Religion & Esotérisme

  • De l'équerre au compas.
    Depuis son apparition, il y a plus de trois siècles, la franc-maçonnerie a toujours été un mouvement protéiforme, aux obédiences multiples. Les différentes loges reflètent ces courants. Toutes ne suivent pas le même rite et chacune est porteuse de son propre système de valeurs.
    Ce livre, complémentaire au Livre de la franc-maçonnerie (2019) paru dans la même collection, décrit les principales loges françaises. Quelle est la plus ancienne ? Laquelle accueille des soeurs ? Laquelle est mixte ? Quel rite la Grande Loge de France suitelle ?
    Un guide qui vous fera entrer dans des lieux habituellement fermés au grand public...

  • La méditation fait, depuis quelques années, une entrée remarquée en Occident. Son succès grandissant interroge. Faut-il n'y voir qu'une réponse au stress causé par nos sociétés contemporaines ? En revenant aux sources de cette pratique, en particulier aux textes du Bouddha, des moines du nord de la Thaïlande, des maîtres chinois ou japonais ou encore aux écrits des grandes universités monastiques du Tibet, Fabrice Midal nous invite à comprendre la richesse de la pratique méditative.
    Il explore aussi ses liens avec les différentes spiritualités. Il interroge surtout l'intérêt que lui portent la psychologie, la philosophie, les arts ou encore les neurosciences. Il montre enfin en quoi, parce qu'elle incarne une autre entente de l'être humain, la méditation est une réponse à la crise des temps modernes.

  • La méditation de pleine conscience est une approche millénaire, issue de la philosophie bouddhiste et de la tradition vipassana. Mais c'est le docteur Jon Kabat-Zinn qui, à partir des années 1970, l'a popularisée sous la forme d'un programme laïque intitulé MBSR : meditation-based stress reduction program. Depuis, les effets de ce programme sur la réduction du stress et de l'anxiété ont pu être évalués.
    Ceux qui le mettent en pratique, notamment ceux qui souffrent de maladies chroniques (troubles du sommeil, douleurs, troubles du comportement alimentaire), voient leur qualité de vie s'améliorer de façon significative, et même certains de leurs symptômes diminuer. Son secret ? L'accueil de l'instant présent. Corinne Isnard Bagnis nous invite à découvrir les ressorts de cet art du soin qui rétablit ou renforce le bien-être physique, mental et social.

  • Ce que les chrétiens appellent « Ancien Testament » correspond en partie - mais en partie seulement - au texte de la Bible hébraïque. Quelles sont les différences entre les deux textes ? Comment expliquer la formation du canon biblique, cette composition dans laquelle la tradition a consacré le texte sacré ?
    En archéologue des mots, le professeur Thomas Römer mène l'enquête et met au jour, sous les strates accumulées par les multiples compilateurs et rédacteurs, les origines diverses d'un livre pas comme les autres. Appliquant la méthode historico-critique, il retrace la formation des trois parties de la Bible en les situant dans leurs contextes socio-historiques respectifs.
    Une plongée fascinante qui vous fera lire la Bible d'un oeil neuf

  • Le Nouveau Testament a durablement influencé la culture occidentale, et l'imprègne encore aujourd'hui. Des Évangiles à l'Apocalypse, ces textes, rédigés entre 50 et 130 et rassemblés au fil du temps pour constituer le canon, sont de nature diverse.
    En suivant la chronologie de leur rédaction, Régis Burnet présente le contenu des différents livres qui composent le Nouveau Testament, les replace dans le contexte historique de l'Église naissante, expose leurs orientations théologiques. Il retrace également les étapes de l'élaboration et de la clôture du canon ainsi que l'histoire des versions et traductions de cette oeuvre centrale. Grâce à une chronologie, un glossaire et un tableau indiquant les passages où sont relatés les épisodes principaux du Nouveau Testament, cet ouvrage est aussi un précieux guide de lecture.

