Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

L'âge d'or de la cavalerie ; du moyen age auXXe siècle

L'âge d'or de la cavalerie ; du moyen age auXXe siècle (préface Daniel Roche.)

À propos

De la bataille d'Azincourt (1415) au début de la guerre de 1914, le cavalier est resté l'archétype du guerrier, et la cavalerie une arme déterminante sur le champ de bataille. À la cavalerie lourde destinée à enfoncer les lignes ennemies s'ajoute à la Renaissance une cavalerie légère procédant par courtes charges afin de harceler l'ennemi. Pour garantir leur efficacité, il est indispensable de différencier les qualités des chevaux : lourds et robustes pour les cuirassiers, vifs, rapides et légers pour les hussards et les dragons. C'est le rôle des haras royaux créés au xviie siècle afin d'améliorer la qualité de l'élevage. Au xviiie siècle, l'instruction des cavaliers devient permanente avec la construction des grands manèges de Lunéville, Paris et Saumur. Napoléon réorganise la cavalerie et lui donne un rôle décisif. La Grande Armée est grande consommatrice de cavaliers et de chevaux, qu'il faut renouveler après les hécatombes des batailles. Des 30 000 chevaux de la campagne de Russie, il ne revient que le dixième. Le xixe siècle est ponctué par le souvenir des grandes charges héroïques, la charge de la brigade légère en Crimée, celles des cavaliers de Reichshoffen pendant la guerre de 1870. Les derniers assauts, désespérés, sont ceux du début de la guerre de 1914. Seul ouvrage illustré de référence sur l'histoire de la cavalerie, ce livre nous dévoile l'incroyable richesse des archives de la Défense et des collections du musée de l'Armée. Une grande partie des illustrations a été spécialement photographiée pour cette publication.

Sommaire

14 Préface Daniel Roche 17 Introduction Bertrand Fonck et Frédéric Chauviré 19 NAISSANCE DE LA CAVALERIE, LES NOUVEAUX DÉFIS 23 La chevalerie médiévale, de l'apogée aux remises en cause Bertrand Schnerb 42 L'arme équestre de la Renaissance Frédéric Chauviré et Sandrine Picaud 55 Le cavalier et son équipement au XVIe siècle Olivier Renaudeau 76 Face au feu Frédéric Chauviré 86 Le portrait équestre du souverain chef de guerre Joël Cornette 110 La culture chevaleresque au XVIe siècle Benjamin Déruelle 130 L'ÂGE CLASSIQUE DE LA CAVALERIE 140 Les évolutions des cavaleries au temps de la guerre de Trente Ans Olivier Chaline 154 Peindre le choc. La cavalerie dans la peinture des XVIIe et XVIIIe siècles Jérôme Delaplanche 156 La cavalerie dans les guerres de Louis XIV Hervé Drévillon 164 La remonte de la cavalerie aux XVIIe et XVIIIe siècles Nicole de Blomac 172 Le choc et le feu. Théorie et pratique du combat de cavalerie au siècle des Lumières Frédéric Chauviré 184 La naissance de l'équitation militaire Frédéric Chauviré et Jean-Pierre Digard 202 Cavalerie légère et « petite guerre » Sandrine Picaud 210 DE L'ÉPOPÉE AU CHANT DU CYGNE 216 La cavalerie dans les guerres de la Révolution et de l'Empire Bruno Colson 234 La construction d'un mythe : la charge héroïque François Robichon 236 Le cheval de cavalerie en France au XIXe siècle Jean-François Brun 238 Formation et culture équestre : l'école de cavalerie de Saumur Pierre Garnier de Labareyre 240 La cavalerie au combat au XIXe siècle (1815-1914) Gervase Phillips 242 La cavalerie sur les théâtres coloniaux Julie d'Andurain 258 La cavalerie dans la Première Guerre mondiale Gene Tempest 264 La cavalerie après la Grande Guerre Thierry Noulens 272 Postface : Mutations et héritages Laurent Henninger

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782070146840

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    31 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    1 892 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

empty