À propos

Nous sommes à Barcelone, du début du XXe siècle jusqu'aux premières années qui suivent la guerre civile. Salvador Valldaura, riche patricien, épouse Teresa pour laquelle il nourrit une grande passion.
Salvador a déjà vécu à Vienne une aventure amoureuse intense conclue par un suicide d'autant plus troublant que l'auteur ne nous livre aucune explication. Il ne se remettra jamais de ce drame.
Teresa, malade, n'est plus en mesure de diriger la maisonnée. Sa fille, son gendre et ses petits-enfants sont tous plus ou moins atteints mentalement. Seul le très nombreux personnel féminin (le choeur de cette tragédie ?) est l'élément apparemment le plus sain. Lorsque la guerre civile se déchaîne, la villa et son parc ne sont plus entretenus. La trop grande demeure ne tardera pas à n'être plus habitée que par les rats, en attendant d'être rasée par les promoteurs.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Mercè Rodoreda

  • Traducteur

    BERNARD LESFARGUES

  • Éditeur

    Autrement

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    04/09/2011

  • Collection

    Litteratures Autrement

  • EAN

    9782746715219

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.6 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    424 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mercè Rodoreda

Née à Barcelone en 1908, Mercè Rodoreda est l'un des auteurs catalans les plus connus à l'étranger. Pendant la guerre civile espagnole, elle collabora avec le Commissariat de la Generalitat et dut s'exiler en 1939 jusqu'en 1972. Rentrée en Catalogne, elle s'installe à Romanyà de la Selva, ou elle se fait construire une maison et y cultive des fleurs. C'est là qu'elle écrit Viatges i Flors, son dernier ouvrage publié. Elle meurt en 1983.

empty