Le Roi Lear (Édition bilingue français/anglais ; Présentation de Bertrand Léon Joseph)

Traduit de l'ANGLAIS par ARMAND ROBIN

À propos

Lassé par le pouvoir, le roi Lear entend partager son royaume entre ses trois filles. Il promet de réserver la plus belle part à celle qui saura le mieux lui dire qu'elle l'aime. Il a sa préférence : Cordélia. Mais sa colère gronde quand il voit que celle-ci reste froide et réservée, au contraire de ses autres soeurs Goneril et Régane, qui usent de flatteries et de mensonges. Il déshérite Cordélia : aux deux autres échoit le pouvoir. Mais quand vient le temps de la reconnaissance, les deux ingrates refusent de recevoir leur père... Le vieux roi pourra-t-il revenir en arrière ? Avec Le Roi Lear (1606), Shakespeare met en scène un personnage que les errements de l'âge conduisent à devenir injuste, et montre combien il est délicat de faire la part entre le véritable amour et le mensonge.


Rayons : Littérature > Théâtre > Tragédie


  • Auteur(s)

    William Shakespeare

  • Traducteur

    ARMAND ROBIN

  • Éditeur

    FLAMMARION

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    02/04/2014

  • Collection

    Gf ; Bilingue

  • EAN

    9782081331815

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    418 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    286 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty