la longue route

À propos

Bernard Moitessier a acquis une renommée internationale après son tour du monde et demi en solitaire, en 1968-1969, à la suite duquel il publie La Longue Route, sans doute le livre le plus emblématique, qui fut traduit dans plusieurs langues. Un chant, un poème à la mer, où l'homme, son bateau et les éléments se pénètrent et vibrent à l'unisson. Parti le 22 août 1968 de Plymouth pour participer au tour du monde en solitaire et sans escale organisé par le Sunday Times, Bernard Moitessier, après avoir " bouclé la boucle " en vainqueur, ne s'arrête pas et décide de poursuivre sa route. Ce marin hors norme a voulu aller jusqu'au bout de la résistance humaine et de celle de son bateau, sur une mer tour à tour câline ou rugissante comme un fauve. C'est, à l'époque, le plus long voyage en solitaire, 37 455 milles sans toucher terre, dix mois seul entre mer et ciel, avec les dauphins, les poissons volants, les oiseaux et les étoiles.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782081271753

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    380 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    524 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Bernard Moitessier

Bernard Moitessier fut un modèle pour nombre
de marins et a aussi incarné, par ses combats
écologiques et sa philosophie altruiste, toute une
époque. Dans sa jeunesse, il navigue avec les
pêcheurs du golfe de Siam puis sillonne les mers
du Sud. En 1966, il double une première fois le cap
Horn en reliant sans escale Tahiti à l'Europe à bord
du Joshua. Fasciné par l'énorme houle des hautes
latitudes, il forme le projet d'un tour du monde en
solitaire... Il est mort en juin 1994

empty