À propos

« La table de l'écrivain n'est jamais éloignée de quelque charnier » : cette phrase de Boubacar Boris Diop, qui figure au fronton du nouveau livre d'Espitallier, rend assez bien compte de ce qu'est Tueurs : un livre où alternent, dans un jeu de miroir glaçant, descriptions d'exactions commises en temps de guerre et propos tenus par ceux-là-même qui les ont commises. Les descriptions composent une fresque impitoyable, tandis que les propos des « tueurs » font ressortir la pire idéologie qui soit : l'autorisation de tuer aveuglément. Un diptyque saisissant dans lequel - qu'il s'agisse de tueurs au Rwanda, en Afghanistan, en France ou ailleurs - l'homme qui assassine se voit accordé le droit d'être un monstre sourd.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Jean-michel Espitallier

  • Éditeur

    Inculte

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    04/05/2022

  • EAN

    9782360841677

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18.9 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    210 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Michel Espitallier

Né le 4 octobre 1957, il vit à Paris. Ecrivain inclassable (« Wittgenstein à la façon
d'un Alphonse Allais » écrit Eric Loret dans Libération), il joue sur plusieurs claviers et selon
des modes opératoires constamment renouvelés. Entre rire jaune, tension comique et
dérision, sa poésie, proche en cela de l'art contemporain, use de la plus radicale fantaisie
pour coller un faux-nez au tragique et à l'esprit de sérieux et fait voler en éclat la notion de
genre, d'esthétique (et donc éthiques.).

empty