Biographies / Hagiographies / Monographies

  • Médine, juin 632. Sous le soleil accablant de l'Arabie, le temps semble s'être arrêté : le Prophète de l'islam a rendu son dernier souffle. Autour de lui, les fidèles de la nouvelle religion tremblent à l'idée de la Fin du monde. Quelle est cette étrange maladie qui l'a terrassé ? Et pourquoi l'enterrement n'a-t-il pas lieu ?
    Au fil de ce récit au jour le jour de l'événement le plus mystérieux dans l'histoire de l'islam, Hela Ouardi, universitaire tunisienne, explore et confronte les sources sunnites et shiites les plus anciennes.
    Celles-ci nous révèlent un autre visage du Prophète :
    Un homme menacé de toutes parts, affaibli par les rivalités internes et par les ennemis nés de ses conquêtes.
    Une reconstitution chronologique inédite, où Hela Ouardi oppose aux mémoires idéologisées le portrait d'un homme rendu à son historicité et à sa dimension tragique.

  • Ali, gendre et cousin du prophète Muhammad, est au centre de trois événements historiques majeurs indissociables des débuts de l'islam : le problème de la succession de Muhammad, les conflits et guerres civiles entre Musulmans, et enfin l'élaboration du Coran et du Hadith. C'est à lui que Mohammad Ali Amir-Moezzi consacre une étude, au fait des recherches les plus récentes, et ouverte à ses multiples aspects mystiques.
    À partir d'une analyse historique et philologique des sources anciennes ou récentes, cet ouvrage montre que le shi'isme est la religion du Maître comme le christianisme est celle du Christ, et Ali le premier Maître ainsi que l'Imam par excellence des Shi'ites. Le shi'isme peut donc être défini, dans ses aspects religieux les plus spécifiques, comme la foi absolue en Ali. Homme divin, lieu de la manifestation la plus parfaite des attributs de Dieu, en même temps refuge, modèle et horizon spirituels.
    Par-delà les prises de position et les polémiques séculaires, Mohammad Ali Amir-Moezzi nous restitue les multiples facettes de ce personnage de l'islam des origines, le seul des Compagnons du Prophète demeuré jusqu'à nos jours l'objet d'une fervente dévotion pour des centaines de millions de fidèles en terre d'islam, notamment en Orient.

  • Sa vie est un roman. Quoi de plus libre que la vie brève et intense d'Isabelle Eberhardt ? Née en Suisse en 1877 d'une aristocrate russe et de père inconnu, l'éducation avant-gardiste qu'elle reçoit la conduit à la rébellion, à l'exotisme et à l'aventure. Morte tragiquement à vingt-sept ans, elle connaît toutes les fulgurances et ose tous les tabous.

    Excessive et idéaliste, scandaleuse et mystique, Isabelle Eberhardt ne se pose aucune limite. Sa vie sera celle de tous les possibles. La jeune fille parle huit langues, dévore les livres et rêve de devenir écrivain.
    La mode est à l'orientalisme, elle embarque pour l'Algérie et ses grands espaces. Éblouie, la jeune russe, habillée en cavalier arabe, chevauche le désert en se rebaptisant « Si Mahmoud ». Ses aspirations à la beauté, à la paix intérieure sont comblées lorsqu'elle se convertit à l'islam. Mais peu importe les règles de la foi, pourvu qu'elle ait l'ivresse, car Isabelle est une jouisseuse qui fume du kif et enchaîne les conquêtes masculines. Première occidentale initiée soufie, première femme reporter de guerre, l'écrivain dénonce les méfaits d'un certain colonialisme et nous propulse au coeur d'un monde arabe fascinant.
    Tiffany Tavernier ravive cette éternelle rebelle d'une incroyable modernité.

  • Mahomet

    Maxime Rodinson

    En proie au déchirement interne et à la menace de ses puissants voisins, l'Arabie se cherche.
    C'est en 571, si l'on en croit la tradition, que naît l'homme qui va incarner l'avenir de ce monde en gestation. La vie et le destin de Mahomet sont marqués par la rencontre entre la force des choses et la complexité psychologique de son personnage.

