À propos

La percée du Front national aux élections présidentielles de 2002 a placé au premier plan la question de l'irruption fracassante, dans nombre de pays européens depuis les années 1980, de partis anti-système au sein de l'espace politique traditionnel.
Ordinairement incarnés par des leaders télégéniques entrés par effraction dans un parc politique réservé, ces partis ont recours au geste d'appel au peuple. Ils articulent le rejet de la classe politique nationale avec celui de la nouvelle classe expertocratique transnationale. Au " ni droite ni gauche " s'ajoutent des formes variables, des mixtes plus ou moins contradictoires de libéralisme économique et de nationalisme ethnique, de libre-échangisme et de protectionnisme, de xénophobie anti-immigrés et de défense de l'Etat-providence, de rejet des élites et de peurs identitaires.
Ces partis oscillent entre l'archaïque et le médiatique, dans les programmes comme dans le discours et l'image publique de leurs leaders. Ils monopolisent l'expression des inquiétudes suscitées par les effets désintégrateurs de la mondialisation néo-libérale. L'extension planétaire des mobilisations dites " populistes " ou " nationales-populistes " est un signe à déchiffrer et invite à un effort de définition auquel se livre Pierre-André Taguieff dans cet essai d'analyse politique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique

  • Auteur(s)

    Taguieff P-A.

  • Éditeur

    Berg International

  • Date de parution

    27/05/2002

  • EAN

    9782911289484

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    288 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty