À propos

La France est aujourd'hui l'homme malade d'une Europe décadente. A la crise économique a succédé la crise sociale, puis la crise institutionnelle. Enfermée dans le chômage structurel de masse, le malthusianisme économique et le dérèglement de son système politique, elle a renoué avec une spirale de déclin comparable à celle des années 1930. Devant l'accélération de l'histoire déclenchée par l'après-guerre froide et la mondialisation, la société française est restée immobile. Et les Trente Piteuses ont pris la suite des Trente Glorieuses.
Il n'y a cependant pas plus de fatalité à la décadence qu'au redressement. Le rétablissement de l'Etat de droit, la création de richesses et d'emplois, la construction d'une Union politique ne dépendent que de la volonté des Français et de la lucidité retrouvée de leurs dirigeants.
Face au renouveau des passions extrémistes et des utopies sociales, au réveil agressif des identités éthniques ou religieuses, cessons d'attendre un improbable salut de l'avènement de l'euro, d'une hypothétique fin du travail ou de l'intervention d'un homme providentiel. Le temps nous est désormais compté.
Assez rêvé. Assez gémi. Au travail.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités


  • Auteur(s)

    Nicolas Baverez

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    04/01/1999

  • Collection

    Champs Essais

  • EAN

    9782080814128

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Poche

Nicolas Baverez

Historien et économiste, Nicolas Baverez est éditorialiste au Point, au Monde et au Figaro. Certains de ses livres sont devenus des classiques, comme La France qui tombe et Les Trente Piteuses.
Préface inédite

empty