Arte

  • Le combat des arts pendant le siège de Léningrad Nouv.

    Le siège de Leningrad par l'armée allemande, pendant presque 900 jours entre 1941 et 1944, fit un aux environs d'un million de victimes de la faim et du froid. Pourtant, pendant cette période tragique, l'activité culturelle ne cessa jamais : les poètes déclamaient leurs vers, les peintres exposaient leurs oeuvres et Chostakovitch y composa sa 7e symphonie. Annette Melot-Henry, a voulu mettre en lumière cette mobilisation sans précédent des forces créatrices individuelles ou collectivement organisées. Familière des lieux, interrogeant certains témoins et les lieux mêmes de ce phonomène, elle livre un récit littéraire à la fois sensible et documenté de ce phénomène singulier et peut-être unique au monde.

  • Tony Gatlif propose un essai documentaire inspiré du phénomène littéraire de Stéphane Hessel, composé de rencontres, de scènes figurant les abus et les dysfonctionnements du monde moderne (abus du marché et de la marchandisation de la société, peur de l'autre, injustices grandissantes entre les nantis et les démunis, xénophobie, repli sécuritaire, "maltraitances" de la nature...) mais aussi des scènes et et des rencontres témoignant des raisons nouvelles d'espérer.

  • Ces pages de Romain Rolland évoquent l'importance d'une de ses découvertes de l'adolescence : la rencontre avec « les mots de feu de Spinoza » à travers la lecture de l'Ethique. Nous découvrons dans ce récit, présenté au lecteur dans un ton intimiste, le secret de « son élixir de vie éternelle », en ces années 'd'adolescent incertain', quand l'auteur préparait son entrée à l'Ecole Normale : « Il a suffit d'une page, la première, de quatre Définitions, et de quelques éclats de feu qui ont sauté, au choc des silex de l'Ethique ».
    En partageant avec l'auteur sa lecture passionnée de Spinoza et de son Ethique, le lecteur devient l'invité de l'atmosphère rayonnante de sa pensée, dans l'étonnement des évidences simples et justes : « La joie est une passion qui augmente ou favorise la puissance du corps ...La joie est bonne...La gaieté ne peut avoir d'excès, et elle est toujours bonne...Le rire est un pur sentiment de joie, et il ne peut avoir d'excès, et il est bon...Plus nous avons de joie, et plus nous avons de perfection... ».
    Romain Rolland, l'auteur oublié de Jean Christophe, a toujours défendu une pensée de valeurs universelles fondées sur la paix et la fraternité.

  • Indignados

    Tony Gatlif

    • Arte
    • 28 Juin 2012

    Indignados est le témoignage de ce qui se passe aujourd'hui, et nous plonge dans la réalité dense et palpable d'une Europe révoltée. Au coeur de l'actualité, au sein même des mouvements des Indignés, nous découvrons, à travers le regard et le voyage de Betty, jeune clandestine africaine, des hommes et femmes qui se dressent face à un système, pour juste pouvoir vivre.

  • Z32 dvd

    Avi Mograbi

    • Arte
    • 1 Janvier 2000
empty