LA VILLE AU MOYEN AGE

À propos

Pour rendre compte de l'évolution du paysage urbain dans l'occident médiéval, on a longtemps privilégié les phénomènes de nature strictement économique. Cependant, d'autres facteurs méritent un examen attentif, notamment les liens très puissants qu'entretiennent la formation, la permanence ou la dégradation des tissus urbains d'une part, et les structures politiques et sociales régissant la vie des hommes dans les cités d'autre part. il ne s'agit pas seulement de se pencher sur les institutions gouvernementales ou administratives, mais de savoir qui, dans les faits, dirige la ville. Quels sont les groupes ou les catégories d'individus qui tiennent la cité en main ? par quels moyens, avoués ou occultes, asseyent-ils leur pouvoir ? jacquesheers brosse un tableau de la ville médiévale et de ceux qui la gouvernent, passant au crible leurs origines, leurs organisations sociales, les manières dont ils s'assemblent, se confortent ou s'opposent les uns les autres. paysages, pouvoirs et conflits sont indissociables.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782012792227

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    550 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    460 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Jacques Heers

Jacques Heers a été professeur aux facultés de lettres et aux universités d'Aix-en-Provence, d'Alger, de Caen, de Rouen, de Paris X-Nanterre et de la Sorbonne (Paris IV), directeur du Département d'études médiévales de Paris-Sorbonne. Il a publié L'Histoire assassinée aux Éditions de paris.

empty