Vie pratique & Loisirs

  • Des arbres qui guérissent ? À première vue, la sylvothérapie semble une énième manifestation de notre recherche désespérée du bonheur, une vogue de développement personnel, voire carrément un charlatanisme. Et pourtant...
    Le lien qui unit les hommes à la forêt est ancestral, et le rapport entre santé et environnement n'est plus contestable. Récemment, c'est donc à travers la diffusion de pratiques venues du Japon (Shinrin-yoku) que le concept de « sylvothérapie » a fait son apparition dans l'espace médiatique et social.
    Alix Cosquer revient sur cette « thérapie forestière » qui recouvre une diversité de recherches et de pratiques promouvant l'immersion des personnes dans un espace forestier, et plus largement dans l'espace naturel. De la simple promenade au « bain de forêt », elle fait le point sur ce qui est prouvé et sur ce qui ne l'est pas encore, et propose de voir dans cet engouement une piste possible pour repenser notre relation au vivant.

  • Toutes les médecines traditionnelles savent que les plantes ont des vertus thérapeutiques. Quoique enseignée dans les facultés de pharmacie et faisant donc partie intégrante du savoir médical en France, la phytothérapie est pourtant contestée :
    Son efficacité ne serait pas scientifiquement prouvée. C'est faire fi d'une masse impressionnante de travaux scientifiques qui ont formellement établi les propriétés des plantes et de leurs composants.
    À l'heure où il apparaît indispensable - pour des raisons de santé autant que pour des raisons écologiques - de recourir à des méthodes biologiques et durables, les plantes médicinales et la richesse biologique qu'elles recèlent suscitent un intérêt renouvelé.
    C'est dire si la phytothérapie, et son développement sous la forme de l'aromathérapie, n'a pas vocation à rester dans le territoire de la médecine complémentaire, où l'industrie pharmaceutique, pour des raisons économiques évidentes, s'emploie régulièrement à la cantonner.

  • L'hypnose est un état psychologique qui ressemble au sommeil mais qui n'est pas le sommeil. Sous hypnose, en effet, l'attention de l'individu n'est pas abolie : elle fonctionne à un niveau différent de celui de la conscience ordinaire.

    Cette pratique, aujourd'hui de plus en plus répandue, est mise au service de nombreuses psychothérapies : psychanalyse, thérapies cognitives et comportementales (TCC), thérapies brèves, transpersonnelles, systémiques...

    À l'origine de la sophrologie et de certaines techniques de relaxation, elle est efficace pour lutter durablement contre les angoisses, les troubles névrotiques, l'addiction au tabac, le stress, l'énurésie, l'insomnie, les phobies, les allergies, les traumatismes, les deuils, les troubles obsessionnels compulsifs ou encore la timidité.

  • Issu de la médecine traditionnelle asiatique, le shiatsu (en japonais « pression des doigts ») est une technique qui consiste à utiliser les doigts pour exercer des pressions sur le corps et rétablir la libre circulation de flux d'énergie vitale.

    Reconnu comme médecine à part entière au Japon, où il s'inscrit dans une histoire pluriséculaire, il permet de retrouver l'équilibre et, sans traiter directement des symptômes, les considère comme une information du corps à prendre en compte.

    Le shiatsu, cependant, n'est pas qu'un travail sur le corps : en tant que sagesse, il touche aussi à l'esprit, aux émotions. Très efficace pour lutter contre les désagréments causés par nos modes de vie actuels, il libère le souffle et la respiration, détend le mental, dénoue les tensions et les stress accumulés. Les Occidentaux ne s'y trompent pas, qui sont de plus en plus nombreux à y recourir ou à s'y former.

  • Psychose ou légitime préoccupation écologique, la question du réchauffement climatique revient à maintes occasions, sans pour autant que l'on sache précisément de quoi il s'agit : augmentation anormale des températures ? risques accrus ou évitables ? conséquence inéluctable de l'effet de serre ? imminence d'un choc climatique majeur ?
    Cet ouvrage permet de comprendre en profondeur ce phénomène physique, en offrant une présentation scientifique et claire de la situation actuelle, des différents facteurs, des évolutions envisageables et des incertitudes, sans négliger la dimension politique.
    Un outil indispensable pour ne pas être exclu des enjeux de notre nouveau siècle.

