France, géographie d'une société France, géographie d'une société
France, géographie d'une société
France, géographie d'une société

France, géographie d'une société

À propos

Les classes moyennes donnent le ton de la géographie sociale de la France ; elles en recomposent les paysages : après la fin des paysans, le crépuscule des ouvriers. Mais cette nouvelle dominante s'inscrit dans les structures fondamentales de l'organisation régionale, au sein d'un pays à la fois fortement centralisé et dissymétrique. La société française n'en finit pas, en effet, d'opposer ses contraires : les frontières et l'intérieur, les rivages et la terre paysanne, Paris rayonnant et la province fermée. Si l'Hexagone est clos, a trouvé la ligne de ses limites, de grandes questions se posent, sources de nouvelles évolutions : les régions en recherche, les minorités en émergence, l'Europe en mouvement, les technologies nouvelles à maîtriser, la mondialisation de la communication. Entre les joies tranquilles de la province et l'invention de nouveaux rivages, le système devra se recomposer.
Un ouvrage qui reste important dans l'histoire de la discipline et offre un portrait nuancé de la société française à l'aube des années 2000.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Géographie > Géographie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la géographie

  • EAN

    9782081255883

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    354 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Armand Frémont

Havrais de souche, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de géographie, docteur ès lettres et ès sciences humaines, recteur des académies de Grenoble (1985-1989), et de Versailles (1991-1997), Armand Frémont est à l'origine du concept d'« espace vécu » en géographie, notion centrale de son livre La Région, espace vécu (1976). Il est également l'auteur de nombreux ouvrages de géographie régionale sur la Normandie.


empty