    Il fallait à l'Arabie une religion monothéiste qui ne soit ni le judaïsme ni le christianisme, un État cimenté par une idéologie adaptée aux attentes de ses habitants. De Mahomet allait naître l'Islam, tout à la fois communauté de croyants, religion et empire à dimensions mondiales, où devait se forger une civilisation nouvelle.

  • En quelques pages d'une grande clarté souvent poétique, Shems Friedlander retrace la vie, l'oeuvre et l'enseignement de Djalâl-ud Dîn Rûmî (1207-1273), le fondateur des derviches tourneurs, l'une des plus célèbres confréries soufies. Dans une deuxième partie, l'auteur décrit le déroulement d'un «sema», la danse sacrée tournoyante des derviches qui symbolise le mouvement cosmique universel. Enfin, il nous fait découvrir les arcanes de la musique qui rythme le «sema» et accompagne l'extase des danseurs-mystiques.

  • Père spirituel du Pakistan, Mohammed Iqbal (1873-1938), juriste et poète de l'islam d'Asie, qui a effectué un long séjour en Europe où il a rencontré Bergson et s'est senti profondément interpellé par Nietzsche, peut être considéré comme le « Luther de l'islam » : dès 1905 il donne à la religion de Mahomet la tâche de se confronter à l'annonce occidentale de la «mort de Dieu ». Aux croyants, il demande de prendre acte du fait que Dieu s'est éclipsé de notre monde et que personne ne peut plus s'autoriser de lui. Aux incroyants, il propose un chemin pour sortir de l'angoisse de la perte de sens. La voie du salut céleste et celle du bonheur terrestre peuvent être réconciliées si l'on apprend à voir Dieu comme la promesse de l'accomplissement de l'homme.C'est ce à quoi Iqbal nous invite en rappelant souvent la liberté des soufis, notamment de Rumi qui est un de ses maîtres spirituels Cette nouvelle édition est augmentée d'un chapitre inédit consacré à la délicate question de l'héritage politique de Iqbal.

  • Savez-vous que Mahomet ne s'appelait pas Mahomet? Ce mot, qui n'apparaît en fait que quatre fois dans le Coran, était sans doute plutôt un titre de gloire politique, et il est possible que ce prénom qu'on donne habituellement au Prophète soit celui d'un de ses oncles. C'est un détail, bien sûr, mais qui nous montre que nous avons bien des choses à apprendre d'une lecture «critique» de sa vie, c'est-à-dire éclairée par la connaissance du Coran (et d'autres sources).
    Mais alors, est-il vrai que le Prophète est le seul homme à n'avoir pas le coeur noir? qu'il a épousé une jeune fille de neuf ans? Quelles étaient ses relations avec les juifs, et que dit le Coran à ce sujet? Toutes les questions que vous ne savez peut-être pas à qui adresser, Ismaël Saidi les pose avec humour et sans détour à son ami Michaël Privot, islamologue et musulman lui-même. Ce dialogue franc et bienveillant entre deux musulmans fait redécouvrir la figure de Mahomet en lui redonnant sa dimension historique et profondément humaine, sans provocation mais avec, au contraire, une profonde admiration pour l'histoire hors norme de cet homme qui a fait l'Histoire.

  • Voici une biographie de Mahomet qui se lit comme un roman : on se demande à chaque page si le récit est réel ou imaginaire. Mais la réalité est bien là, authentique, historique, dépassant l'imagination. Elle nous montre Mahomet présent partout, prêchant la foi en Dieu et en sa mission prophétique, se battant sur tous les fronts, contre sa propre tribu, contre les Juifs et contre les Byzantins.

  • Ouvrage de référence pour quiconque s'intéresse à l'Islam, à sa naissance et à son essor spectaculaire, ce livre regroupe deux classiques des études islamologiques : «Mahomet à La Mecque» et «Mahomet à Médine». Au-delà de la biographie spirituelle, W. Montgomery Watt y restitue avec précision le contexte social dans lequel s'est faite la prédication de Mahomet, qui explique en grande partie la rapidité de son extension religieuse, mais aussi politique.

