À propos

Peu de femmes artistes auront connu une carrière aussi éclatante que celle de Louise Elisabeth Vigée Le Brun (1755-1842). Encouragée par son père, pastelliste, elle manifeste dès l'enfance une grande aptitude à la couleur. A vingt ans, elle est déjà une portraitiste réputée auprès de la noblesse qui apprécie ses portraits à la fois ressemblants et flatteurs. Sa rencontre avec Marie-Antoinette en 1777 est déterminante.
Elle devient le peintre officiel de la reine avec laquelle elle tisse des liens familiers. En 1789, contrainte à l'exil, elle voyage en Italie, en Autriche puis en Russie. Accueillie par les grandes cours d'Europe, elle acquiert une renommée internationale. De retour en France en 1802, puis séjournant en Angleterre et en Suisse, elle ne cessera de peindre jusqu'à sa mort en 1842. Son oeuvre compte plusieurs centaines de tableaux dont une majorité de portraits où se côtoient la société aristocratique européenne, le monde des arts et du théâtre, l'univers enfantin.
Illustré d'une quarantaine d'oeuvres majeures, choisies parmi les cent trente tableaux de l'exposition au Grand Palais, cet ouvrage retrace le parcours d'une femme d'exception, sans doute l'un des plus grands peintres de son temps.


Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques


  • Auteur(s)

    Geneviève Haroche-Bouzinac

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    24/09/2015

  • Collection

    Decouvertes Gallimard

  • EAN

    9782070106660

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    12.4 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    130 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty