À propos

Peu de noms comptent autant dans l'histoire de l'automobile que celui de Peugeot. Mais que connait-on vraiment de cette famille discrète et de la marque au Lion, seule survivante avec Daimler de l'âge héroïque des premières voitures ? Sait-on comment elle s'est hissée au rang de sixième groupe automobile mondial, sans céder à la tentation de la délocalisation ? Alain Frerejean répond à ces questions et à bien d'autres dans cet ouvrage très vivant, riche de nombreux détails inédits. Il restitue avec talent le contexte historique propre à chaque époque pour mieux nous faire revivre les événements mythiques ou tragiques qui jalonnent l'histoire de Peugeot : la naissance des modèles cultes - 203, 404, 205, etc. -, les victoires à Indianapolis ou au Paris-Dakar, mais aussi les années sombres de l'Occupation, les Trente Glorieuses, le rapt du jeune Éric Peugeot, l'élargissement de l'Europe, la concurrence japonaise, l'émergence des technologies nouvelles : filtre à particules, biocarburants, diesel hybride... Son livre, véritable ouvrage de référence, permet de découvrir Peugeot sous un nouveau jour en lui redonnant toute son importance dans l'histoire de l'automobile, comme dans celle de la France.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Entreprise, gestion et management > Entreprise généralités > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Alain Frerejean

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    07/08/2006

  • EAN

    9782080688040

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    425 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    545 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Frerejean

Alain Frerejean, Sciences Po, licencié en histoire et en droit, est l'auteur de douze ouvrages, parmi lesquels L'Appel de l'Afrique (Perrin, 2002), Les Peugeot, deux siècles d'aventure (Flammarion, 2006), Renault, le Culte du Défi (Flammarion, 2010), et C'était Georges Pompidou (Fayard, 2011), qui a reçu deux prix littéraires et été traduit en chinois.

empty