  • En 1520, Martin Luther brûle la bulle lui signifiant son excommunication. Par ce geste, sa contestation menée jusqu'alors à l'intérieur de l'Église catholique se mue en protestation hors d'elle. Dans les années qui suivent, des mouvements de réforme deviennent la Réforme, la Réforme se transforme en protestantisme, la rupture en organisations et institutions, la protestation en pouvoirs, l'hérésie en nouvelles orthodoxies. Aujourd'hui, l'expansion de cet ensemble confessionnel dans le monde entier et, en particulier, la vitalité du mouvement évangélique contrastent avec les difficultés que le protestantisme rencontre dans un Occident de plus en plus sécularisé.
    En retraçant l'histoire du protestantisme, cet ouvrage interroge son rapport à une modernité qu'il a contribué à faire émerger et qui est à présent en crise.

  • Etablie en France vers 1725 à partir d'une tradition ancienne venue de Grande-Bretagne, la franc-maçonnerie y a trouvé une terre d'élection. Très influente à travers toute l'Europe, elle a développé une orientation originale, conjuguant une approche initiatique et spirituelle avec une préoccupation humaniste et civique. A plus d'un titre, elle est le reflet, dans un milieu discret sinon secret, de divers problèmes fondamentaux de la société française depuis trois siècles.
    Roger Dachez en retrace, des origines à nos jours, l'aventure historique, culturelle et humaine.

  • Né en Chine au IV siècle avant notre ère, le taoïsme s'est construit en parallèle et en opposition avec la pensée officielle : le confucianisme. Mais dès le début de notre ère, il s'est enrichi au contact du bouddhisme et a durablement imprégné la religion populaire, structurant également de nombreuses disciplines scientifiques ou artistiques, médecine, art de la guerre, arts martiaux, érotisme, poésie...
    S'il est exact de dire que le confucianisme a apporté à la Chine son intelligence et sa logique, que le bouddhisme s'est surtout penché sur le salut des âmes, le taoïsme, quant à lui, vise à assurer une forme d'harmonie de l'homme avec la nature et le cosmos, aussi bien par le truchement du corps que par celui de l'esprit.
    Qui sont les fondateurs de la doctrine taoïste ? Qua nd et pourquoi ce qui était d'abord une philosophie est devenue une religion ? Rémi Mathieu apporte un éclairage érudit à ces questions, qui captiveront tous les lecteurs en quête de sagesse.

  • Le Coran, recueil des révélations reçues par Muhammad au VII siècle, constitue l'un des fondements de l'islam. Pour les musulmans, il s'agit de la parole de Dieu en « langue arabe claire ».
    Pour permettre d'accéder à ce texte fondateur, cet ouvrage retrace le contexte historique de l'apostolat de Muhammad. Il explique également dans quelles conditions politiques le texte officiel du Livre, la vulgate, fut fixé. Il en décrit la structure, ainsi que le style et la langue. Son aspect normatif, son enseignement et sa place dans les sociétés musulmanes sont également abordés. Enfin, il rappelle comment l'Occident a pris connaissance du Coran et quelle fut sa réception.

  • Le terme Kabbale, de l'hébreu Qabbalah, est aujourd'hui communément utilisé pour définir la mystique juive et les traditions ésotériques du judaïsme. Pourtant, dans le langage talmudique, Qabbalah signifie tout simplement tradition et désigne les textes prophétiques et hagiographiques de la Bible sans aucune connotation mystique ou ésotérique. Encore convient-il de s'entendre sur les termes : la Kabbale doit être considérée comme une mystique dans la mesure où elle vise à une saisie du divin au-delà des limites de l'expérience habituelle, et elle est ésotérisme en tant qu'elle n'est transmise qu'à un petit nombre d'initiés.

    Quelle est l'histoire de la Kabbale depuis l'Antiquité ? Quelle vision du monde propose-t-elle et en quoi consiste son héritage à l'époque moderne ?

  • De la chute du tsar à celle du dernier président du Soviet suprême, retour sur plus de sept décennies d'une histoire complexe et mouvementée, marquée par deux guerres mondiales et la guerre froide. Combien y a-t-il eu réellement de révolutions en Russie en 1917 ? Entre léninisme et stalinisme, continuité ou rupture ? Quelles sont les causes de l'effondrement de l'empire soviétique ?
    À ces questions et à de nombreuses autres, Nicolas Werth apporte des réponses claires et documentées. Une somme de référence, où il dresse l'inventaire d'une certaine idée de l'utopie communiste devenue réalité.

