Séraphin, c'est la fin !

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Séraphin, c'est la fin ! (PRIX RENAUDOT (ESSAI) 2013)

« La liberté n'est jamais acquise, elle est une perpétuelle reconquête. Quand je vois l'imbécile «nouvel ordre mondial» prôné par les pharisiens glabres d'outre-Atlantique et les excités barbus d'Arabie (qui, les uns et les autres, prétendent régenter nos moeurs, nous dicter ce que nous devons penser, croire, écrire, manger, fumer, aimer) étendre son ombre sur la planète, j'ai l'impression d'avoir labouré la mer, écrit et agi en vain. Pourtant, je m'opiniâtre. Qu'il s'agisse de la résistance au décervelage opéré par les médias, de la résistance aux sales guerres de l'impérialisme américain, de la résistance à l'omniprésente vulgarité des mufles, de la résistance aux prurigineux anathèmes des quakeresses de gauche et des psychiatres de droite, Séraphin, c'est la fin !, où sont assemblées des pages écrites de 1964 à 2012, témoigne que je demeure fidèle aux passions qui ont empli ma vie d'homme et inspiré mon travail d'écrivain ; que, jusqu'au bout, je persiste dans mon être. »

  • EAN 9782710370062
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 250 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 273 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Gabriel Matzneff

Gabriel Matzneff est né le 12 août 1936 à Neuilly-sur-Seine de parents russes blancs. À seize ans, il commence à tenir son journal intime. Découvert par Roland Laudenbach, c'est à La Table Ronde et chez Gallimard qu'il publie la plupart de ses livres, dont, en 1981, un roman, Ivre du vin perdu, qui le place parmi les écrivains français les plus emblématiques de sa génération.

Broché
empty