Le territoire du crayon Le territoire du crayon
Le territoire du crayon
Le territoire du crayon

Le territoire du crayon

Traduction MARION GRAF  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

A Berne, du début des années 1920 jusqu'en 1933, Robert Walser mène une double vie littéraire : il publie proses et poèmes dans les principaux journaux et revues de tout l'espace germanophone ; mais au revers de cette vie publique, à l'insu de tous, il élabore ses textes en toute liberté dans son territoire secret, d'une écriture microscopique, au crayon. Dos d'enveloppes, marges de documents officiels, les supports les plus hétéroclites lui offrent un espace de créativité débridée que la sélection de proses présentée ici invite à découvrir, comme un continent textuel insoupçonné.
Maître des petites proses et poète du quotidien, paradoxal dans son destin comme dans ses textes, Robert Walser (1878-1956) est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands écrivains du XXe siècle. Son oeuvre, célébrée par Franz Kafka, S. Sontag ou W. G. Sebald, ne cesse de fasciner et de gagner de nouveaux lecteurs. Traduit de l'allemand par Marion Graf. Choix de textes et postface de Peter Utz "L'optimisme est une chose magnifique, voilà la réflexion que m'a inspirée une voix retentissante qui sortait de la bouche d'un promeneur".

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782889277834

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    448 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    10.5 cm

Robert Walser

Robert Walser est né en 1878 à Bienne, dans le canton de Berne. Il avait sept frères et soeurs. Il publie son premier roman, Les enfants Tanner, en 1907. Son deuxième roman, paraît en 1908, et en 1909, L'Institut Benjamenta (Jakob von Gunten). Il écrit ensuite des poèmes et des nouvelles dont La promenade, qui date de 1917. Son dernier livre, La rose, paraît en 1925. En 1929, entre dans une clinique qu'il ne devait plus quitter. Il meurt en 1956, le jour de Noël.

empty