Vie pratique & Loisirs

  • La cueillette. À qui l'évoque, elle parle d'autarcie, de plantes médicinales, d'herbes sauvages, de menues glanes paysannes. On tient cette activité pour une survivance, or en plusieurs régions, le nombre de ses adeptes augmente. Ne serait-ce qu'un passe-temps, une manière de «hobby« paysan ? Les volumes commercialisés chaque année infirment cette idée reçue. Les ruraux ne sont pas seuls à parcourir landes et sous-bois, concurrencés par les citadins et les vacanciers de plus en plus nombreux à partir en cueillette.
    Au moment où l'on parle tant de biodiversité, de développement durable et de production alimentaire biologique et à empreinte écologique limitée, la cueillette ne saurait être traitée par le dédain.
    L'ouvrage nous invite à ces récoltes de petits fruits, de champignons, de fleurs, de lichens et à la connaissance de ceux qui, de saison en saison, s'y adonnent le plus souvent dans une forme de discrétion vis-à-vis de la nature.
    Raphaël Larrère et Martin de la Soudière sont chercheurs et auteurs de nombreuses publications ayant trait à la nature et au monde paysan.


  • l'oasis.
    c'est ici que vous atterrissez le plus souvent, et vous aurez sans doute la chance de vous promener dans la palmeraie. vous vous laisserez ensuite guider par le sillage des pasteurs, parmi les arbres et les arbustes. arbres et arbustes du sahara fait écho à fleurs du sahara qui traitait des plantes herbacées et des arbrisseaux. les auteurs, familières de ces régions, ont ajouté à leurs observations des informations sur les usages recueillies auprès des nomades et des oasiens au tassili, dans l'ahaggar, les massifs libyens, le niger.
    l'ouvrage s'ouvre sur un récit invitant le lecteur à la découverte de cette région et du lien vital qui, dans ces conditions extrêmes, lie les hommes aux arbres. ce récit est suivi par des notes sur le milieu environnant, sur la végétation des oasis, sur les usages des ligneux et de leurs sécrétions. les diverses espèces figurent avec leur description botanique, leurs noms vernaculaires et scientifiques et sont illustrées de nombreuses photos facilitant leur identification.


  • Ce Répertoire des Noms indigènes des Plantes spontanées, cultivées et utilisées dans le Nord de l'Afrique est l'édition d'un manuscrit publié en 1935, après le décès de son auteur, le docteur Trabut, directeur du Service botanique d'Algérie.
    Avant sa publication, ce texte avait été revu par son successeur, le Dr René Maire et par le linguiste André Basset. Plus de 4 000 plantes y sont répertoriées avec leurs noms scientifiques, arabes et/ou berbères (en graphie arabe et en transcription latine) et éventuellement français. Pour plusieurs centaines de plantes, des notes précisent les utilisations locales alimentaires, fourragères, médicinales ou industrielles.

  • Au Maroc, on peut observer de très nombreuses espèces d'oiseaux : 465 dont environ 336 sont plus ou moins présentes chaque année.
    La grande variété de l'avifaune marocaine tient à la superficie du territoire, à la longueur de ses côtes, et surtout à la diversité de ses climats et de ses écosystèmes. De plus, le Maroc forme à la fois un pont écologique entre l'Europe et l'Afrique, et un goulet d'étranglement sur l'axe des grandes migrations entre les deux continents pour des dizaines de millions d'oiseaux migrateurs, Rapaces, Cigognes, Passereaux ou autres.
    Nombreux sont les ornithologues, avertis de cette richesse avifaunistique, qui parcourent régulièrement le Maroc pour découvrir, observer et étudier les différentes espèces dans leur habitat naturel, notamment parce que beaucoup sont devenues plus rares ailleurs. Ce guide, fruit de cinq années d'études de terrain, a été rédigé par une équipe d'ornithologues à l'intention des personnes qui veulent observer les oiseaux au Maroc, habitants du pays ou visiteurs qui tentent de mettre un nom sur les espèces qu'ils rencontrent ou cherchent à savoir en quelles régions et en quels sites ils pourront observer les oiseaux illustrés dans l'ouvrage.
    Il comprend de très nombreuses informations : la description des espèces observées au Maroc, classées par famille, illustrées par plus de 400 photos, des cartes géographiques de situation, les sites d'observation, les index des noms scientifiques et français, une bibliographie et un lexique des noms arabes et berbères.

empty