Romans, contes et nouvelles (tome 2)

Les mots clés

Patrimoine numérisé

Romans, contes et nouvelles (tome 2)

Résumé

Le Capitaine Fracasse évoque souvent une lecture facile, pour enfants. On oublie que Théophile Gautier (1811-1872), l'ami de Nerval et de Flaubert, fut salué par Balzac, Hugo et Baudelaire comme leur égal. Il fut le dédicataire des Fleurs du mal, mais aussi du «Toast funèbre» de Mallarmé. Celui que, pour souligner la façon qu'il avait de se mettre en scène dans ses oeuvres, l'on nommait Fracasse ou Fortunio, compte parmi les plus grands. C'est lui le gilet rouge d'Hernani, c'est sa préface à Mademoiselle de Maupin qu'on donne pour le manifeste de l'art pour l'art. Romantisme, culte du beau et du plaisir («Il n'y a vraiment de beau que ce qui ne peut servir à rien») formulé dès 1834, humour, fantaisie, mais aussi poésie du fantastique : à en croire Baudelaire, il y a montré «le talent le plus sûr et le plus grave». Gautier d'ailleurs, en plus d'être un homme à femmes et un amateur de chats, était particulièrement superstitieux. Les contes et les nouvelles fantastiques ont jalonné sa carrière d'écrivain et de feuilletonniste, des années 1830 à la fin des années 1860. De son oeuvre immense (poésie, théâtre, livrets de ballets, critique littéraire, d'art et de musique, récits de voyage), les deux tomes de la présente édition donnent la partie romanesque, soit trente-neuf textes.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782070106721
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 1 582 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 12 cm
  • Épaisseur 4 cm
  • Poids 615 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Œuvres classiques

empty