    Traduit de l'anglais par F. Dourveil, S.M. Guillemin et F. Vaudou.

  • Il s'agira de tenter une lecture critique, lucide et pragmatique de la vie du Prophète (bsl), des femmes de sa vie mais aussi de sa proche descendance féminine, tout en gardant un profond respect vis à vis de sa personne et de ce que l'histoire de sa tradition a représenté - et continue de le faire - pour les musulmans mais aussi pour l'histoire humaine universelle.

  • Que savons-nous de l'Islam essentiel, celui de Rûmî, d'Al Halladj, d'Ibn Arabî, d'Iqbal, celui des confréries soufies, des philosophes et des savants qui ont tant apporté à l'Occident médiéval, celui qui a nourri l'art et la littérature de toute une civilisation ?
    Face à la confusion et à l'inquiétude actuelles, Eva de Vitray-Meyerovitch nous fait découvrir les fondements mystiques de cette religion à laquelle l'essentiel de ses recherches universitaires et de ses travaux de traductrice est consacré. Tôt convertie à l'Islam, l'intellectuelle française nous fait pénétrer au coeur d'un univers où l'amour et la prière tiennent la première place.

  • Saladin

    Jurgi Zaydan

    • Albouraq
    • 4 Novembre 2020

    Personnage célèbre pour avoir inspirer le respect au roi Richard Coeur de Lion, Saladin, en réalité, n´a pas cessé depuis sa reconquête de Jérusalem en 1187 de forcer l´admiration tant de ses partisans que de ses adversaires. Il est parvenu dans un monde musulman, à l´époque des croisades, à unifier ses rangs, et a marqué de son estampe ainsi l´Histoire de l´Orient et de l´Occident. C´est ce récit qui est contée ici par l´auteur arabe chrétien Jurgi Zaydan.

  • Le cheikh al-'Alawî (décédé en 1934 en Algérie) est l'une des figures mystiques les plus pures et les plus hautes du xxe siècle. Ce livre retrace la vie exemplaire de ce maître soufi qui a marqué plusieurs générations de disciples musulmans et d'islamologues européens. Puisant tant dans ses écrits, ses enseignements et ses poèmes que dans les témoignages, il présente également sa doctrine de façon complète et nuancée, précisant comment le maître interprète les éléments fondamentaux du soufisme. Une personnalité et une voix d'une grande puissance, à découvrir comme ces vers nous y invitent : « Amis, si vous avez compris la vérité de mon état,/La voie est là devant vous ; suivez mes pas. »

  • Cet ouvrage présente de manière simple et structurée la vie d'un des plus grands maîtres spirituels Djalol ud dine rumi ( 1207-1273). Fondateur de la très célèbre confrérie soufie les derviches tourneurs, il est aussi surnommé « Mawlana », Notre maître par excellence.

  • Mahomet naît à la fin du VIe siècle au sein des tribus du Hedjâz, dans l'ouest de l'Arabie. Orphelin dès l'enfance, il se lance dans le commerce caravanier, s'enrichit, mais s'avère insatisfait des cultes païens. Son existence bascule en 610 lorsqu'il entend une voix céleste lui ordonner de réciter un texte mystérieux, le Coran. Il devient alors le lecteur divin, celui qui appelle les gens de la Mekke à changer de vie devant l'éminence du Jugement. Raillé puis banni de sa cité, il trouve refuge à Médine, où son message rencontre un succès inespéré. Malgré les résistances des chefs tribaux, il organise la vie de la communauté, légifère et lance ses troupes à l'assaut de la Mekke, prélude à l¹unification de toute la péninsule.
    Les sources qui narrent son épopée et justifient son titre prophétique ne cessent d'interroger l'historien, car elles sont essentiellement musulmanes, donc partiales, et tardives, puisque rédigées entre le VIIIe et le Xe siècle. L'étude critique de cette documentation par la recherche moderne dévoile de multiples contradictions dans les récits, mettant au jour les « zones grises » de cette biographie officielle, parfois en opposition avec le Coran.
    La figure de Mahomet ressort de ces analyses plus complexe, moins monolithique.

