Le songe d'une nuit d'été (Édition bilingue français/anglais ; Présentation d'Ernest Schanzer ; Traduction conjointe de Jean-Louis Supervielle)

Traduit par JULES SUPERVIELLE

À propos

Thésée, tyran d'Athènes, impose à Hermia, qui aime Lysandre, d'épouser Démétrius. Si elle refuse, elle risque la mort ou le cloître. Un soir, avec Lysandre, elle décide de fuir la cité. Ensemble, ils plongent au coeur d'une forêt obscure et enchantée. Rejoints par Héléna, qui aime Démétrius, ils croisent Obéron, roi des elfes, lequel demande au malicieux Puck d'user de ses philtres pour nouer et dénouer les amours des voyageurs... Entre burlesque et féerique, mise en abyme et désordre des sentiments, Le Songe d'une nuit d'été est plus qu'un songe, c'est un «somme avec des rêves partagés». Signée par Jules et Jean-Louis Supervielle, la présente traduction de cette édition bilingue permet de rentrer dans l'univers magique et incertain de cette comédie qui a inspiré les plus grands metteurs en scène.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    William Shakespeare

  • Traducteur

    JULES SUPERVIELLE

  • Éditeur

    FLAMMARION

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    02/04/2014

  • Collection

    Gf ; Bilingue

  • EAN

    9782081331792

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    258 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    185 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty