À propos

«J'ai cru rendre service aux amateurs de belles-lettres en publiant les textes qui vont suivre, convaincu que leur lecture serait d'un grand bénéfice à ceux qui auraient l'heur de s'y abandonner. [...] Que va-t-on lire, au juste ? Pas un roman - encore que l'on y rencontre des personnages et des actions violentes, un peu d'amour et peu d'idées -, ni bien sûr un poème - en dépit de quelques vers, de quelques rimes et d'un peu de musique, lesquels, parfois, pourraient faire illusion -, et pas plus un essai, une tragédie, un livret d'opéra, un petit traité, que sais-je encore, mais bien plutôt et plus précisément un fatras de choses écrites qu'il m'a paru intéressant de livrer au public. Je dois toutefois au lecteur, qu'impatiente sans doute une très saine et fort compréhensible curiosité, deux ou trois explications sur les circonstances qui m'honorent d'être le préfacier de ce terrible livre, lequel nous est parvenu par des voies escarpées et, je l'avoue, à la faveur de très excentriques et très exceptionnels hasards. Que je vous raconte...»


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Jean-michel Espitallier

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    06/01/2000

  • EAN

    9782080679345

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    116 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    155 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Michel Espitallier

Né le 4 octobre 1957, il vit à Paris. Ecrivain inclassable (« Wittgenstein à la façon
d'un Alphonse Allais » écrit Eric Loret dans Libération), il joue sur plusieurs claviers et selon
des modes opératoires constamment renouvelés. Entre rire jaune, tension comique et
dérision, sa poésie, proche en cela de l'art contemporain, use de la plus radicale fantaisie
pour coller un faux-nez au tragique et à l'esprit de sérieux et fait voler en éclat la notion de
genre, d'esthétique (et donc éthiques.).

empty