le Français au pôle sud ; le Pourquoi-Pas ? en Antarctique le Français au pôle sud ; le Pourquoi-Pas ? en Antarctique
le Français au pôle sud ; le Pourquoi-Pas ? en Antarctique
le Français au pôle sud ; le Pourquoi-Pas ? en Antarctique

le Français au pôle sud ; le Pourquoi-Pas ? en Antarctique

À propos

Il rêvait de devenir marin, mais il obéit à ses parents et devint médecin comme son père, le célèbre neurologue Jean-Martin Charcot. Alors, pour assouvir sa passion du grand large, Jean-Baptiste se fi t scientifique explorateur et initia les premières grandes expéditions polaires françaises du XXe siècle en Antarctique et en Arctique, renouant ainsi avec l'esprit de découverte des expéditions australes menées par Dumont d'Urville. Le Français au pôle Sud et Le Pourquoi-Pas ? dans l'Antarctique retracent ses hivernages au pôle Sud de 1903-1905 et 1908-1910. Réunis en un seul volume, ces deux textes forment un formidable récit d'aventures vécues et un témoignage vivant sur l'état de la pensée scientifique française à cette époque. Charcot, ce maître de la glace, du vent et des mers, entreprend ainsi une véritable épopée pour cartographier l'inconnu et commencer à percer les mystères de ces terres vierges et glacées. Il connut trente ans plus tard une mort à la mesure de sa vie, englouti en 1936 dans son navire, seul tombeau digne de sa passion pour la conquête des pôles.

Couverture : Création Studio Flammarion Photo : Le Pourquoi Pas ? le 15 août 1908 au Havre. © BnF

Rayons : Littérature générale > Récit

  • EAN

    9782081290761

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    541 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.6 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    670 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Baptiste Charcot

Jean-Baptiste Charcot (1867-1936), médecin passionné de voile, fut l'un des plus grands
explorateurs français du début du XXe siècle. Fasciné par les zones polaires, il y accomplit
plusieurs hivernages et pris la tête de plusieurs expéditions. Il disparut en mer à bord du
Pourquoi pas IV en septembre 1936. Ses obsèques donnèrent lieu à des funérailles nationales.

empty