  • Au-delà des rites et croyances particuliers au judaïsme, cette religion propose surtout une culture globale qui recouvre un enseignement doctrinal, un ensemble de lois très développé, un mode de vie particulier et un système social étendu.
    Cette culture est plurimillénaire : une bibliothèque juive traditionnelle contient à la fois des ouvrages de la haute Antiquité (Bible), de l'Antiquité tardive (Talmud, Midrash) et un très grand nombre de textes et d'études, relayés depuis l'époque médiévale, qui vont du commentaire biblique ou talmudique au traité philosophique ou cabalistique. Retracer l'histoire du judaïsme, c'est aussi explorer la tradition hébraïque qui enveloppe toutes les dimensions de la vie, depuis les idées les plus hautes de la métaphysique jusqu'aux détails les plus pointus de la relation de chacun à son corps, aux objets du monde et à autrui.

  • Cette présentation lumineuse de l'Église orthodoxe donne les aspects essentiels de ce qu'est l'orthodoxie par rapport à la religion catholique, tant sur le plan historique que théologique, ecclésiastique et rituel. Après des décennies d'oppression sous le régime soviétique, cette Église renaît en Europe orientale, son foyer historique.

  • La Bible hébraïque, que les chrétiens appellent « Ancien Testament », n'est pas tombée du ciel. Fruit d'une longue maturation, complexe mais passionnante, elle soulève bien des questions et n'est pas toujours très facile d'accès.
    S'agit-il d'un livre d'histoire ou de mythologie ? Est-elle vraiment monothéiste ? Ne légitimerait-elle pas la violence ? Condamne-t-elle l'homosexualité ? Pourquoi le judaïsme interdit-il de prononcer le nom de Yhwh ? D'où vient l'idée de peuple élu ?
    En analysant la Bible comme n'importe quel texte, Thomas Römer donne des clés pour comprendre un livre pas comme les autres, au fondement des trois grands monothéismes.

  • « La Bibliothèque Que sais-je ? » est une nouvelle série réunissant, autour d'un même thème, plusieurs volumes d'un même auteur ou d'auteurs différents initialement parus dans la collection « Que sais-je ? ».
    Avec cet ouvrage, le lecteur parcourra trois millénaires d'histoire.
    Éric Smilevitch retrace d'abord l'histoire du judaïsme en explorant la tradition hébraïque, qui enveloppe toutes les dimensions de la vie. Yves Bruley montre le rôle crucial du christianisme dans l'histoire mondiale, depuis le retournement religieux de l'Antiquité gréco-romaine jusqu'à nos jours. Dominique Sourdel se propose, loin des idées fausses qui ont longtemps imprégné le monde non musulman, de dégager les principes fondateurs du Coran et ceux de la Loi islamique. Enfin, Jean Baubérot interroge le protestantisme dans son rapport à une modernité qu'il a contribué à faire émerger et qui est à présent en crise.
    Une véritable Bible pour tous ceux qui souhaitent comprendre un phénomène mondial dont nos sociétés sont le théâtre depuis plusieurs décennies : le retour du religieux.

  • Polymorphes et polyvalents, si les dieux de l'Égypte sont présents sur les stèles, les papyrus, les statues, les temples, ils semblent insaisissables : dans une religion sans dogme ni livre canonique, l'existence des dieux nous parvient fragmentée, éclatée en autant de parcelles vivantes qu'il y a de documents.
    Cet ouvrage propose au lecteur des clefs pour pénétrer dans l'imaginaire des anciens Égyptiens, approcher le monde des dieux de l'Égypte et appréhender cette religion du savoir qui, pendant trois millénaires, a accumulé des connaissances du vrai justifiant des apparences du réel.

  • Jésus

    Charles Perrot

    Faire l'histoire de Jésus, ce peut-être tenter de reconstruire sa vie à proprement parler :
    De sérieuses tentatives ont, du reste, été menées dans ce domaine depuis une cinquantaine d'années. Mais le travail historique sur Jésus s'est surtout enrichi d'une meilleure connaissance de son époque et du milieu juif qui était le sien, permettant de saisir, dans le récit évangélique, l'image littéraire, historique et symbolique d'une ou plusieurs réalités événementielles enchevêtrées.
    Cet ouvrage nous invite à redécouvrir les paroles et les gestes d'un Jésus mieux situé dans son temps.

