Guerre sainte, martyre et terreur ; les formes chrétiennes de la violence religieuse en Occident

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Guerre sainte, martyre et terreur ; les formes chrétiennes de la violence religieuse en Occident

Philippe Buc examine dans ce livre comment la théologie chrétienne a façonné des siècles de conflits, depuis la première guerre judéo-romaine (66) jusqu'à l'invasion de l'Irak (2003), en passant par la première croisade (1096) ou la Révolution française. Même dans les sociétés sécularisées ou explicitement non chrétiennes, comme l'Union soviétique stalinienne, les formes qu'ont prises de nombreux séismes politiques (guerres civiles, purges, déportations, terrorisme, etc.) sont selon lui en grande partie explicables par le christianisme et les très anciens concepts religieux qui influencent la façon dont la violence est perçue et perpétrée. Ce que veut comprendre Philippe Buc c'est non seulement la logique par laquelle une personne saine d'esprit est amenée à tuer ou mourir pour un principe, mais aussi les raisonnements qui légitiment l'imposition de la liberté par la contrainte ou le pardon des atrocités de la guerre. Analysant l'idéologie américaine contemporaine de la guerre, qui place la violence sous l'empire d'idées abstraites, comme la liberté ou la paix mondiale, il met au jour son profond enracinement dans l'Écriture sainte. Fruit de quinze années de recherches d'une ampleur peu commune, Guerre sainte, martyre et terreur montre combien les pieux idéaux de sacrifice, de pureté et de rédemption n'ont cessé de donner sens à la violence, depuis les premiers siècles chrétiens jusqu'aux temps inquiets que nous vivons.

  • EAN 9782070178193
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 560 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 4 cm
  • Poids 642 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

Broché
empty