    1 autre édition :

  • Avec cette merveilleuse petite biographie romantique, Lamartine nous fait découvrir cet immense personnage qu'est Mahomet.
    C'est en poète que Lamartine raconte l'engagement spirituel du prophète de l'islam et lit le Coran, et c'est en romancier et dramaturge qu'il nous fait vivre l'itinéraire de ce « messager ».
    Relire aujourd'hui ce texte, c'est paradoxalement faire l'expérience d'un regard neuf et rafraîchissant sur l'histoire de la naissance de l'islam et celle de son fondateur.
    Pour Lamartine, Mahomet appartient à notre patrimoine spirituel et à notre histoire commune entre Orient et Occident.
    Comme le souligne merveilleusement l'écrivain Tahar Ben Jelloun dans sa présentation : « A l'époque, l'islam n'était pas confondu avec la violence et la terreur.
    C'est pour cela qu'il est important de relire cette biographie écrite avec passion et lucidité par un grand poète. »

  • "Marie au regard de l'islam" est un ouvrage qui démontre avec force et clarté combien les valeurs musulmanes et chrétiennes sont proches, communes, convergentes. La figure si forte et si attachante de la mère de Jésus, vénérée par les musulmans, est présentée dans toutes ses belles facettes. Elle est un trait d'union inestimable que nous présentent des femmes et des hommes avertis et engagés dans le discours religieux. Découvrir sa place dans le Coran et la Tradition renforce les liens entre les communautés et contribue au vivre ensemble.

  • Ce livre retrace la vie d'une des plus grandes figures du soufisme. Issu de la période qui succède immédiatement à celle du Prophète, il fréquenta et fut formé par des Compagnons. Son oeuvre marqua les générations suivantes et laissa son empreinte dans tout le monde musulman.

  • Le présent ouvrage se propose d'être une contribution aux études sur Cheikh Ahmadou Al Khadîm, fondateur de la confrérie musulmane des Mourides du Sénégal vers la fin du XIXème siècle et fondateur de la Ville Sainte de Touba, au cours de la même période. Sur plusieurs centaines de pages, Ahmadou Bamba Al Khadîm Mountakha Mbacké, auteur du livre et arrière petit fils du Cheikh, réinterroge la Vie et l'oeuvre de son illustre arrière grand père, notamment son dévouement à Dieu, à l'Islam et au Prophète Mouhammad (PSL).
    Son objectif étant de mettre en évidence les qualités de grand leader musulman incarnées par le Saint Homme qui lui ont permis de diriger des milliers de disciples et de bâtir, comme legs à la postérité, l'une des voies les plus dynamiques de diffusion de l'Islam au Sénégal, en Afrique et dans le monde. Pour ce faire, l'auteur mobilise une approche historique, inductive et analytique solide et s'appuie sur des faits actuels pour montrer, en dernière instance, comment et pourquoi Cheikh Ahmadou Al Khadîm pourrait servir de modèle de sortie de crise, dans un contexte mondial marqué par une crise des valeurs très profonde.
    Tout en la réactualisant, Ahmadou Bamba Al Khadîm Mountakha Mbacké perpétue ainsi une tradition très féconde de livres biographiques sur Cheikh Ahmadou Al Khadîm, initiée par Cheikh Mouhamadou Bachir Mbacké Ibn Khadîm Rassoul, Cheikh Mouhamadou Lamine Diop Dagana et d'autres auteurs de référence.

  • Figure trop mal connue d'une famille berbère makhzénienne, au service de la dynastie alaouite depuis Moulay Ismaïl, Madani El Mezouari El Glaoui (surnommé « le fqih ») fut, comme l'affirme Paul Pascon, « le fondateur de la puissance des Glaoui ». Il servit quatre souverains successifs (de Moulay Hassan à Moulay Youssef) en tant que caïd, khalifa du sultan sur le Draa et le Sud, 'amel du Tafilalet, ministre de la guerre et grand vizir. Son combat sans relâche contre la siba le mena dans diverses régions du royaume. Le fqih a été l'un des acteurs essentiels de la hafidiya dont il constitua le principal soutien politique et militaire. Fervent patriote, il s'opposa à l'influence grandissante des Français, ce qui fut la cause de son limogeage en 1911. De retour aux affaires en 1912, son autorité s'étendait depuis Marrakech sur une zone de 35 000 km². Toute sa vie durant, il sut faire montre d'une ouverture sur les affaires du monde, d'un attrait pour la modernité et d'un esprit de réforme remarquables pour un homme de son époque. Madani devait décéder en 1918, alors âgé d'environ soixante ans.

  • L'imam al-Ghazâlî fut ce grand codificateur des sciences islamiques dont l'oeuvre sera la référence majeure de tous les grands savants postérieurs. Sa vie bien que décrite à de multiples reprises s'avère bien plus riche que le premier abord ne permet de l'appréhender. L'auteur de ce livre a justement voulu nous inviter à découvrir de façon plus approfondie et tout à fait objective la vie de celui qui, sous la coupe du grand vizir Seljoukide Nizam al-Mulk, combattit sans relâche les hérésies de son temps. Al-Ghazâlî vit en temps tout proche de la grande rupture entre les juristes et les soufis, le procès de Hallâj marqua la consommation de cette rupture. L'oeuvre de Ghazâlî vient réconcilier ces deux dimensions intérieure et extérieure de l'islam. Ce livre nous offre une lecture prenante dont on a du mal à se détacher. Un homme, une vie, un modèle à méditer.

  • En lisant ces quelques pages, il nous est donné de découvrir un être exceptionnel à plus d'un titre. Affilié à plusieurs voies, c'est finalement un lien indéfectible au Prophète qui décidera de la destinée du cheikh Ahmadou Bamba. A quarante ans, l'âge de la réception de la prophétie par le Prophète Muhammad, Ahmadou Bamba devient autonome et accède au plus haut niveau de la réalisation spirituelle. Ses premiers compagnons l'aideront à diffuser son message universel et ainsi à fonder un ordre aujourd'hui international. Son enseignement retentit des sagesses pérennes et guident sur une voie directe. Les nombreux miracles qui joncheront son parcours mettent en lumière la nature de sa mission qu'il accomplira avec succès jusqu'à son dernier souffle. Fondateur de la ville sainte de Touba, de nos encore ce sont des milliers d'initiés et de visiteurs qui viennent s'abreuver à cette source providentielle.
    Ce livre nous fait entrer dans l'intimité de cet homme d'exception qui fut un vivificateur de l'esprit en ce monde déchu.

  • Les compagnons du Prophète de l'islam: Récits extraordinaires et Émouvants, de Shaykh Muhammad Zakaria Quand le grand moment arriva, la parole s'accomplit : Dieu envoya alors Mohammed (saws), comme Miséricorde pour le monde. Autour de lui, des hommes et des femmes ont succombé à la douceur de la vérité, celle-ci les éleva pour en faire des modèles à travers les siècles. La douceur de la foi imprégna les coeurs de ces hommes et femmes, et Dieu les a alors anoblis, embellis et élevés au rang de maîtres pour le reste de l'humanité. Ils ont été patients devant les persécutions, sages devant les épreuves et entièrement dévoué à Dieu, à Son Messager et fidèles à Son Message.

    Dans ce livre, l'auteur a recueilli quelques récits, plein d'enseignements, extraordinaires et émouvants sur ces hommes et femmes hors du commun. Ces récits sont autant de jalons sur le chemin des croyants et leurs aspirations à la droiture et à la proximité de Dieu - exalté soit-il.

empty