• [in]visibles

    Thierry Cheyrol

    [In]visibles se focalise sur des êtres fantasmagoriques issus de l'infiniment petit.
    Dans la lignée de Gaia, Thierry Cheyrol fait de ce monde microscopique un chef d'oeuvre bouillonnant de vie qui transcende la page en une explosion graphique.

  • Dans la mythologie grecque, Ouranos ( ???a???: « celui qui fait pleuvoir ») est une divinité primordiale personnifiant le Ciel et l'Esprit démiurgique. Ce livre fait suite à Gaia, premier livre (et grand succès) de Thierry Cheyrol, paru en 2017 à La 5e Couche. Gaia (la Terre) est l'épouse d'Ouranos. Tel le Dieu de la Genèse séparant le firmament de la terre, Cheyrol se tourne (naturellement) vers les astres, après avoir exploré les entrailles fécondes de notre planète. Ainsi découvre-t-on une continuité, un isomorphisme, une «isoplastie», du bas et du haut (si tant est que ces mots aient encore du sens), du micro au macro. Il est un mot galvaudé, dès qu'il s'agit d'aborder l'oeuvre d'un auteur, qu'il faudra bien employer ici: Cheyrol nous délivre un Univers. Des astres imaginaires et d'improbables aérolithes filent au long des pages, comme autant de motifs graphiques qui n'ont d'abstraits que l'apparence. Le dessinateur décrit des invasions, des connexions, des fusions, des propagations, des conflagrations et des conquêtes, dans un bouillonnement dont on ne sait s'il est cataclysmique ou créateur, à moins que ce ne soit la même chose.

  • Gaïa

    Thierry Cheyrol

    Toujours en devenir, Gaia se métamorphose et réagit aux éléments.
    Dans un environnement en apparence inerte et hostile, c'est un être survivant. Cette nature étrange, tout droit sortie d'un songe, se veut rassurante, familière, ouatée et simultanément vertigineuse et déconcertante. Les planches, aux compositions spectaculaires et saturées de Cheyrol, nous invitent, dans un amoncellement de motifs abstraits mais suggestifs, à assister à un récit cosmogonique fascinant et singulier où l'univers est ensemencé par des forces physiologiques et animales.

empty