Raphael Glucksmann

  • Notre échec est grandiose.
    Nous pensions que la démocratie allait s'étendre sur le globe, mais elle est en crise partout.
    Nous chantions les bienfaits des échanges, mais la mixité sociale recule et de nouveaux murs s'érigent chaque jour.
    Nous avions la religion du progrès, mais le réchauffement climatique prépare la pire des régressions.
    L'insurrection populiste et le désastre écologique en cours montrent que le logiciel néolibéral nous mène dans l'abîme.
    Pour ne pas tout perdre, nous devons sortir de l'individualisme et du nombrilisme. Dans notre société vide de sens, il nous faut retisser des liens et réinventer du commun.
    Des chemins existent pour sortir de l'impasse. Saurons-nous les emprunter ?

  • Depuis des siècles, notre France est humaniste, cosmopolite, ouverte sur les autres, le monde et l'avenir. Elle n'a jamais été ce pays clos, cette société monochrome et cette identité univoque que les réactionnaires prétendent ressusciter.
    Profitant du silence et de l'indolence des héritiers supposés de Voltaire et Hugo, les rejetons de Maurras et Barrès ont kidnappé notre histoire. Devenus maîtres du passé, ils contrôlent le présent et oblitèrent l'avenir.
    Face à la tentation du repli qui submerge notre nation, il est temps de reprendre le récit français des mains de ceux qui l'avilissent. Temps de réapprendre à dire et à aimer ce que nous sommes. De retourner aux sources de notre France pour la faire vivre à nouveau.
    R. G.
    />   Raphaël Glucksmann retourne le passé contre les passéistes. Libération.
      Un essai courageux.  Le Monde.
      Une plongée dans la structure progressiste et ouverte de l'identité française, une réponse au déclinisme.  Les Inrockuptibles.

  • Et si la démocratie, la paix, l'Europe cosmopolite dans laquelle nous avons grandi et qui nous semblait éternelle étaient sur le point de sombrer dans le chaos et la guerre? Raphaël Glucksmann, en acteur engagé, pose la question et nous fait voyager au coeur des révolutions et contre-révolutions du 21ème siècle.
    Il a été acteur de la révolution ukrainienne de Maïdan, conseillant les leaders démocratiques, après avoir été 5 ans conseiller spécial du président géorgien Mikhail Saakhavchili, élu à la suite de la révolution pacifique de 2003.
    Aujourd'hui, la Géorgie est entre les mains d'un oligarque pro-russe et d'une Eglise réactionnaire qui organise des pogroms contre les homosexuels ; les chars russes sont entrés en Ukraine et douchent les espoirs de Maidan ; et Marine le Pen n'a jamais été forte dans l'opinion, au point que l'hypothèse de la voir à l'Elysée ou à Matignon n'est plus absurde.

    La gueule de bois pour toute une génération élevé dans le confort de la « fin de l'Histoire ».

  • Lettre a la generation qui va tout changer Nouv.

  • " Depuis des siècles, notre France est humaniste, cosmopolite, ouverte sur les autres, le monde et l'avenir. Elle n'a jamais été ce pays clos, cette société monochrome et cette identité univoque que les réactionnaires prétendent ressusciter.
    Profitant du silence et de l'indolence des héritiers supposés de Voltaire et Hugo, les rejetons de Maurras et Barrès ont kidnappé notre histoire. Devenus maîtres du passé, ils contrôlent le présent et oblitèrent l'avenir.

    Face à la tentation du repli qui submerge notre nation, il est temps de reprendre le récit français des mains de ceux qui l'avilissent. Temps de réapprendre à dire et à aimer ce que nous sommes. De retourner aux sources de notre France pour la faire vivre à nouveau ".
    R. G.

  • Liquider ? Oublier ? Aduler ? 68 file entre les doigts du fétichiste comme de l'exorciste. La joyeuse aventure a libéré la France de ses mythes et de ses traditions. Désappointée par la perte de ses dogmes, la gauche rate l'ébranlement. Inconsolée d'errer sans repère ni frontière, la droite vitupère le déracinement. Le 29 avril 2007, André et Raphaël Glucksmann, le père et le fils, sont à Bercy lorsque Nicolas Sarkozy se lance dans une violente diatribe contre 68. Les pavés volent encore. " Ici on dépoussière ", proclamait la Sorbonne insurgée. Notre président a promis d'enterrer Mai. N'est-il pas plutôt son héritier rebelle ? De Montaigne à Cohn-Bendit et Sarkozy, passant par Stendhal et Shakespeare, le lecteur est invité à voyager au coeur d'une révolution permanente, celle de la liberté humaine enfin assumée. Sur terre " l'abîme le plus profond et le ciel le plus élevé ".

  • Au coeur du mois d'août 2008, la guerre entre la russie et la géorgie projette mikheil saakachvili, jeune président de quarante et un ans, au coeur de l'actualité mondiale.
    L'ennemi public numéro 1 de la russie s'explique enfin sur sa vie, ses projets, ses rêves et la crise internationale actuelle. pourquoi a-t-il choisi la confrontation avec la superpuissance russe en attaquant l'ossétie du sud ? est-il tombé dans un piège ou n'a-t-il fait que stopper une invasion en cours ? est-il comme le prétend le kremlin un agent de l'occident ? que veut-il réellement pour son peuple ? se considère-t-il toujours comme un révolutionnaire ? et qui est vraiment vladimir poutine ? a toutes ces questions, et à beaucoup d'autres, mikheil saakachvili répond sans détour : révélations sur le déroulement de la guerre d'août 2008, clarifications sur ses liens avec israël, george bush, george soros et la cia, retour sur ses premiers démêlés avec le kgb lorsqu'il était étudiant à kiev et tbilissi, décryptage de la révolution des roses, récit ému et drôle de ses années en france et aux etats-unis.
    " pour vous l'occident est un mot vague. pour moi, il a toujours eu ce parfum de liberté qui donne sens à une vie ", déclare saakachvili. c'est un homme pétri de nos valeurs et de nos traditions qui s'exprime ici, avec une liberté de ton rarissime chez un chef d'etat en exercice.

empty