Le soin est une éthique ; les enjeux du consentement ou du refus de soins et de l'obstination déraisonnable

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Le soin est une éthique ; les enjeux du consentement ou du refus de soins et de l'obstination déraisonnable

Aujourd'hui, le soin tend souvent à être identifié à un simple geste ou acte technique que le soignant peut réaliser au profit de la personne soignée. Une telle vision tend à opposer le care et le cure et à négliger la dimension majeure de la relation de soin qu'est la possibilité d'humanisation de ce partenariat comme des pratiques. Cet ouvrage vise à montrer que le soin est une éthique en soi, à l'heure où il est surtout question de l'éthique du soin - ce qui laisserait penser que le soin pourrait ne pas être éthique... En ce sens, l'auteur interpelle les soignants comme les patients pour les pousser à entrer toujours plus dans une dialectique humanisante et une démarche éthique commune. Il s'appuie sur sa longue pratique de neuropédiatre et de parcours philosophique pour livrer ses réflexions, en particulier sur les notions de consentement ou de refus de soins ainsi que celle d'obstination déraisonnable, aux enjeux éthiques particulièrement prégnants. Les nombreuses situations cliniques parsemées dans le livre, entremêlées à des réflexions philosophiques, permettront aux professionnels de prendre du recul sur leur pratique. Cet ouvrage s'adresse à l'ensemble des soignants, qu'ils soient issus du champ médical, paramédical ou social, aux décideurs du secteur de la santé, comme aux juristes afin d'oeuvrer à la réflexion sur le soin conçu comme une posture de respect constant de l'être humain souffrant.

  • EAN 9782842761974
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 128 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 186 g
  • Distributeur Dilisco

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

Broché
empty