Quattrocento ; 1417 : aux origines de la Renaissance, un manuscrit perdu...

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Et si la Renaissance était née d'un livre ?
Un livre perdu, connu par fragments, recopié par quelques moines et retrouvé, à l'aube du Quattrocento, par un humaniste fou de manuscrits anciens...
Le De rerum natura de Lucrèce décrit un univers fait d'atomes en mouvement, qui s'entrechoquent au hasard, se séparent et se rencontrent à nouveau. Un monde sans cause première, en somme.
La lecture de ce brûlot d'athéisme allait influencer des esprits aussi puissants que Montaigne ou Machiavel. Et précipiter les temps modernes.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Stephen Greenblatt

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    01/11/2017

  • EAN

    9782081422223

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    3.6 cm

  • Poids

    502 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty