La mémoire des paysans ; chroniques de la France des campagnes 1653-1788 La mémoire des paysans ; chroniques de la France des campagnes 1653-1788
La mémoire des paysans ; chroniques de la France des campagnes 1653-1788
La mémoire des paysans ; chroniques de la France des campagnes 1653-1788

La mémoire des paysans ; chroniques de la France des campagnes 1653-1788

À propos

Après la révélation qu'a été pour ses nombreux lecteurs La Mémoire des Croquants (1435-1652), Jean-Marc Moriceau poursuit ici sa passionnante enquête sur la vie de nos ancêtres paysans depuis le retour de la paix civile jusqu'à l'aube de la Révolution qui bouleverse les campagnes.
Ce volume offre un accès direct aux sources en associant les témoignages sur l'évolution des campagnes aux confidences des acteurs eux-mêmes. Avec l'essor de l'alphabétisation - et la croissance de la population rurale, qui passe de 17 à 23 millions d'habitants -, chaque région répond à l'appel. Des plaines du Nord jusqu'aux villages du Queyras, les gens de la terre écrivent. Alternent ainsi des événements de toute nature et des faits de la vie quotidienne, les bonheurs et les malheurs. Avec 1 380 épisodes concrets, cette fresque foisonnante nous aide à sonder les reins et les coeurs, nous tenant en haleine sur cinq générations et trois règnes (Louis XIV, Louis XV, Louis XVI). Trois phases, qui ne coïncident d'ailleurs pas avec l'histoire politique, scandent la période : cinq décennies de fer où la pression fiscale de l'État et les destructions des guerres se conjuguent avec les fléaux de la nature (1653-1700) ; un demi-siècle de morosité où les incertitudes l'emportent (1701-1750) ; une génération d'espoirs enfin où des progrès techniques et même sociaux se dessinent (1751-1788). Passé 1750, l'accélération de l'histoire est patente bien qu'inégale. La boîte du colporteur apporte les Lumières au village.
Arpentons les terres, les bois et les vignes omniprésents, pénétrons à l'intérieur des fermes, en nous immergeant dans le vécu des habitants sur tout l'Hexagone. Ce sont nos aïeux que nous retrouvons et qui, au jour le jour, ont façonné les paysages, le patrimoine matériel et l'économie dans lesquels nous plongeons nos racines.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

  • EAN

    9791021027695

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    734 Pages

  • Longueur

    22.8 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    752 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marc Moriceau

Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'histoire et professeur à l'université de Caen, Jean-Marc Moriceau est un spécialiste de l'histoire des campagnes et des animaux. Membre de l'Institut universitaire de France, il dirige depuis 2002 une enquête européenne sur les relations entre l'homme et le loup. Il est « le grand historien du monde rural et des loups » (Emmanuel Le Roy Ladurie).

empty