipulation qui nous poussent à acheter toujours plus, c'est donc raconter l'histoire de la conquête des corps - quel qu'en soit le prix. Procès d'une industrie à bout de souffle qui meurt et nous tue, Le livre noir de la mode est aussi et surtout un appel aux patrons, entrepreneurs, chercheurs, créateurs et citoyens à la réhumaniser pour la sauver.
    Ancienne styliste, chercheuse associée au CNRS et docteure en histoire, Audrey Millet est spécialiste de l'histoire de l'habillement. Elle est notamment l'autrice, aux éditions Belin, de Fabriquer le désir. Histoire de la mode de l'Antiquité à nos jours (2020).

  • Running

    Cécile Coulon

    • Les peregrines
    • 1 Octobre 2021

    De l'échauffement à l'arrivée, en passant par les sensations des premiers kilomètres et la vacance des ravitaillements, Cécile Coulon nous entraîne dans un passionnant marathon littéraire, et physique...
    "Chaque coureur apparaît comme un maillon d'une chaîne immense, qui ne se referme jamais et ne cesse de s'étendre. Nous faisons partie d'un gigantesque ensemble, où se côtoient professionnels et amateurs, débutants et expérimentés, têtes et fins de peloton. Et la course à pied, au sens large du terme, contient tout ce que l'Histoire contient d'histoires : de l'ère paléolithique à nos jours, elle incarne le drame humain, ses passions, ses conquêtes, ses victoires et défaites."

  • La gourmandise

    Nicolas D'Estienne D'Orves

    • Les peregrines
    • 4 Février 2021

    Souvenirs d'enfance et rages du moment ; visites dans des restaurants fameux ou oubliés ; odes à l'andouillette, la nèfle, le sablé à la confiture, la figue, les vins du Rhône, les Haribo ; tête de veau et Kinder ; déjeuners de conféries aussi secrètes que savoureuses ; critiques gastronomiques plus ou moins fréquentables, ogres, poètes et cannibales...

    Il y a tout cela, et bien plus, dans l'arborescence mémorielle et gourmande de Nicolas d'Estienne d'Orves. Le tout saupoudré de colère, de coups de sang, d'images parfois lointaines, d'une foi qui sait être mauvaise et d'un amour sincère, réel, jamais repu, pour les joies de la gueule.

    Si la gourmandise est universelle, le goût est singulier. Aujourd'hui, celui de « NEO » vous invite à sa table et vous souhaite bon appétit.

  • Beauvoir

    Geraldine Gourbe

    • Les peregrines
    • 4 Mars 2021

    Simone de Beauvoir dévorait la vie en en consommant les multiples possibles : la vitesse avec la voiture, la musique et la danse dans les caves germanopratines, l'ivresse grâce aux alcools forts et, enfin, le sexe avec ses passions et ses amitiés polyamoureuses. Quarante ans après la mort de Jean-Paul Sartre, elle est plus citée, lue et admirée que le philosophe de l'existentialisme. Ses écrits et ses engagements répondent à aux doutes, rages et désirs des jeuens générations.
    Dans Beauvoir, Géraldine Gourbe aborde cette figure mythique du féminisme par le biais de différentes personnalités qui l'ont inspirée et qui permettent de (re)découvrir une autre Beauvoir : la journaliste anticonformiste dressant le portrait de Brigitte Bardot, l'éditrice de Violette Leduc, la militante anticolonialiste ayant défendu Djamila Boupacha, l'écrivaine amoureuse de Nelson Algren, la figure de proue féministe pour Françoise d'Eaubonne...
    Cette approche originale et inédite replace ainsi Simone de Beauvoir dans la perspective des féminismes contemporains. Géraldine Gourbe est philosophe, critique et commissaire d'art, spécialiste de la scène artistique de la Californie du Sud, de l'histoire des pédagogies radicales et du féminisme inclusif. Elle a enseigné la philosophie de l'art à l'Ensad, l'université de Metz, Sciences Po Paris, aux Beaux-Arts de Marseille et d'Annecy.
    Depuis 2015, elle oeuvre à une contre-lecture de l'histoire des idées et de l'art de la France de 1947 à 1989, en partenariat avec l'historienne de l'art Florence Ostende. En 2020, elle co-signe avec Hélène Guenin l'exposition She-Bam Pow POP Wizz ! Les amazones du POP au Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice.

  • Prévert

    Laurence Perrigault

    • Les peregrines
    • 6 Mai 2021

    Alors que tous les poètes de l'entre-deux-guerres utilisent le livre pour diffuser leurs écrits, Prévert le juge inapte par nature à conduire la révolution : lui écrit pour le cinéma.

    Au texte imprimé, il préfère le fugitif, le fugace, le temporaire. Son oeuvre a ainsi longtemps été infixable avant la publication du recueil Paroles, pour laquelle il aura fallu récupérer des textes dispersés aux quatre coins de Paris, aux quatre coins des revues, aux quatre coins des amis...

  • Baker

    Marie Canet

    • Les peregrines
    • 30 Octobre 2020

    Joséphine Baker, performeuse africaineaméricaine, est une figure complexe qui a produit un ensemble de significations raciales et genrées parfois contradictoires. En 1925, à 19 ans, elle défraie la chronique suite à ses performances érotico-comiques au sein de la Revue Nègre à Paris. Son arrivée en France coïncide avec l'apogée des mouvements Art déco et de la Vogue Nègre, alors que se poursuivent les ambitions coloniales de l'Europe vers l'Afrique. Comme cette modernité, Baker est noire, brillante, marchande, ultramédiatisée, prise entre les débats nationalistes sur l'identité et la préservation culturelle. Mais Baker incarne surtout l'émergence d'un empouvoirement féminin noir :
    Elle en est la première manifestation, fascinante et populaire, du XXe siècle.

  • Par les champs et par les grèves : voyage en Bretagne

    Gustave Flaubert

    • Les peregrines
    • 16 Juin 2011

    En 1847, Flaubert a le moral à zéro. Il ne se remet pas de la perte de son père et de sa jeune soeur Caroline, morte à vingt-deux ans. Maxime du Camp, à qui le lie un fidèle compagnonnage, lui propose alors, pour changer d'air et d'idées, une escapade sur les routes de Bretagne. Les deux amis prennent le départ « le 1er mai 1847 à huit heures et demie du matin ». Direction : Blois, Nantes. De là, ils longent la côte méridionale de la Bretagne (Quiberon, Quimper) et poursuivent vers la côte nord (Saint-Malo et le pèlerinage au Grand-Bé, tombeau de Chateaubriand, puis le Mont-Saint-Michel). Le retour se fera par Vitrée, Fougères, Honfleur, Trouville et Rouen. De cette balade de trois mois, ils ramènent un livre à deux voix, Gustave se chargeant des chapitres impairs et Maxime des autres. Cette oeuvre de « pure fantaisie et digressions » reste le plus beau des guides pour découvrir les régions racées de l'Anjou, de la Touraine et de la Bretagne.

  • Héros et légendes du Far West

    Farid Ameur

    • Les peregrines
    • 18 Octobre 2012

    Des rives du Mississippi à la côte Pacifique, la conquête de l'Ouest a oeuvré à la construction de la nation américaine et durablement imprégné les mentalités collectives.
    Célébrée par le septième art, elle symbolise l'une des plus grandes aventures humaines des temps modernes. De cette période ont émergé des figures légendaires qui hantent, aujourd'hui encore, notre imaginaire. Davy Crockett, Geronimo, Kit Carson, Buffalo Bill, ou Jesse James, Billy the Kid, Calamity Jane et les frères Dalton... Autant de personnages charismatiques dont l'histoire véridique, souvent méconnue, nous invite à entreprendre un voyage au coeur de la fabuleuse épopée du Far West.
    Enrichi d'une superbe iconographie mêlant photographies, tableaux et gravures d'époque, cet ouvrage nous fait revivre la conquête de l'Ouest à travers une succession de passionnantes biographies.
    Une histoire de courage, de violence, d'espoir et de conquête.

  • PETIT ELOGE ; David Bowie ; le dandy absolu

    Daniel Salvatore Schiffer

    • Les peregrines
    • 11 Mai 2016

    David Bowie, artiste aux nombreuses facettes et aux talents multiples, était déjà un mythe de son vivant. Véritable icône de la pop music, il est connu pour ses albums devenus légendaires - depuis son célèbre Ziggy Stardust jusqu'à son ultime Blackstar, en passant par le tube planétaire « Let's dance » -, mais fut également un brillant acteur de cinéma (Furyo, Les Prédateurs, Basquiat).
    Sa récente mort, advenue à New-York le 10 janvier 2016, n'a fait qu'accroître son aura à travers le monde. Artiste culte, musicien incontournable, dandy inspiré, il continue d'exercer une énorme influence sur des générations entières.
    Il était donc temps de rendre à cet inventif génie, précurseur de bien des modes, l'éloge qui lui est dû !

  • Rugby

    Ludovic Ninet

    • Les peregrines
    • 6 Juin 2019

    « Il fallait probablement être un peu dingue pour inventer, au XIXe siècle, un sport où, pour l'emporter, on doit avancer en se passant le ballon en arrière. Et il faut certainement être un peu dingue pour pratiquer un sport dans lequel on se rentre dedans sciemment, avec autant de violence. »

empty