À propos

En bordure du bois de Vincennes, non loin de l'ancien palais des Colonies devenu le Musée de l'histoire de l'immigration, se cache un jardin méconnu. L'atmosphère de ses ruines gagnées par la végétation tient à son histoire. Créé à la Belle Époque pour perfectionner l'agronomie coloniale, il est rapidement devenu la vitrine de l'Empire. C'est aussi là qu'a été construite la première mosquée de France.Un écrivain désireux d'y trouver l'inspiration pour un roman d'aventure s'y fait accompagner par un jeune chercheur en histoire. Tous deux partent sur les traces du fantasque fondateur du jardin, l'explorateur Jean Thadée Dybowski.Leur promenade est l'occasion d'un vagabondage érudit et amusé dans ces lieux où se déchiffrent encore l'histoire coloniale et sa représentation. Elle est aussi le moyen d'une interrogation sur cette mémoire plus que jamais brûlante. Et si nos peurs, comme nos nostalgies, n'étaient qu'affaire de décor ?


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Thomas B. Reverdy, Sylvain Venayre

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    22/03/2017

  • EAN

    9782081408067

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    230 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thomas B. Reverdy

Thomas B Reverdy est né en 1974. Il est l'auteur de sept romans parmi lesquels La Montée des eaux (Seuil, 2003) et, aux éditions Flammarion, Les Evaporés (prix Joseph Kessel 2014), Il était une ville (prix des Libraires
2016), L'Hiver du mécontentement (prix Interallié 2018).

Sylvain Venayre

Sylvain Venayre est maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne (Centre d'Histoire du XIXe siècle), ses recherches portent sur l'histoire culturelle du voyage. Il a notamment publié La Gloire de l'aventure. Genèse d'une mystique moderne, (Aubier, 2002) et, en co-direction avec Laurent Martin, L'Histoire culturelle du contemporain( Nouveau Monde, 2005.). Historien, Alain Corbin est depuis 1987 professeur à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne et spécialiste de l'histoire de France au XIXe siècle. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à l'histoire sociale des représentations et des sensibilités, dont Le Miasme et la Jonquille (Aubier-Flammarion, 1982) et La Territoire du vide (Aubier-Flammarion, 1988). Il est co-directeur de Histoire du corps (Le Seuil, 3 volumes, 2005-206). Ses ouvrages ont fait l'objet de nombreuses traductions dans une quinzaine de langues.

empty