• Nombre de commentateurs considèrent La Conscience tranquille comme un des traités majeurs de Plutarque.
    La capacité de jouir des bonheurs présents, l'art du bonheur apaisé, la maîtrise des passions funestes n'impliquent pas, ici, l'austère rigueur du stoïcisme. Plutarque est habité par l'amour de la vie et par cette humeur joyeuse qui expliquent, sans doute, l'extraordinaire postérité dont il bénéficia jusqu'à nos jours.
    La Conscience tranquille est proposée ici dans une traduction nouvelle, de même que Le Bavardage, traité impertinent et moqueur qui lui fait suite.


    " Plutarque traite son sujet avec une rigueur et une sagesse remarquables. Ses idées n'ont pas la plus légère couleur de secte ou de localité : elles appartiennent à tous les temps et à tous les hommes. ".

empty