  • Le sport, tel que nous le concevons aujourd'hui, avec ses règles, ses techniques, ses pratiques, et ses pratiquants, ses représentations et ses institutions, ses records et ses valeurs, trouve sa genèse dans l'Angleterre en pleine révolution industrielle du XVIII siècle. Les pratiques plus anciennes répondaient à des fonctions militaires, éducatives ou sacrées et ne sauraient être ass imilées aux logiques sportives contemporaines qui oscillent entre traditions, poids du marché et enjeux politiques.
    Depuis les public schools jusqu'à Zinédine Zidane, cet ouvrage retrace l'histoire du sport et montre comment l'étude de ce qui constitue une véritable culture de masse offre l'un des meilleurs miroirs de notre société.

  • En 100 mots clés, de « 45 secondes » à « Plaisir », de « Boisé » à « Vinification », Gérard Margeon, sommelier en chef du groupe Alain Ducasse, nous invite à goûter le vin, à identifier peu à peu tout ce qui fait la richesse de ce breuvage.
    Au fil des mots, il donne à comprendre l'influence respective du climat, du sol, du cépage, de la vinification, de la mise en bouteille, du choix d'un verre ou encore d'une carafe. Il convie ainsi le lecteur à devenir un amateur, c'est-à-dire à définir peu à peu son style de vin, à accepter aussi d'explorer des territoires moins balisés, moins confortables, à aiguiser sa curiosité pour goûter à la très grande diversité du vin.

  • Grâce aux regards croisés de 14 auteurs, cet ouvrage restitue le devenir maman en 100 mots graves ou légers. Il invite à penser l'expérience de la maternité dans sa diversité.

  • Une génération a passé depuis la légalisation en France de l'interruption volontaire de grossesse et, même si les passions ne se sont guère estompées, l'IVG est devenu un véritable droit des femmes. Pourtant, comme par souci de préserver ce droit de nouvelles polémiques, parler concrètement de l'IVG aujourd'hui semble presque tabou. Sait-on, par exemple, que plus de la moitié des IVG sont aujourd'hui médicamenteuses ? Sait-on qu'une IVG peut être réalisée à domicile ? Sait-on que, chaque année en France, près de 12 000 mineures ont recours à une IVG ?
    Accompagner les femmes et les jeunes filles en demande d'IVG est essentiel. Il ne s'agit pas seulement de faire en sorte que l'acte médical se passe au mieux - trop souvent, lorsque " tout se passe bien ", plus rien ne se dit. Accompagner les femmes, c'est surtout veiller à ce qu'elles puissent parler. Et ceci avant, pendant et après l'IVG.
    Pour commencer cet accompagnement, cet ouvrage décrit le cadre légal de l'interruption de grossesse et propose ensuite de suivre toutes les étapes du déroulement d'une IVG, du premier rendez-vous à l'après IVG. À l'aide de quelques exemples cliniques, il met en relief les fragilités qui se font jour autour de cet acte.

  • Le gastronome rêve-t-il d'abord avec les mots ? En entrant dans un restaurant, c'est bien la lecture du menu qui titille en premier les papilles...
    Certains chefs ont leur produit fétiche, d'autres ont porté une technique culinaire particulière à un degré de perfection inégalé. D'autres encore procèdent par variations autour d'un classique de la gastronomie souvent découvert à l'enfance. À chacun, Alain Bauer et Laurent Plantier ont proposé un mot mijoter, chocolat, garbure, citron, poivre, piano, etc. À travers la sensibilité de chaque chef, critique ou gourmet qui raconte son mot gourmand, s écrit une chronique de la gastronomie actuelle, où la diversité des cultures et des approches culinaires semble composer un accord unique : le goût de l'excellence.