  • Le Coran doit-il se plier à l'analyse de texte ou au contraire, en tant que parole incréée d'Allah, n'est-il déterminé que par lui-même ?
    À partir de 100 mots tirés du Coran et aux dépens d'une exégèse trop poussée, qui risque d'être sèche et stérile, Malek Chebel dépasse le dilemme théologique et met en exergue les thèmes fondateurs de l'islam en nous restituant les « histoires » que raconte le texte sacré des musulmans. Grâce à ces récits, il illustre la façon dont le Coran traite de la plupart des principes éthiques et moraux (justice, vérité, amour de Dieu, foi...), et touche par là même à son essence prodigieuse, à sa profonde « humanité ».
    À l'heure du littéralisme islamiste, il importe d'en revenir au texte, non pour le prendre au pied de la lettre, mais bien pour en dégager l'esprit.

  • Depuis plus de trois siècles, la franc-maçonnerie participe de l'histoire intellectuelle, politique, sociale et religieuse de l'Europe. Or, elle revendique aussi une identité « profonde », qu'elle refuse de donner à voir au monde « profane ». Comment faire comprendre et concilier cette dimension essentiellement initiatique et celle, plus politique, qui veut changer la société ?
    Cette somme, qui retrace l'histoire de la franc-maçonnerie, qui décrit les principales loges et donne des clés pour déchiffrer les symboles maçonniques, est le fruit des réflexions croisées de plusieurs auteurs engagés, familiers du monde maçonnique et soucieux de permettre au plus grand nombre de voir la franc-maçonnerie telle qu'elle est.
    Une bible, où vous apprendrez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'univers maçonnique !

  • En embrassant les deux millénaires qui composent l'histoire du catholicisme, cet ouvrage relève les continuités de l'Église catholique, l'originalité de cette religion comparée aux autres grandes religions, comme celle de l'identité du catholicisme par rapport aux autres confessions chrétiennes.
    Cette synthèse montre aussi le rôle crucial du christianisme dans l'histoire mondiale, depuis le retournement religieux de l'Antiquité gréco-romaine jusqu'à nos jours, en passant par l'ordre sacré du monde chrétien médiéval ou par la naissance de la modernité et de la laïcité.

  • De l'initiation maçonnique au yoga en passant par l'alchimie ou le spiritisme, l'extrême diversité de ce qui relèverait de la catégorie d'ésotérisme fait perdre tout sens précis à cette notion. Or l'intérêt porté à la dimension irrationnelle et spirituelle de l'homme ne cesse d'augmenter le nombre de manifestations dites « ésotériques », qu'elles soient pratiques ou théoriques, nouvelles ou réactualisées.
    L'ambition d'Antoine Faivre dans cet ouvrage est d'esquisser les contours de cette forme de pensée, en s'appuyant sur les courants qui l'illustrent dans le monde occidental, et particulièrement depuis le début des Temps modernes.

  • Mystérieuse expression qui revient fréquemment dans les propos des artistes et des poètes, grandeur arithmétique authentique, le nombre d'or renferme-t-il, comme le croient certains, la clef de la connaissance ? Cet ouvrage se propose de présenter à tous ceux que le nombre d'or séduit ou intrigue un ensemble de faits positifs, sans pour autant se borner aux propriétés mathématiques de ce nombre qui sert à désigner à la fois une grandeur physique (plus précisément astronomique) et une grandeur purement arithmétique (à laquelle on attribue certaines propriétés esthétiques).
    Quelle est l'histoire de l'invention de cette « divine proportion » et de ses applications, en mathématique, dans l'art (peinture, musique, poésie) ou l'architecture ? Quelle mystique a-t-elle inspiré ?

  • En même temps qu'un corps de doctrine, le christianisme a introduit un ensemble de notions, de termes et de concepts qui se révèlent indispensables à sa compréhension, bien qu'ils soient souvent peu connus. Le christianisme est donc tout autant un langage qu'une religion.
    Quels sont les termes-clés de ce langage, qui permettent d'éclairer une pensée fondatrice pour la civilisation occidentale ? Cet ouvrage, véritable abécédaire de la spiritualité et de l'histoire chrétiennes, en fournit le glossaire précis et exhaustif, et l'un des meilleurs guides.

empty