L'unité d'un homme

L'unité d'un homme

,

Résumé

Le titre de ce volume fait écho à un ouvrage collectif supervisé par Morin et intitulé L'Unité de l'homme, qui a ouvert en 1974 une grande enquête collective d'« anthropologie fondamentale », riche en développements sur « la Méthode ». Ce « Bouquin », lui, réunit les cinq premiers maîtres-livres de l'auteur publiés avant cette date. Ces livres, écrits d'une plume claire, demeurent plus accessibles à un large public que ceux qui ont suivi. Chemin faisant, on découvrira comment et pourquoi ce maître en sciences sociales ne peut pas être mis dans un tiroir disciplinaire : - autodidacte, au fond, mais entré au CNRS grâce à la Résistance et pour un livre d'anthropologie écrit pendant son chômage : - sociologue, si on veut, mais étranger aux chapelles. - anthropologue, peut-être, mais des sociétés occidentales contemporaines. Le laboratoire qu'il a fondé en 1960 a accueilli plusieurs atypiques comme lui, à commencer par Roland Barthes. Il s'appelle aujourd'hui, tout simplement, Centre Edgar-Morin. On l'aura compris : le premier chercheur qui ait travaillé sur le phénomène « yé-yé » (c'est lui qui a inventé le mot), l'homme qui a poussé Jean Rouch à tourner un film non plus sur l'Afrique mais sur Paris (Chronique d'un été, 1961, avec le tout jeune Régis Debray et la sémillante Marceline Loridan...), le premier intellectuel qui ait publié son analyse de Mai 68 (au mois de juillet), ne peut pas être fondamentalement mauvais... C'est sans doute pour tout cela, parce que c'est un inclassable, un irrécupérable, un in-discipliné, qu'il fut et demeure un maître. Comme devraient l'être tous les maîtres : gourmand de culture, sans arrogance et attiré plus par le dialogue que par la controverse.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782221220054
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 1 186 Pages
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 13 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 594 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

Pascal Ory

P ASCAL ORY est historien du XX e siècle et enseignant à l'Université, mais aussi critique gastronomique, critique de bande dessinée, cinéphile, passionné de théâtre et de littérature et surtout grand observateur des mouvements de notre société contemporaine.ÿIl est l'auteur de Ce que dit Charlie, paru en janvier 2016.

empty