  • Le Tour de France est l'un des trois plus grands spectacles sportifs au monde. Depuis sa naissance en 1903, l'épopée de la Grande boucle suscite la ferveur populaire, bien au-delà du bord des routes qu'elle emprunte et des frontières de l'hexagone.
    Étapes de légendes, cols mythiques, héros du bitume, aventures du peloton, exploration de la caravane, cet ouvrage propose, dans la roue des coureurs, la myriade d'histoires grandes ou petites qui ont fait celle du Tour. Au travers de ces 100 récits, drôles ou tragiques, qui mêlent destins individuels, vie quotidienne, enjeux sportifs, économiques, géopolitiques mais aussi progrès techniques ou dopage, c'est également une part de notre histoire collective qui se fait jour.

  • Les Jeux olympiques sont l'un des plus grands spectacles mondiaux. Nous venons y contempler les Dieux du stade accomplir des exploits, vivre des tragédies, rechercher le geste parfait. Nous y observons aussi - le sport n'est pas hors du monde - les enjeux géopolitiques et économiques, les progrès techniques, et puis les mesquineries, la corruption, le dopage, etc. Un concentré de notre société et des destins individuels mêlés.
    Du poing ganté de cuir noir des athlètes Carlo et Smith à Mexico aux courses irréelles de Usain Bolt, du parcours de la flamme olympique à l'attentat de Munich contre l'équipe israélienne, d'Alain Mimoun et son mouchoir blanc à Nadia Comaneci et à tous ces moments célèbres ou un peu oubliés qui peuplent notre mémoire collective, voici 100 histoires qui ont fait celle des Jeux olympiques.

  • Le sport, tel que nous le concevons aujourd'hui, avec ses règles, ses techniques, ses pratiques, et ses pratiquants, ses représentations et institutions, ses records et ses valeurs, trouve sa genèse dans l'Angleterre en pleine révolution industrielle du XVIIIe siècle. Les pratiques plus anciennes répondaient à des fonctions militaires, éducatives ou sacrées et ne sauraient être assimilées aux logiques sportives contemporaines qui oscillent entre traditions, poids du marché et enjeux politiques.
    Depuis les public schools jusqu'à Zinédine Zidane, cet ouvrage retrace l'histoire du sport et montre comment l'étude de ce qui constitue une véritable culture de masse offre l'un des meilleurs miroirs de notre société.

  • La Coupe du monde de la FIFA est l´événement sportif le plus regardé dans le monde avec les Jeux olympiques. Tous les quatre ans, la planète entière semble vivre au rythme des rencontres. En 2006, de la cérémonie d´ouverture jusqu´à la finale, les audiences cumulées ont été de 35,6 milliards de téléspectateurs. Une vraie manne et l´objet de bien des convoitises.
    Raconter les histoires de la coupe du monde, c´est évidemment revenir sur des événements et des hommes qui ont fait sa légende : Pelé ou Zidane, la main de dieu de Maradona, les 15 buts de Ronaldo. C´est aussi faire le récit de l´évolution d´un sport (la création des cartons, les innovations techniques autour du ballon, la place des sponsors, etc.) et de son rapport à l´argent. C´est encore percevoir le poids du politique, quand les deux Allemagnes se rencontrent en 1974, quand la coupe du monde suivante se tient dans l´Argentine de la junte militaire et que cette dernière s´assure une place en finale face à un Pérou également totalitaire, en échange notamment de la disparition de 13 opposants péruviens... Voici donc 100 histoires à découvrir ou à se remémorer.

  • Une promenade en gastronomie conduit naturellement le gourmand vers les meilleures tables du monde, auréolées d'étoiles. Mais il flâne volontiers aussi dans les marchés d'exception, recherche les meilleures boutiques (confiseries, épiceries, etc.), visite les terroirs. Il n'oublie pas non plus qu'il faut parfois quitter les sentiers battus tant certains trésors culinaires ne se découvrent qu'en explorant les quartiers populaires.

    De Eataly, grande surface turinoise du slow food à la Tour d'Argent, du marché aux poissons de Tsukiji (Tokyo) au restaurant D.O.M. à Sao Paulo, des grandes tablées des Hawker Centres de Singapour aux vignobles australiens de Barossa Valley, cet ouvrage propose, à travers 100 lieux célèbres ou à découvrir, une géographie des plus savoureuses.

  • Dans un monde où l'on parle en permanence de sexe sans en définir l'acception ou les limites, l'éducation à la sexualité s'impose comme une nécessité.
    Elle ne se limite certainement pas à transmettre un ensemble de connaissances sur l'anatomie, la physiologie de la fécondité ou la philosophie de l'amour. elle interroge la nature de nos relations avec les autres, le sens de l'intimité et la compréhension du sexe dans toutes ses composantes, biologique, psychologique, sociologique ou encore morale. en s'adressant tour à tour aux adolescents, aux parents et aux éducateurs, cet ouvrage propose des réponses aux questions que chacun se pose pour comprendre ou expliquer la sexualité avec simplicité et sans tabou.

  • Né avec le siècle sous l'impulsion de Robert Baden-Powel, le succès de ce mouvement fut immédiat. Il s'est diversifié et adapté aux évolutions de la société. Mouvement confessionnel pour l'essentiel, il comporte plusieurs mouvances. Il s'est très vite révélé comme une remarquable École de vie, riche d'un humanisme incomparable.

  • Le sport, tel que nous le concevons aujourd'hui, avec ses règles, ses techniques, ses pratiques, et ses pratiquants, ses représentations et institutions, ses records et ses valeurs, trouve sa genèse dans l'Angleterre en pleine Révolution industrielle du XVIIIe siècle. Les pratiques plus anciennes répondaient à des fonctions militaires, éducatives ou sacrées et ne sauraient être assimilées aux logiques sportives contemporaines qui oscillent entre traditions, poids du marché et enjeux politiques.
    Depuis les public schools jusqu'à Zinédine Zidane, cet ouvrage retrace l'histoire du sport et montre comment l'étude de ce qui constitue une véritable culture de masse offre l'un des meilleurs miroirs de notre société.

  • Fondée en 1941 par Paul Angoulvent, traduite en 40 langues, diffusée pour les éditions françaises à plus de 160 millions d'exemplaires, la collection " Que sais-je ? ", est aujourd'hui l'une des plus grandes bases de données internationales construite, pour le grand public, par des spécialistes.
    La politique d'auteurs, la régularité des rééditions, l'ouverture aux nouvelles disciplines et aux nouveaux savoirs, l'universailité des sujets traités et le pluralisme des approches constituent un réseau d'informations et de connaissance bien adapté aux exigences de la culture contemporaine.

  • Cet apprentissage moteur a longtemps concerné le secteur de l'ergonomie lié au travail : apprentissage de gestes, méthodes plus rationnelles. La pratique sportive a ouvert un nouveau champ de recherches liées aux acquisitions motrices.

  • Cette activité sportive très technique, souvent ingrate, même pour un joueur confirmé, procure des joies inégalées faites de convivialité, du plaisir de parcourir une nature domestiquée mais sublimée et d'atteindre parfois le bonheur suprême du «swing» parfait. Ce sport sans grand danger convient à tout âge.

  • L'art-thérapie et la médiation artistique consistent en un accompagnement de personnes en difficulté (psychologique, physique, sociale, existentielle) mises en position de création artistique aboutissant à des oeuvres plastiques, sonores, théâtrales, corporelles et dansées. Ce travail subtil, qui prend les vulnérabilités comme matériau, cherche moins à dévoiler les significations inconscientes des productions qu'à permettre au sujet de se recréer lui-même, de se créer à nouveau dans un parcours symbolique de création en création. Les interventions d'artistes, de médiateurs artistiques et d'art-thérapeutes s'étendent désormais au champ social et permettent notamment de traiter le problème de la violence contemporaine.

empty