Le deuil de la mélancolie

Le deuil de la mélancolie

Résumé

Victime d'un AVC en janvier 2018, le philosophe relate, dans le journal qu'il a tenu durant ces quelques semaines, les conditions dans lesquelles sa maladie fut finalement diagnostiquée après les « ratages » de plusieurs médecins. Il évoque sa période d'hospitalisation, sa plongée dans un univers pareil à celui des « enfers ou des limbes », les réactions des vrais et faux amis à l'annonce de sa maladie : l'occasion d'un constat lucide et implacable qui ramène à la vérité des relations humaines. Dans une seconde partie intitulée « Une leçon d'anatomie », Michel Onfray revient sur ses autres expériences de la mort frôlée - l'infarctus qui l'a frappé à vingt-sept ans - et la disparition des proches : celle de sa femme Marie-Claude, qu'il a accompagnée durant ses dix-sept années de lutte contre le cancer, celle aussi de son père. « On nomme deuil cette chose-là, écrit-il. Elle est aussi mélancolie. » Après la disparition de sa compagne, l'auteur, confronté au « poids du chagrin, de la souffrance », révèle comment son propre corps s'est abîmé à force d'excès de nourriture et de médicaments, sollicité sans ménagement par une activité intellectuelle incessante... jusqu'à ce jour de janvier 2018 où il a été de nouveau foudroyé avant d'être sauvé de justesse. Ce livre, comme l'épisode crucial qu'il raconte, marque pour Michel Onfray, résolu à faire désormais « le deuil de sa mélancolie », un rite de passage entre deux périodes de son existence.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782221219546

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    118 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    164 g

  • Distributeur

    Interforum

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire

Michel Onfray

Michel ONFRAY est docteur en philosophie ; il a créé l'Université populaire de Caen.ÿIl a publié une trentaine d'ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l'hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il un objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l'esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l'hédonisme éthique et l'anarchisme politique ? ÿEdité onze fois dans les éditions du Livre de Poche, il est traduit en quelque treize langues, dont le japonais, le chinois, le serbe et le coréen. L'un de ses derniers titres, Le traité d'athéologie (Grasset - 2005) s'est vendu à plus de cent mille exemplaires. Il a également publié en 2002 « Splendeur de la catastrophe » consacré à Vladimir Velickovic, aux éditions Galilée

empty