À propos

Empire colonial français : on pense Afrique Noire, Indochine, Algérie. Et on en oublie la Nouvelle-France qui, à son apogée, au début du XVIIIe siècle, s'étendait sur près des deux tiers du continent nord-américain, de Québec à la Nouvelle-Orléans, des forêts glacées du Canada aux bayous de Louisiane, en passant par les prairies du Midwest. Un Empire dont la clé de voûte fut l'alliance avec les Indiens, qui permit aux Français de s'implanter et de se maintenir au nez et à la barbe des Anglais, pourtant plus nombreux, mais confinés sur le littoral atlantique. Colons, Indiens, esclaves africains composaient, surtout en Louisiane, une Amérique française au visage multiethnique et cosmopolite. Cette Amérique, que notre mémoire a occultée, n'a pas entièrement disparu. Les toponymes en témoignent : New Orleans, Baton Rouge, Saint-Louis, Detroit, Montréal, etc., de nombreuses villes nord-américaines ont eu pour fondateurs des Français. Des millions d'Américains, aux États-Unis comme au Canada, ont des noms d'origine française. Archambault, Bissonnette, Boucher, Colombe, Dion, Pineaux, Roubideaux : imagine-t-on aujourd'hui que ces patronymes sont portés notamment par des Indiens du Dakota ? Parmi les descendants des colons français, et pas seulement au Québec comme on le croit parfois, certains parlent toujours la langue de Molière. Ce legs, on ne saurait le comprendre sans se glisser, au fil de la lecture, dans une pirogue ou dans un canoë à la recherche d'une histoire ignorée.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités


  • Auteur(s)

    Gilles Havard, Cécile Vidal

  • Éditeur

    FLAMMARION

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    16/09/2003

  • EAN

    9782082100458

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    560 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    3.6 cm

  • Poids

    685 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cécile Vidal

Cécile Vidal est directrice d'études à
l'EHESS. Elle s'intéresse à l'histoire sociale des empires
coloniaux, de la traite et de l'esclavage dans les mondes
atlantiques des XVIIème-XIXème siècles. Elle a notamment
publié Français ? La nation en débat entre colonies et
métropole (XVIème-XIXème siècle) (Éditions de l'EHESS,
2014) et Histoire de l'Amérique française (avec Gilles
Havard, Flammarion, 5e édition, 2019).

empty