Empire et métissages ; Indiens et Français dans le pays d'en haut 1660-1715 (COEDITION PRESSES DE L'UNIVERSITE DE PARIS-SORBONNE)

À propos

Le Pays d'en Haut, sis au coeur de l'Amérique du Nord, sur les rives des Grands Lacs et du Mississippi, est né de l'imbrication de deux«sociétés»: quelques centaines de Français d'un côté (coureurs de bois, missionnaires et militaires) et plusieurs dizaines de milliers d'Indiens de l'autre. Cette rencontre suscita de multiples formes d'échanges, d'acculturation, de métissage et d'interdépendance. Dans une approche reposant à la fois sur l'histoire, l'anthropologie et la géographie, Gilles Havard étudie la genèse de ce territoire. Il met en scène les relations franco-autochtones entre 1660 et 1715, époque où la Nouvelle-France, d'abord confinée dans la vallée du Saint-Laurent,commence à se dilater à l'échelle du continent. Attentif à la dimension« génésique » du contact, mais aussi aux mécanismes objectifs de la colonisation et de la conquête, l'auteur analyse simultanément l'indianisation des Français et la manière dont le pays indien se transforme en marge d'empire. Loin des préjugés ethnocentriques de l'historiographie traditionnelle comme des poncifs de la bienséance politique, cet ouvrage renouvelle notre compréhension de la construction des empires coloniaux et des relations interculturelles à l'époque moderne.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Gilles Havard

  • Éditeur

    Pu Du Septentrion

  • Distributeur

    Slu - Fmsh Diffusion

  • Date de parution

    01/04/2009

  • EAN

    9782894483213

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Poids

    1 101 g

  • Support principal

    Revue

empty