La nature humaine, une illusion occidentale

La nature humaine, une illusion occidentale

À propos

Voici venu le temps de nous apitoyer sur notre misérable sort. Depuis deux millénaires, nous avons toujours été hantés par le spectre de notre propre nature : une nature humaine si cupide et si violente qu'elle livrerait la société à l'anarchie si on ne la soumettait pas à quelque gouvernement. Ce livre montre qu'il s'agit d'une conception typiquement occidentale, où l'opposition entre nature et culture est perçue comme le fondement de notre propre tradition (et de nos propres sciences sociales) et de notre différence par rapport à tous ceux qui considèrent que les bêtes sont fondamentalement humaines, et non que les hommes sont fondamentalement des bêtes. Et ces derniers ont raison, du moins au sens où l'espèce humaine modernes, l'Homo sapiens, est apparue il y a relativement peu de temps dans une histoire culturelle humaine beaucoup plus ancienne. La paléontologie nous l'apprend, nous sommes des animaux de culture ; notre patrimoine biologique, c'est de créer des symboles. Croire que nous sommes à la merci de nos penchants animaux est une illusion qui s'enracine aussi dans la culture.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782841621842

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Marshall Sahlins

Considéré comme l’un des plus éminents anthropologues américains contemporains, Marshall Sahlins est né en 1930. Professeur émérite de d’anthropologie et de sciences sociale au département d’anthropologie de l’université de Chicago, il a pris sa retraite en 1997, tout en poursuivant ses recherches.

empty